samedi 5 décembre 2020
  • ILLUMINTATIONS 8DEC2020 CHARNAY.jpg
  • BFC_Macon_Infos_280x410px-2.jpg
  • CONCIERGERIE MACON2111.jpg
  • MACON HABITAT LOCAUX COMMERCIAUX 20NOV2020.jpg

AMS_Charnay_AG_161020200001.jpg

Une page se tourne pour le club de gym charnaysien avec la démission de la présidente et du trésorier, tous deux élus au conseil municipal.

 

Vendredi soir, l’Association Musicale et Sportive (AMS) de Charnay tenait sa 49ème assemblée générale annuelle devant une trentaine d’adhérents. Une AG un peu particulière car la présidente Marie-Thérèse Thomas et le trésorier Jean-Paul Basset, tous deux nouvellement élus au conseil municipal, ont annoncé leur retrait après respectivement 30 et 28 ans de bons et loyaux services au sein de l’association.

Pour sa dernière AG en tant que présidente, Marie-Thérèse Thomas est bien évidemment revenue sur une saison 2019-2020 très particulière, brusquement stoppée le 13 mars pour cause de pandémie. Outre ses conséquences sportives liées à l’annulation de la plupart des compétitions, le Covid a également eu des conséquences financières importantes pour l’association qui emploie 3 monitrices : la fête d’été et le centre de loisirs annulés ont privé le club de précieuses ressources. Fort heureusement, la casse a pu être limitée grâce aux aides de l’Etat et à une gestion financière rigoureuse les années précédentes qui a permis de constituer une réserve en cas de coup dur. En tout état de cause, comme le rappelait Marie-Claude Richard lors de son intervention, les responsables de l’AMS restent optimistes pour l’avenir de l’AMS.

Un optimisme un peu tempéré par Claire Grès-Desforges, secrétaire de l’association, qui a fait état d’une baisse conséquente des effectifs pour la saison 2020-2021 (-16% par rapport à la saison passée), plus particulièrement sensible chez les adultes (-24%). Surtout, on constate une perte inquiétante de bénévoles, or « une association vit grâce à ses bénévoles » rappelait Mme Grès-Desforges.

Christine Robin, maire de Charnay a tenu, par sa présence, et « en tant qu’ancienne gymnaste et entraîneur », à apporter son soutien à l’AMS. Elle a notamment donné « un coup de chapeau aux bénévoles qui s’investissent pour faire fonctionner le club. Nous sommes dans une période où malheureusement le bénévolat tend à s’amenuiser et c’est très difficile pour les associations ». Pour conclure, Mme Robin a assuré l’association du soutien de la Ville de Charnay : « C’est une très belle association qui fait une très belle œuvre sportive et sociale et dont on peut être très fiers. »

Le nouveau bureau de l’association sera désigné par les membres du comité au terme d’un vote qui se déroulera le 23 octobre prochain. 

La soirée s’est terminée par le traditionnel verre de l’amitié. Un verre de l’amitié particulier, contexte oblige, puisque le public était invité à rester assis à sa place pour être servi dans le respect des règles de distanciation.

 

David Delecroix

Photo d'accueil : les membres de l'ancien bureau et une partie des monitrices entourent la présidente et le trésorier sortants

AMS_Charnay_AG_16102020_0001.jpg

AMS_Charnay_AG_16102020_0002.jpg

AMS_Charnay_AG_16102020_0004.jpg

Marie-Thérèse Thomas

AMS_Charnay_AG_16102020_0003.jpg

Marie-Claude Richard

AMS_Charnay_AG_16102020_0005.jpg

Claire Grès-Desforges

AMS_Charnay_AG_16102020_0006.jpg

Marion Douhard, monitrice

AMS_Charnay_AG_16102020_0007.jpg

Marie Véchambre (au micro), coordinatrice et monitrice

AMS_Charnay_AG_16102020_0008.jpg

Morgane Droin, monitrice

AMS_Charnay_AG_16102020_0009.jpg

Christine Robin, maire de Charnay

AMS_Charnay_AG_16102020_0010.jpg

AMS_Charnay_AG_16102020_0011.jpg

AMS_Charnay_AG_16102020_0012.jpg

Marie-Thérèse Thomas remercie les monitrices bénévoles Virginie et Eloïse, qui ont annoncé leur départ de l'association, pour leur investissement sans faille tout au long de ces dernières années

AMS_Charnay_AG_16102020_0013.jpg

MÂCON - Contes et lumières 2020 : Une fin d'année lumineuse pour percer les ténèbres de la crise

inauguration illuminations Mâcon 2020.jpg
Accompagné par de nombreux élus de la majorité, Jean-Patrick Courtois a inauguré officiellement ce vendredi soir les illuminations des fêtes de fin d’année.

HÔPITAL DE MÂCON : Le Ségur de la santé, une fausse promesse pour les soignants.es fatigués.es et en manque de reconnaissance

SOIGNANTS HOPITAL MACON COVID 412 - 1.jpg
S'ils saluent les applaudissements du 20h de la 1ère vague de covid, remerciant la population d'avoir ainsi contribué au déclenchement du Ségur de la santé, les délégués CGT du personnel n'en sont pas pour autant dupes des promesses politiques qui ne sont pas tenues selon eux. Ils l'ont dit ce vendredi de décembre au cours d'un point presse.

MÂCON : Un enfant renversé par une voiture rue Pillet

ENFANT RENVERSE MACON - 1.jpg
Actualisé : Il a été blessé à la jambe mais ses jours n'étaient pas en danger.

MÂCON – Élection municipale : Le collectif Mâcon Citoyens 2020 répond…

Capture d’écran 2019-12-08 à 02.15.42.png
Actualisé : L'honnêteté de macon-infos est mise en cause dans ce droit de réponse. Notre réponse à cette mise en cause.

MÂCON : La ville s'illumine en cette fin d'année

illuminations Mâcon décembre 2020.jpg
Les illuminations et les décorations sont installées partout en centre-ville.

MÂCON : Des créations inédites pour les illuminations de fin d'année en centre-ville

2019-06calais07.jpg
La municipalité mâconnaise s’adapte à la crise sanitaire et propose des décorations autour de la lumière pour le festival Contes et lumières 2020, mais se voit obligée d'abandonner les autres événements.

SAÔNE-ET-LOIRE : Jusqu'à 70km/h au dessus de la vitesse limite autorisée !

5 automolistes ont perdu leur permis ce week end en Saône-et-Loire, dont deux dans le Mâconnais. Le plus gros excès de vitesse (délictuel) a été enregistré sur la RCEA, à hauteur de Milly-Lamartine.

CRISE SANITAIRE : L'activité touristique en Bourgogne-Franche-Comté a résisté durant la période estivale

16857_1_full.jpg
Selon l'INSEE, le tourisme a souffert dans la région. La Saône-et-Loire a subi une baisse importante liée à la crise sanitaire en 2020. En Bourgogne-Franche-Comté, de mars à août, les hôtels ont globlalement perdu la moitié de leur chiffre d'affaires, les restaurants 41 %…

MÂCON : Pompiers, policiers et CRS face aux troubles nocturnes !

VIOLENCES URBAINES 272811 MACON - 1.jpg
Actualisé : C'est vendredi soir que l'atmosphère était plus tendue