samedi 24 octobre 2020
  • SORTEZ DE CHEZ VOUS_350x550.jpg
  • Effilogis MACON INFOS -280x410-mc.jpg
  • Connectons-nous-2020 MACON VIGNETTE.jpg

 Masques DIJON 1709.jpg

 

Communiqué de la Région Bourgogne Franche-Comté

Jeudi 17 septembre 2020, à Dijon, Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté, a présenté la ligne de production de masques chirurgicaux trois plis acquise par la collectivité, en présence de Gérard Chevalier, directeur général d’OMV System France et président de sa filiale OMV Medical Care.

La pandémie de COVID 19 a entraîné, au printemps dernier, une pénurie de masques sur tout le territoire national. Pour faire face, le cas échéant, à une nouvelle pandémie, la Région Bourgogne-Franche-Comté a souhaité s’assurer un stock garanti afin d’être en mesure de fournir des équipements à ses agents, aux professionnels de santé et de pouvoir s’adapter aux besoins des habitants du territoire.

Pour y parvenir, la Région a fait l’acquisition d’une unité de production de masques chirurgicaux de type 2R. Elle est implantée à Dijon, dans des locaux appartenant à la collectivité et loués à la société OMV System France, qui en assure l’exploitation.

L'acquisition, l’automatisation et l’installation de cet outil industriel de production de masques chirurgicaux représente un coût pour la Région de 314 000 €. Cet investissement est compensé par le versement d’un loyer mensuel par l’entreprise OMV.

La ligne de fabrication a une capacité de production mensuelle de 2 millions de masques. Une partie de la production sera propriété de la Région, qui pourra ainsi constituer des stocks et assurer une distribution gratuite en priorité aux professionnels de santé. Le reste de la production sera commercialisé par la société
OMV System France. Par ailleurs, la Région a conclu également un accord-cadre avec la société OMV permettant d’acheter à prix coûtant entre 1 et 7 millions de masques par an. Le prix du masque est indexé sur celui de la matière première et varie entre 0,12 et 0,19 €.

Les différents équipements ont été livrés et assemblés durant l’été. La production quant à elle a débuté le 15 septembre, avec la création de cinq emplois à terme. La Région a transformé l’un de ses entrepôts en un atelier d’environ 300 m2 aménagé selon la norme ISO8 relative à un environnement dit « salle blanche » où la
concentration maximale admissible de particules dans l’air est contrôlée.

Par ailleurs, OMV System France a créé une nouvelle filiale, OMV Medical Care spécialisée dans les équipements de protection individuelle et dispositifs médicaux. L’objectif de l’entreprise est de maîtriser toute la chaîne de fabrication en intégrant tant la production de matière première que le recyclage après usage.

A terme, l’objectif de la Région est de développer l’autonomie sanitaire en cas de nouvelle pandémie en relocalisant la production au plus près des besoins de la population, constituer un stock stratégique pour, en as d’urgence, faciliter l’approvisionnement des professionnels de santé dans la région, s’assurer de disposer des masques chirurgicaux à des prix raisonnables en maîtrisant la chaîne de production, poser les bases d’une économie circulaire organisée autour de cette production de produits à usage unique pour en assurer le recyclage ou le réemploi.

C’est tout le sens du soutien de la Région à hauteur d’1,1 million d’euros à METLBLO France, lauréat de l’appel à manifestation d’intérêt initié par la Direction Générale des Entreprises afin d’inciter plusieurs fabricants de matériaux filtrants pour masques de protection à s’installer en France. Localisée à Montbéliard, cette entreprise produira le meltblown, matière intissée essentielle à la filtration, présente dans les masques chirurgicaux.

Afin d’arriver à produire un masque chirurgical 100% BFC, un partenariat entre METBLO France et OMV est envisagé. Les discussions sont également en cours entre OMV et l’agence économique régionale pour trouver un lieu d’implantation permettant d’accueillir les opérations de Supply Chain de matières premières et les développements nécessaires pour mettre en place le tri et le recyclage des équipements de protection individuelle (EPI) après usage. Plusieurs sites sont en cours d’expertise et d’analyse pour une éventuelle implantation sur le territoire d’ici 2021.

« Nous avons tiré les leçons de ce que nous avons vécu au printemps. L’objectif est aujourd’hui de sécuriser les approvisionnements, devenir autonomes et de disposer d’un stock stratégique de masques chirurgicaux pour les professionnels de santé. Cela me semble relever de notre responsabilité » a indiqué Marie-Guite Dufay, présidente de Région Bourgogne-Franche-Comté.

