samedi 5 décembre 2020
  • ILLUMINTATIONS 8DEC2020 CHARNAY.jpg
  • BFC_Macon_Infos_280x410px-2.jpg
  • CONCIERGERIE MACON2111.jpg
  • MACON HABITAT LOCAUX COMMERCIAUX 20NOV2020.jpg

BDIRX.jpg

 

L’Assemblée Nationale a adopté hier un Amendement défendu par le député Benjamin Dirx, rapporteur spécial de la mission sport, jeunesse et vie associative, qui permettra d’augmenter le budget de l’Agence Nationale du sport de 10 millions d’euros en 2021. C’est un engagement fort de la majorité gouvernementale pour le « sport pour tous ».

Une mesure forte pour le financement du sport

Le vote de cet amendement permet d’attribuer au budget de l’Agence Nationale du Sport la totalité du prélèvement sur les droits TV défini par la taxe dite « Buffet ». Après une première augmentation de 24,1 M€ (de 40 à 64,1 M€), le plafond du versement au sport français est désormais fixé à 74,1 M€, à hauteur du montant des recettes estimées de cette taxe en 2020. Le député Benjamin Dirx s‘est réjoui de cette évolution :

« Si l’on considère que les projets économiques du sport professionnel doivent permettre de financer le sport amateur sur les territoires, il est nécessaire d’être toujours plus ambitieux et de repousser plus loin les ressources attribuées au budget du sport. »

Le budget des sports en hausse de 20 %

Le budget prévisionnel total des sports est en hausse. Provisionné à hauteur de 802 M€, il est en hausse de 20 % par rapport à l’an passé dans le projet de loi de finance. Cette augmentation bénéficiera au sport amateur, au sport professionnel, ainsi qu’aux Jeux Olympiques et paralympiques de 2024 : le sport pour tous.

Après voir soutenir les acteurs économiques du secteur à hauteur de 3 milliards d’euros pendant la crise, le gouvernement et la majorité réaffirment leur engagement pour le sport. Grâce au plan France Relance, ce sont 122 M€ supplémentaires qui y seront investis.

 

MÂCON - Contes et lumières 2020 : Une fin d'année lumineuse pour percer les ténèbres de la crise

inauguration illuminations Mâcon 2020.jpg
Accompagné par de nombreux élus de la majorité, Jean-Patrick Courtois a inauguré officiellement ce vendredi soir les illuminations des fêtes de fin d’année.

HÔPITAL DE MÂCON : Le Ségur de la santé, une fausse promesse pour les soignants.es fatigués.es et en manque de reconnaissance

SOIGNANTS HOPITAL MACON COVID 412 - 1.jpg
S'ils saluent les applaudissements du 20h de la 1ère vague de covid, remerciant la population d'avoir ainsi contribué au déclenchement du Ségur de la santé, les délégués CGT du personnel n'en sont pas pour autant dupes des promesses politiques qui ne sont pas tenues selon eux. Ils l'ont dit ce vendredi de décembre au cours d'un point presse.

MÂCON : Un enfant renversé par une voiture rue Pillet

ENFANT RENVERSE MACON - 1.jpg
Actualisé : Il a été blessé à la jambe mais ses jours n'étaient pas en danger.

MÂCON – Élection municipale : Le collectif Mâcon Citoyens 2020 répond…

Capture d’écran 2019-12-08 à 02.15.42.png
Actualisé : L'honnêteté de macon-infos est mise en cause dans ce droit de réponse. Notre réponse à cette mise en cause.

MÂCON : La ville s'illumine en cette fin d'année

illuminations Mâcon décembre 2020.jpg
Les illuminations et les décorations sont installées partout en centre-ville.

MÂCON : Des créations inédites pour les illuminations de fin d'année en centre-ville

2019-06calais07.jpg
La municipalité mâconnaise s’adapte à la crise sanitaire et propose des décorations autour de la lumière pour le festival Contes et lumières 2020, mais se voit obligée d'abandonner les autres événements.

SAÔNE-ET-LOIRE : Jusqu'à 70km/h au dessus de la vitesse limite autorisée !

5 automolistes ont perdu leur permis ce week end en Saône-et-Loire, dont deux dans le Mâconnais. Le plus gros excès de vitesse (délictuel) a été enregistré sur la RCEA, à hauteur de Milly-Lamartine.

CRISE SANITAIRE : L'activité touristique en Bourgogne-Franche-Comté a résisté durant la période estivale

16857_1_full.jpg
Selon l'INSEE, le tourisme a souffert dans la région. La Saône-et-Loire a subi une baisse importante liée à la crise sanitaire en 2020. En Bourgogne-Franche-Comté, de mars à août, les hôtels ont globlalement perdu la moitié de leur chiffre d'affaires, les restaurants 41 %…

MÂCON : Pompiers, policiers et CRS face aux troubles nocturnes !

VIOLENCES URBAINES 272811 MACON - 1.jpg
Actualisé : C'est vendredi soir que l'atmosphère était plus tendue