mercredi 28 octobre 2020
  • SORTEZ DE CHEZ VOUS_350x550.jpg
  • Effilogis MACON INFOS -280x410-mc.jpg
  • Connectons-nous-2020 MACON VIGNETTE.jpg

MACON cie gendarmes 0820.JPG

Le capitaine Laurent Gay-Peiller a pris le commandement de la compagnie de Mâcon le 1er août. Il sera secondé par la capitaine Jessica Martin qui arrive de Dijon.

À 44 ans, le nouveau chef d’escadron de la compagnie de Mâcon, originaire de la Loire, a rejoint la compagnie au printemps dernier en tant qu’adjoint au commandant de la compagnie de gendarmerie de Mâcon. Le 1er août dernier, il a succédé au chef d’escadron Jandin au commandement de la compagnie.

Le capitaine Laurent Gay-Peiller a commencé dans la gendarmerie en 1999 avec un service national en tant que gendarme auxiliaire sur les conseils d’un des ses oncles gendarme. Il a ensuite commencé sur ses terres à Saint-Étienne puis à Saint-Galmier. En 2001, il rentre à l’école des sous-officiers du Mans, avant d’être affecté un an plus tard à la brigade de Mornant, à la compagnie de Givors. Pendant ces cinq ans dans le Rhône, il réussit l’examen d’officier de police judiciaire et le concours pour rentrer à l’école des officiers.

De 2007 à 2009, à l’école des officiers à Melun, il choisit la dominante sécurité publique générale avant de prendre le commandement de la brigade de Chateaudun. Pendant ces quatre ans, le capitaine Laurent Gay-Peiller a la chance de vivre un détachement en Opex, opération extérieure, au Kosovo où il commande pendant six mois la cellule d’investigation et d’analyse du renseignement à Pristina.

En 2013, il est affecté comme adjoint à la compagnie de gendarmerie de Saint-Nazaire. Et de 2016 à 2020, il est nommé commandant de compagnie d’instruction à l’école de gendarmerie de Montluçon avant donc d’arriver le 1er avril dernier à Mâcon.

MACON capitaine Gay-Peiller.JPG

 

Après ces quelques mois à Mâcon, il pose un regard positif sur le Mâconnais, « un territoire où il fait bon vivre, où la délinquance est globalement maîtrisée par les forces de sécurité intérieure. Mon prédécesseur, le chef d’escadron Jandin, m’a transmis le témoin dans de bonnes conditions. La compagnie de Mâcon est une belle compagnie, une unité à taille humaine, avec 108 gendarmes. J’ai découvert ici des personnels motivés, qui aiment leur travail, qui le connaissent et qui se montrent solidaires. » Sa ligne de conduite ne va pas différer de celle de son prédécesseur.

Je n’ai pas l’intention de tout révolutionner. Mon objectif est de mener la politique de sécurité sur tout le territoire de la compagnie soit 143 communes, ce qui est plutôt vaste en terme de superficie. Nous serons au service de la population, en étant proches des citoyens et sur le terrain de manière à répondre à leurs attentes et à les rassurer, tout en expliquant nos actions et l’organisation de la gendarmerie. Tout cela en coproduction de sécurité avec les élus, qui sont nos partenaires au quotidien.

Et de poursuivre : « L’idée, c’est de travailler ensemble à la fois dans la lutte contre les atteintes aux biens, contre les atteintes volontaires à l’intégrité physique des personnes au premier rang desquelles les violences intrafamiliales qui malheureusement monopolisent pas mal les services en échangeant les informations et les conseils très utiles sur le plan préventif. »

Dans ce domaine, le capitaine Laurent Gay-Peiller estime très important de lutter contre les violences faites aux femmes en portant une attention particulière aux victimes : « Chaque victime est unique. On doit vraiment prendre le temps nécessaire pour l’écouter, prendre en compte sa situation, organiser son suivi et apporter une solution à ces attentes. »

 

Dans toutes ces missions, le chef d’escadron sera secondé par la capitaine Jessica Martin, 40 ans, arrivée le 15 juin dernier de Dijon où elle a commandé pendant trois ans la compagnie d’instruction des élèves gendarmes.

 

MACON capitaine martin 2.JPG

La capitaine Jessica Martin est entrée dans la gendarmerie en 2000, à l’école de Montluçon. Elle est ensuite affectée pendant cinq ans dans le Morbihan, sur la compagnie de Vannes. Elle sera ensuite instructeur à l’école des gendarmes. Entre les deux, elle passe et réussi le diplôme d’OPJ et le concours d’officier.

Après deux ans d’école à Melun, elle prend le commandant de la communauté de brigades de Saverne en Alsace, sa région d’origine.

En 2017, elle est promue capitaine et part commander une des compagnies d’instruction à l’école de sous–officiers de Dijon, avant donc d'arriver à Mâcon.

D. C.

LOISIRS EDUCATIFS : Les vacances au CLEM, un régal !

CLEM 26OCT2020 - 2.jpg
Mais il n'y a pas que la patisserie qui régale la jeunesse...

MILLY-LAMARTINE : Sur les chemins de Jack…

MILLY auberge de jack 1.jpg
En 1902, le nom de Lamartine était adjoint à celui de Milly... Depuis le 17 septembre 2020, celui de Johan Ducrozet est associé à Milly-Lamartine ! Il s'agit du nouveau propriétaire de L'Auberge de Jack, place de l'Église.

EDITO : Plus de restrictions mais pas plus de moyens, c'est un peu juste M. le Président

Nombre de personnels hospitaliers en particulier, et de fonctionnaires en général, ont dû avoir quelque peu mal aux oreilles mercredi en entendant le président de la République dire à des soignants, sans détour, ce qui est aujourd'hui la politique des services publics en France : « pas de problème de moyen, simplement un problème d’organisation ». Ah...