« Lors de la pandémie de COVID 19, en partenariat avec la Région Bourgogne-Franche-Comté, OMV System France a créé une nouvelle filiale, OMV Medical Care. Je suis très honoré de conduire le développement du groupe OMV System France au travers de divers projets ambitieux comprenant des plans d’investissements de haute technicité mais aussi des projets qui visent à retrouver de l’autonomie sanitaire en relocalisant des productions au plus près des besoins de la population », a précisé Gérard Chevalier, directeur général d’OMV System France et président de sa filiale OMV Medical Care.

Marie-Guite Dufay DIJON 1709.jpg

Marie-Guite Dufay (présidente de la Région Bourgogne Franche-Comté)

et Gérard Chevalier (directeur général d'OMV System France)

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : La pauvreté touche particulièrement les familles avec enfants

Capture d’écran 2019-12-08 à 02.15.42.png
La Journée internationale pour l'élimination de la pauvreté a lieu le 17 octobre. En Bourgogne-Franche-Comté, le nombre de personnes vivant avec moins de 1.041 euros par mois est inférieur au taux national. Un enfant sur cinq vit dans un ménage pauvre mais les enfants sont les premiers à bénéficier du système de redistribution.

ÉDUCATION NATIONALE : La CGT réclame le respect de la vie personnelle des enseignants.tes

Le corps d'inspection de SVT de l'académie de Dijon sollicitait les enseignants.es dimanche par mail pour une visio-conférence mardi soir à 20h indique le communiqué de la CGT Educ'action.

BIODIVERSITÉ : SNCF Réseau s'associe à la Ligue pour la Protection des Oiseaux

BIODIVERSITE SNCF BFC.jpg
À l'échelle de la Bourgogne-Franche-Comté, SNCF Réseau et la LPO ont signé une convention le 12 octobre afin de mener des actions communes pour protéger la faune proche des voies et préserver des corridors de biodiversité.

CONSEIL RÉGIONAL : Un plan de relance de 435 M€ pour « alimenter la machine économique »

13976_1_full.jpg
L'exécutif du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté soumettra un plan de relance au vote de la session du 9 octobre. Ce jeudi 8 octobre, la présidente a présenté ce plan de 435 M€ pour financer une centaine de mesures.

Lou-Anne Lorphelin Miss Bourgogne : Sandrine et Philippe Lorphelin, des parents fiers et présents

PHILIPPE SYLVIE lou-anne-lorphelin-miss-bourgogne-2020.jpg
Deux filles (Ils ont 3 enfants. Le dernier s'appelle Enzo) qui décrochent le titre de Miss Bourgogne à 7 ans d’intervalle (la 1ère fut Miss France 2013), ce n'est pas très courant. Nous leur avons demandé comment ils vivaient les choses quelques heures après la victoire de Lou-Anne. Réactions.

ATTRACTIVITÉ : La Bourgogne-Franche-Comté peine à retenir les moins de 40 ans

Capture d’écran 2019-11-10 à 15.11.56.png
Selon l'INSEE, la Bourgogne-Franche-Comté voit sa population diminuer malgré une forte propension à attirer des habitants. La région gagne des ménages de petite taille et des retraités. Les jeunes ouvriers renforcent leur présence.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : Une moyenne de 11 hospitalisations par jour pour covid-19 en une semaine

Capture d’écran 2019-05-17 à 22.59.02.png
Plus de 40 000 personnes ont été testées entre le 22 et le 28 septembre une semaine. Le taux de positivité dans la région est passé de 3,33% à 4% de personnes positives dans la région. Le taux de positivité au covid en Saône-et-Loire est à peine plus élevé, à 4,13%.

Projet de loi Finances 2021 : Les AOC de France attendent du parlement une fiscalité équitable pour tenir compte de la crise

1,5 milliards d’euros perdus avec la fermeture des Cafés / Hotels / Restaurants, fort ralentissement de l’export... surtaxes américaines sur les vins français : moins 500 millions d’euros de chiffre d’affaire sur un an.

VINS DE BOURGOGNE : Ils accueillent un nouveau marché dans leur top 5 à l'export

Capture d’écran 2019-11-10 à 15.11.56.png
Qui a dit par ailleurs que le Brexit était néfaste à l'exportation des Bourgogne ?... A lire aussi : Les vins de Bourgogne résistent en dépit du contexte international

LGV Paris-Lyon : des travaux spectaculaires sur la ligne la plus circulée de France

TRAVAUX ligne tgv 24 aout  2.jpg
La Ligne à Grande Vitesse (LGV) Paris-Lyon est la première LGV française inaugurée en 1981 et la plus circulée d’Europe avec un tiers du trafic TGV national.