samedi 5 décembre 2020
  • ILLUMINTATIONS 8DEC2020 CHARNAY.jpg
  • BFC_Macon_Infos_280x410px-2.jpg
  • CONCIERGERIE MACON2111.jpg
  • MACON HABITAT LOCAUX COMMERCIAUX 20NOV2020.jpg

MISS PIN UP 71 MACON  - 1.jpg

Désignée dimanche à Mâcon lors du festival vintage, Angélique Burdeau nous a accordé quelques mots sur sa participation au concours.

 

22 ans, Clunisoise, coiffeuse-barrière à Pont de Vaux (métier qu’elle souhaitait exercer depuis petite), Angélique est passionnée de vintage depuis sa tendre enfance, bercée par les histoires de sa grand-mère et de son arrière grand-mère. La période vintage la plus porteuse de sens pour elle sont les 20 années qui vont de 1940 à 1960. « C’est vraiment l’époque au cours de laquelle les femmes commencent à conquérir leur liberté et leurs droits. Je suis admirative de ma grand-mère et de mon arrière grand-mère, qui m’ont donné beaucoup de bijoux de cette époque. En ces temps-là, elles étaient combatives, fortes et solidaires, car l’époque était rude pour les femmes. » Voilà pour l’esprit vintage qui fait sens pour elle. 

L’univers vintage, nostalgique, elle le découvre il y a trois ans à Attignat, sur un salon, où elle défile pour une marque. Puis vient le festival vintage de Mâcon et son concours Miss Mode Pin up… « Mon copain Nicolas m’a poussé à le faire. Je me suis dit que c’était une bonne idée pour vaincre ma timidité. Je me suis souvent sentie comme le vilain petit canard, avec des formes. J’ai voulu me prouver que je pouvais le faire, m’assumer telle que je suis. Je l’ai aussi fait pour m’amuser. Evidemment, je n’imaginais pas l’emporter. Et pourtant, c’est arrivé. C’est une très belle surprise. »

Angélique tentera le concours régional l’année prochaine.

Une jeune femme passionnée et déterminée, qui réussit déjà tout ce qu’elle entreprend.

R.B.

Photo : Intants figés de Tophe

 

MÂCON - Contes et lumières 2020 : Une fin d'année lumineuse pour percer les ténèbres de la crise

inauguration illuminations Mâcon 2020.jpg
Accompagné par de nombreux élus de la majorité, Jean-Patrick Courtois a inauguré officiellement ce vendredi soir les illuminations des fêtes de fin d’année.

HÔPITAL DE MÂCON : Le Ségur de la santé, une fausse promesse pour les soignants.es fatigués.es et en manque de reconnaissance

SOIGNANTS HOPITAL MACON COVID 412 - 1.jpg
S'ils saluent les applaudissements du 20h de la 1ère vague de covid, remerciant la population d'avoir ainsi contribué au déclenchement du Ségur de la santé, les délégués CGT du personnel n'en sont pas pour autant dupes des promesses politiques qui ne sont pas tenues selon eux. Ils l'ont dit ce vendredi de décembre au cours d'un point presse.

MÂCON : Un enfant renversé par une voiture rue Pillet

ENFANT RENVERSE MACON - 1.jpg
Actualisé : Il a été blessé à la jambe mais ses jours n'étaient pas en danger.

MÂCON – Élection municipale : Le collectif Mâcon Citoyens 2020 répond…

Capture d’écran 2019-12-08 à 02.15.42.png
Actualisé : L'honnêteté de macon-infos est mise en cause dans ce droit de réponse. Notre réponse à cette mise en cause.

MÂCON : La ville s'illumine en cette fin d'année

illuminations Mâcon décembre 2020.jpg
Les illuminations et les décorations sont installées partout en centre-ville.

MÂCON : Des créations inédites pour les illuminations de fin d'année en centre-ville

2019-06calais07.jpg
La municipalité mâconnaise s’adapte à la crise sanitaire et propose des décorations autour de la lumière pour le festival Contes et lumières 2020, mais se voit obligée d'abandonner les autres événements.

SAÔNE-ET-LOIRE : Jusqu'à 70km/h au dessus de la vitesse limite autorisée !

5 automolistes ont perdu leur permis ce week end en Saône-et-Loire, dont deux dans le Mâconnais. Le plus gros excès de vitesse (délictuel) a été enregistré sur la RCEA, à hauteur de Milly-Lamartine.

CRISE SANITAIRE : L'activité touristique en Bourgogne-Franche-Comté a résisté durant la période estivale

16857_1_full.jpg
Selon l'INSEE, le tourisme a souffert dans la région. La Saône-et-Loire a subi une baisse importante liée à la crise sanitaire en 2020. En Bourgogne-Franche-Comté, de mars à août, les hôtels ont globlalement perdu la moitié de leur chiffre d'affaires, les restaurants 41 %…

MÂCON : Pompiers, policiers et CRS face aux troubles nocturnes !

VIOLENCES URBAINES 272811 MACON - 1.jpg
Actualisé : C'est vendredi soir que l'atmosphère était plus tendue