vendredi 4 décembre 2020
  • ILLUMINTATIONS 8DEC2020 CHARNAY.jpg
  • BFC_Macon_Infos_280x410px-2.jpg
  • CONCIERGERIE MACON2111.jpg
  • MACON HABITAT LOCAUX COMMERCIAUX 20NOV2020.jpg

HOPITAL MACON CONF COVID 2409 - 1.jpg

Contacté cet après-midi, deux semaines après la conférence de presse pour un premier état des lieux, Jean-Claude Téoli, directeur de l'hôpital de Mâcon, a fait un rapide état de la situation covid-19 au sein de l'établissement.

 

« Le niveau d'alerte reste au minimum. 7 patients porteurs du covid-19 sont hosipitalisés à Mâcon, 2 ont été placés en réanimation, 6 personnes sont hospitalisées à Paray-le-Monial, établissement du groupement Sud Bourgogne. Nous déplorons toutefois un décès imputable au coronavirus ce matin. Le tableau clinique est toujours le même, à savoir avec des co-morbidités et un certain âge. Hélas, il en est ainsi dans la vie d'un service de réanimation. Nous n'avons pas de jeunes hospitalisés. Pour ce qui concerne les patients atteints d'autres maladies graves, aucune dé-préogrammation n'est à l'ordre du jour. L'hôpital est plein, certes, mais pas de plan de crise à Mâcon. »

Jean-Claude Téoli a profité de l'échange pour refaire passer le message : respect des gestes barrières. « Nous le constatons à l'hôpital : tout le personnel est protégé et respecte scrupuleusement les gestes barrières. Et le virus ne circule pas chez les personnels soignants. C'est la preuve que ça marche ! Il faut s'y tenir. »

R.B.

Photo : Jean-Claude Téoli lors de la conférence de presse du 24 septembre.

 

Rappel des niveaux de vigilance à l'hôpital :

Niveau 1 : vigilance = nombre faible de patients covid -> stratégie de non-contamination

Niveau 2 : attention = nombre de plus en plus important de patients covid pris en charge → Organisation pour retarder la saturation des services de soins

Niveau 3 : Alerte = nombre conséquent de patients nécessitant une hospitalisation en réanimation → situation sanitaire exceptionnelle

Niveau 4 : Saturation des lits de réanimation et/ou de médecine

 

MÂCON : Un enfant renversé par une voiture rue Pillet

ENFANT RENVERSE MACON - 1.jpg
Actualisé : Il a été blessé à la jambe mais ses jours n'étaient pas en danger.

MÂCON – Élection municipale : Le collectif Mâcon Citoyens 2020 répond…

Capture d’écran 2019-12-08 à 02.15.42.png
Actualisé : L'honnêteté de macon-infos est mise en cause dans ce droit de réponse. Notre réponse à cette mise en cause.

MÂCON : La ville s'illumine en cette fin d'année

illuminations Mâcon décembre 2020.jpg
Les illuminations et les décorations sont installées partout en centre-ville.

MÂCON : Des créations inédites pour les illuminations de fin d'année en centre-ville

2019-06calais07.jpg
La municipalité mâconnaise s’adapte à la crise sanitaire et propose des décorations autour de la lumière pour le festival Contes et lumières 2020, mais se voit obligée d'abandonner les autres événements.

SAÔNE-ET-LOIRE : Jusqu'à 70km/h au dessus de la vitesse limite autorisée !

5 automolistes ont perdu leur permis ce week end en Saône-et-Loire, dont deux dans le Mâconnais. Le plus gros excès de vitesse (délictuel) a été enregistré sur la RCEA, à hauteur de Milly-Lamartine.

CRISE SANITAIRE : L'activité touristique en Bourgogne-Franche-Comté a résisté durant la période estivale

16857_1_full.jpg
Selon l'INSEE, le tourisme a souffert dans la région. La Saône-et-Loire a subi une baisse importante liée à la crise sanitaire en 2020. En Bourgogne-Franche-Comté, de mars à août, les hôtels ont globlalement perdu la moitié de leur chiffre d'affaires, les restaurants 41 %…

MÂCON : Pompiers, policiers et CRS face aux troubles nocturnes !

VIOLENCES URBAINES 272811 MACON - 1.jpg
Actualisé : C'est vendredi soir que l'atmosphère était plus tendue

ATTRACTIVITÉ : Les villes de Bourgogne-Franche-Comté ont des aires de petite taille et sont peu dynamiques démographiquement

BFC attractivite.jpg
Entre 2007 et 2017, la population est pratiquement stable dans les aires d’attraction des villes de la région comme l'indique l'INSEE. La Bourgogne-Franche-Comté ne comporte pas de très grandes aires urbaines qui sont souvent des moteurs démographiques.

VIRÉ : Les Vignes dorées, l'EHPAD flambant neuf du Conseil départemental

EHPAD VIRE 2811 - 1.jpg
Un investissement de 12,6 millions. Les travaux avaient commencé en février 2019. Les 1ers résidents seront accueillis à partir du 1er décembre.