jeudi 29 octobre 2020
  • SORTEZ DE CHEZ VOUS_350x550.jpg
  • Effilogis MACON INFOS -280x410-mc.jpg
  • Connectons-nous-2020 MACON VIGNETTE.jpg

Communiqué

JOURNÉES EUROPÉENNES du PATRIMOINE 2020

« L’objectif de ces journées est de faire découvrir le patrimoine et de sensibiliser les citoyens à sa protection et à sa valorisation. »

Hervé Reynaud adjoint à la Culture et au Patrimoine.

La Culture et le Patrimoine, des priorités pour les élus ?

Le Patrimoine emblématique est soit délaissé, soit livré à des entreprises privées.

On aurait souhaité que La Charité, appartenant à l’hôpital, soit rachetée par la commune afin de lui rendre, en partie, sa fonction sociale : appartements pour personnes âgées et jeunes, crèche, dispensaire, bains publics mais aussi office de tourisme, restaurant, petits commerces.
Malheureusement, ce bâtiment ne comportera que des appartements privés, sans ascenseur, entourant une cour peu ensoleillée et triste car privée de vie véritable.
Il faut ajouter que certains logements abriteront des œuvres classées mais invisibles pour les citoyens.

Le « petit » Patrimoine quant à lui est oublié.

Qui s’intéresse au cheminement vers le Musée des Ursulines ?
De la rue Philibert Laguiche, prenez la rue des Trois Têtes, au pied d’un escalier très abîmé et entouré de poubelles, vous parvenez à un terre-plein sablonneux rempli d’excréments canins puis vous continuez la montée pour aboutir à un grand parking. Là, vous pouvez apercevoir le musée mais vous butez sur un océan de véhicules en stationnement.

Les petites places « rénovées » sont essentiellement goudronnées et servent de parkings avec en plus des poubelles bien visibles et très peu de points d’eau.

Le Vallon des Rigolettes, préservé, n’a pas échappé à une artificialisation des chemins maintenant tous goudronnés et recouverts de gravillons très dangereux.

L’année 2019 a vu la destruction de deux éléments architecturaux ayant du sens pour les Mâconnais : la cheminée de l’ancienne chaufferie de Bioux et la dernière arche de la barre des Perrières pourtant soigneusement ragréée après la démolition du bâtiment.

Les décisions du maire, acceptées par sa majorité docile, sont prises sans réelles concertations avec les citoyens. De nombreux arbres sains sont abattus, une place disproportionnée est laissée aux voitures et un entêtement ringard à artificialiser la moindre parcelle de terrain perdure.


Ces choix sont d’un autre temps.

Roland Tavel,

président de l'association « Sauvegarde de Soufflot et du Patrimoine mâconnais »

CONSEIL REGIONAL : Gilles Platret portera la parole de l'opposition, à la place de François Sauvadet

Gilles Platret, maire de Chalon, est le candidat déclaré de la droite et du centre aux procahines élections régionales. Ça pourrait chauffer dans l'hémicycle régionale ce vendredi...

Loyers commerciaux : « Pour les bailleurs comme pour les preneurs, il est temps de passer aux actes »

Si les pouvoirs publics ont mis en place de nombreux dispositifs d’appui et de soutien aux entreprises, la question du paiement des loyers commerciaux reste « un trou dans la raquette » estime la CPME 71.

SAONE-ET-LOIRE - Sénatoriales : Jean-François Farenc finalement pas candidat

FARENC SENAT.jpg
Actualisé : Le Maire de Blanot ne va pas bouleverser la donne en Saône-et-Loire. Il explique pourquoi

SÉNATORIALES : Éric Michoux dévoile ses colistiers

DSC_7143.jpg
Le maire de Senozan fait partie de l'aventure

EXPRESSION CITOYENNE : « Ne pas faire de ce virus un terroriste » appelle le docteur Olivier de Soyres

Cette tribune très éclairante est parue dans le journal Aujourd'hui en France le 16 août. Elle circule sur les réseaux sociaux. Le propos est d'une teneur qu'il nous semblait impératif de vous le faire partager. Il fait réflechir et appelle, lui aussi, nos gouvernants à la raison et à la mesure.

SÉNATORIALES : Marie Mercier, sénatrice sortante, et Fabien Genet sur la même liste

10575_1_full.jpg
La sénatrice sortante, candidate à un deuxième mandat, vient d'annoncer que le maire de Digoin serait le numéro 2 sur sa liste…