jeudi 24 septembre 2020
  • TICKET SMS TREMA MACON.jpg
  • JEPMACON SEPT2020 - 1.jpg

5567_1_full.jpg

 

Communiqué de la Préfecture de Saône-et-Loire :

 

Depuis le 25 juin, 9 troupeaux auraient été attaqués par un grand prédateur dans 6 communes du Charolais (Viry, Vendenesses-les-Charolles, Mornay, Marizy, Martigny-le-Comte, Beaubery) ; 33 ovins auraient été tués et 13 blessés Ces différentes attaques ont fait l’objet d’un constat sur place par les agents de l’Office

Français de la Biodiversité (OFB). Les caractéristiques de la prédation constatée n’ont pas permis de conclure de suite à la responsabilité du loup ni d’exclure celle de chiens errants.  En effet, dans de nombreux cas, l’absence de consommation ou la nature des blessures n’étaient pas clairement caractéristiques de la prédation par un loup. Afin de lever ce doute, les agents de l’OFB ont installé plusieurs pièges photographiques, sur les lieux des attaques.

Les images recueillies dans la nuit de dimanche à lundi dernier sur l’un de ces pièges, conduisent après expertise, à confirmer de façon certaine la présence du loup.

L’ensemble des services de l’État est particulièrement mobilisé et demeure attentif à l’évolution de la situation ainsi qu’à l’accompagnement des éleveurs concernés. Ceux-ci se verront indemnisés des pertes subies. Ils pourront également bénéficier des aides de l’État prévues pour répondre au besoin de protection en urgence des troupeaux.

On rappelle par ailleurs, l’information presse du 15 mai dernier dans laquelle le préfet annonçait sa décision de classement de l’ensemble des communes du département afin de permettre aux éleveurs de mobiliser les aides publiques à l’investissement dans des dispositifs de protection de leurs troupeaux.

La présence épisodique du loup se confirme donc depuis la première attaque à Barnay le 8 mai 2019, dans le département. En effet, une deuxième attaque survenue à Anost cette année le 2 avril, avait conduit de nouveau à ne pas écarter l’hypothèse de la présence du loup dans le Morvan. Cette nouvelle série d’attaques atteste cette fois de la présence du loup en Charolais.

Suite à ce constat, le préfet réunira, le 13 août prochain, la cellule de veille et de suivi du loup qu’il avait déjà mobilisée le 7 juin 2019 à la suite de l’attaque de Barnay.

Il est rappelé que le loup fait l’objet d’une protection stricte aux niveaux international, communautaire et national. Le cadre d’intervention fixé par le plan national d’actions 2018-2023 sur le loup et les activités d’élevage, a pour objectif d’assurer à la fois la viabilité de l’espèce et la protection des troupeaux et des éleveurs.

Les éleveurs dont les troupeaux subissent une attaque sont invités à contacter la préfecture dans un délai maximal de 48 h après l’attaque (tél : 03 85 21 82 99). La procédure de constatation sur place par les agents spécialisés de l’OFB, et les dispositions à prendre par l’éleveur sont précisées sur le site internet des services de l’Etat : http://www.saone-et-loire.gouv.fr/article-en-cas-d-attaque-de-canide-a9379.html.

Toutes les informations sur la situation du loup en France, son évolution, ses impacts sur les troupeaux, les mesures de prévention sont disponibles sur les sites suivants : https://www.loupfrance.fr/ et http://www.auvergne-rhone-alpes.developpement-durable.gouv.fr/plan-national-d-actions-2018-2023-sur-le-loup-et-r4388.html

CLIN D'OEIL : Des ruches sur le toit de la MJC de l'Héritan

ruches toit MJC Héritan.jpg
Deux premières ruches sont arrivées à la MJC de l'Héritan où elles seront outils d’un atelier pédagogique dans le cadre des activités dites du « tiers lieu ».

MÂCON : 88 personnes testées au Covid-19 aux Blanchettes

TestPCRBlancheT2109.jpg
Des tests de dépistage gratuits ont été réalisés ce lundi sur le parking de la MJC des Blanchettes.

MÂCON : Un SDF s'en prend violemment à deux personnes en l'espace de 12 h

AGRESSION MACON SDF.jpg
Actualisé : Jugé en comparution immédiate ce lundi, il a été reconnu coupable et maintenu en détention. Présenté au tribunal une 1ère fois le 20 juillet, il avait demandé un délai pour préparer sa défense.