DAVAYÉ : Apprenez à conduire ces engins et devenez tractoriste dans les vignes

TRACTORISTE ABCDAVAYE - 1.jpg
Le campus ABCDavayé propose une demi-journée de recrutement pour ses formations de tractoristes samedi 4 octobre, sur le site de formation. Insertion professionnelle garantie à l'issue.

MÂCONNAIS/VAL DE SAÔNE : La grande rentrée des orchestres d’harmonie

HARMONIE reprise 2020.JPG
Après six mois d’inactivité, les musiciens ont retrouvé leurs partitions et le bonheur de jouer ensemble. À cette occasion, l’Harmonie municipale de Mâcon, les Sauveteurs de Saint-Laurent, la Jeanne d’Arc de Manziat et l’Union Musicale de Manziat ont ouvert leurs portes à Mâcon Infos.

MÂCONNAIS SUD BOURGOGNE : Christine Robin ré-élue présidente du PETR

CHRISTINE ROBIN PETR 2020 - 1.jpg
Elle a été opposée à Marie Fauvet, maire de Cluny, également candidate hier soir.

MÂCONNAIS SUD BOURGOGNE - Octobre rose : 43 rendez-vous pour sensibiliser au dépistage du cancer du sein

programme 2020 Octobre rose  Mâconnais (82).JPG
Les partenaires qui participent à l’organisation des diverses animations d’Octobre rose ont annoncé le programme de cette édition 2020 lors d’une conférence de presse.

SOLUTRÉ : L’exposition “Animaux disparus – Enquête à l’âge de glace” inaugurée

Musée_Préhistoire_Solutré_inauguration_expo_animaux_disparus_montage0001.jpg
Initialement prévue au printemps et reportée en raison de la crise sanitaire, l’exposition a ouvert ses portes au public le 15 juillet. Elle a été officiellement inaugurée ce samedi matin en présence de nombreux élus locaux et départementaux.

COVID-19 : 4 classes fermées en Mâconnais

Capture d’écran 2019-11-10 à 15.11.56.png
Actualisé le 11 septembre : Pas de fermeture de classe supplémentaire en Saône-et-Loire ; 1 fermeture dans l'Yonne et à Dijon. Le bilan complet dans l'académie de Dijon.

MÂCON-CHARNAY : L'ESMP en journées d'intégration à Edenwall

ESMP MACON INTEGRATION 1009 (5).jpeg
Ce qu'en dit la directrice Céline Lacour. A voir aussi, notre reportage photos

VINS DE BOURGOGNE : Une mention « premier cru » pour l’AOP « Pouilly-Fuissé »

POUILLY FUISSE PREMIER CRU - 1.jpg
Le comité national des appellations d’origine relatives aux vins et aux boissons alcoolisées, et des boissons spiritueuses, réuni en séance le 3 septembre, a approuvé la reconnaissance de 22 climats accompagnés de la mention «premier cru» qui pourront être adjoints à l’AOP «Pouilly-Fuissé». Une 1ère pour une appellation communale du Mâconnais, saluée par la présidente de Région.

PRISSÉ - Vignerons des Terres Secrètes : Des vendanges avec l'ESAT d'Hurigny pour une cuvée très spéciale...

VTS VENDANGES ESAT HURIGNY - 2.jpg
C'est encore le temps des vendanges et celui des révélations. Révélis, un nom à retenir... découvrez vite de quoi il s'agit.

DAVAYÉ : Marie-Guite Dufay en propriétaire-récoltante à la rentrée du lycée Lucie Aubrac

MGDUFAY RENTREE 2020 DAVAYE - 18.jpg
La présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté aura mis elle aussi la main à la vigne en ce mardi de rentrée scolaire et – toujours – de vendanges. Venue de Besançon où elle était le matin pour visiter un autre lycée agricole, elle est arrivée en début d'après-midi à Davayé.

EDITO - Crise sanitaire : Le temps du sevrage télévisuel est venu

PROFESSEUR TOUSSAINT EDITO3 - 1.jpg
Enfin une 4ème voix pour appeler à la raison et à la mesure. Une vidéo à mettre entre toutes les mains ! Attention, cure de désintoxication télévisuelle nécessaire, l'overdose est proche et notre démocratie en pâtit sérieusement.

SANTÉ : Le moustique tigre est à Replonges, Charnay, Crêches, Mâcon

MOUSTIQUE TIGRE REPLONGES - 1.jpg
ACTUALISÉ le 18 août : 7 cas de maladies répertéroriés depuis juin 2020 en région. ACTUALISÉ le 17 août : Vous avez été très nombreuses et nombreux à réagir et à nous signaler la présence de ce moustique en Mâconnais. Il peut provoquer des maladies telles la dengue, le chikungunya ou le zika. Mais l'ARS confirme que la région n'est pas au stade épidémique.

GENDARMERIE : Du changement à la compagnie de Mâcon

MACON cie gendarmes 0820.JPG
Le capitaine Laurent Gay-Peiller a pris le commandement de la compagnie de Mâcon le 1er août. Il sera secondé par la capitaine Jessica Martin qui arrive de Dijon.

DAVAYE - Lycée Lucie Aubrac : Les résultats définitifs des examens 2020 sont tombés !

ligne blanche.JPG
Des taux de réussite variant de 66 à 100 % selon les filières, et 58 mentions !

SÉCHERESSE : Plusieurs communes du Mâconnais reconnues en état de catastrophe naturelle

Sécheresse_Charnay_24092019_0002.jpg
Un communiqué de la Préfecture détaille les communes concernées. Sont notamment concernées : Charnay-lès-Mâcon, Igé, Hurigny, La Chapelle-de-Guinchay, La Roche-Vineuse, Prissé, Verzé et Viré.