SAÔNE-ET-LOIRE : Le Département cherche des accueillants familiaux

réunion information accueil familial Département 71.jpg
Une réunion d’information sur l’accueil familial en Saône-et-Loire s'est tenue ce lundi à l’Espace Duhesme de Mâcon. L'accent a été mis sur la nouveauté introduite cet été, à titre expérimental : le statut de salarié pour les accueillants familaux.

TRIBUNAL DE MÂCON : Des hématomes causés par des coups ou pas ?…

C’est la question qu’a dû trancher le tribunal ce lundi, avec un prévenu qui comparaissait sous escorte, accusé d’avoir frappé sa compagne, en situation probable de vulnérabilité, à savoir probablement enceinte de deux mois, et qui s’est retrouvée avec 4 jours d’ITT.

CLIN D'OEIL : Près d'une centaine de voitures anciennes et motos sur L'esplanade à Mâcon

CollectionVoitureMacon2009.jpg
Le grand rassemblement mensuel de voitures de collection s'est déroulé ce dimanche matin sur l'esplanade Lamartine avec deux nouveautés : la présence d'une buvette et de motos.

CRÊCHES-SUR-SAÔNE : Bien avant la pêche aux canards était la chasse aux canards

CHATEAU DESTOURS CRECHES CANARDIERE - 2.jpg
Les Journées du patrimoine ont ceci de très sympathiques qu'elles sont l'occasion d'apprendre un petit bout d'histoire de notre petit coin de France. Reportage au château d'Estours.

MUSIQUE : C’est le retour tant attendu du jazz à Mâcon !

AG Crescent jazz Mâcon.jpg
L’assemblée générale du Crescent a précédé jeudi l’ouverture de la nouvelle saison au club de jazz de Mâcon. Le point avec le président Mike Cleaver.

COVID-19 : Passage de la Saône et Loire en zone rouge dite « de circulation active du virus »

Le département de Saône-et-Loire devrait être classé parmi les zones de circulation active du virus (« zone rouge ») à l’issue de la parution d’un décret au Journal Officiel ce week-end.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : 2,70% de personnes positives au covid-19 en une semaine

Capture d’écran 2019-05-17 à 22.59.02.png
La Saône-et-Loire, avec 279 cas positifs pour 8 653 personnes testées (soit 3,22% de personnes positives) en une semaine, atteint le seuil d'alerte fixé par le ministère de la Santé. 5 décès de plus des suites du covid-19 sont à déplorer en une semaine en Bourgogne-Franche-Comté.

MILLY-LAMARTINE : Les 1ers logements éligibles à la Fibre Optique

image12.jpeg
Orange déploie sur ses fonds propres la fibre optique jusqu’au logement (FttH - Fiber to the Home) à Milly-Lamartine. 65% des foyers et locaux professionnels de Milly-Lamartine sont d’ores-et-déjà éligibles à la Fibre Optique.

MÂCON : Le Spot s'est paré de rouge pour alerter les ministères

SPOTHervé Reynaud MÂCON 1709.jpg
« Nous avons été les premiers arrêtés, nous serons les derniers à repartir, encore faut-il que nous soyons encore debout » a déclaré Matthieu Vaillier ; « Pourquoi pouvons-nous nous entasser masqués à 600 dans un train ou dans un avion sans distanciation, mais pas dans une salle de spectacle ? » a interrogé Béatrice Paul.

MÂCON : Une centaine de personnes au final dans la rue à l’appel de la CGT

Mâcon manif CGT septembre 2020.jpg
Syndiqués et syndicalistes, Gilets jaunes, membres d’organisations comme ATTAC, ainsi que des représentants de partis politiques de gauche étaient réunis cet après-midi sur l’esplanade Lamartine, suivant l'appel national à la grève de la CGT.

MACON - Covid-19 : Alerte rouge sur le spectacle vivant !

ALERTE ROUGE SPOT MACON.jpg
Le Spot est en rouge ce soir, comme de nombreuses salles de spectacle en France, extrêmement fragilisées par la crise sanitaire. À lire aussi, le communiqué du SYNPASE, « Evènementiel et spectacle : les professionnels de l’ombre au bord du gouffre »

SAÔNE-ET-LOIRE : La CFDT Retraités appelle ses adhérents à la vigilance

réunion CFDT retraités Saône-et-Loire (9).JPG
Les représentants des différentes sections locales de la CFDT Retraités se sont réunies ce matin à Mâcon pour la première fois (du moins "en présentiel"...) depuis le déconfinement.