vendredi 4 décembre 2020
  • ILLUMINTATIONS 8DEC2020 CHARNAY.jpg
  • BFC_Macon_Infos_280x410px-2.jpg
  • CONCIERGERIE MACON2111.jpg
  • MACON HABITAT LOCAUX COMMERCIAUX 20NOV2020.jpg

HOPITAL MACON CONF COVID 2409 - 1.jpg

Jean-Claude Téoli, directeur de l'établissement, vient de faire le point de la situation covid à l'hôpital. Il s'inquiète d'un développement très rapide de l'épidémie. Il ne parle pas de plan blanc mais de « plan de crise qui dure » et en appelle à la responsabilité individuelle. L'hôpital se prépare aux dé-programmations.  

Les chiffres sont très alarmants : 45 patients hospitalisés pour covid-19, et 6 personnes placées en réanimation quand elles n'étaient que 7 hospitalisées et 2 placées en service de ré-animation au 8 octobre. « Nous sommes au niveau de vigilance 3, à savoir le niveau d'alerte, ce qui signifie que nous commençons à travailler sur la dé-programmation des prises en charge non urgentes, tout ce qui peut attendre, tout ce qui n'est pas vital. Une cellule de dé-programmation est en place.

Les visites dans les services de chirurgie et de médecine sont interdites, elles sont limitées au conjoint à la maternité.

Nous sommes en période de congés avec des lits fermés dans certains services qui ne seront pas ré-ouverts, pour laisser place aux patients covid.

Je salue à nouveau le personnel, qui doit faire face à nouveau à une situation de crise. La reprise de l'épidémie est rapide et touche tout le territoire du GHT. 

Sur le vocable, je tiens à préciser qu'il ne s'agit pas à proprement parler d'un plan blanc, qui est un plan activé ponctuellement en cas de gros coup dur, accident grave avec de nombreuses victimes, catastrophe naturelle, attentat. Nous sommes là dans une crise qui dure, il ne s'agit pas seulement de quelques jours. Les dispositions sont sensiblement les mêmes, sauf qu'avec le coronavirus, nous nous inscrivons, hélas, dans la durée. »

Et le directeur d'en appeler à la responsabilité individuelle par solidarité pour les soignants et les personnes fragiles... « On voit clairement que dans la sphère privée, les précautions ne sont pas prises rigoureusement. Le refroidissement et les pluies de la fin septembre ont provoqué une résurgence qui est partie de cette sphère-là. Il faut respecter les consignes sanitaires chez soi également, c'est impératif, car nous ne sommes qu'au début de la "flambée". »

Recueillis par Rodolphe Bretin

 

Rappel des niveaux de vigilance à l'hôpital :

Niveau 1 : vigilance = nombre faible de patients covid -> stratégie de non-contamination

Niveau 2 : attention = nombre de plus en plus important de patients covid pris en charge → Organisation pour retarder la saturation des services de soins

Niveau 3 : Alerte = nombre conséquent de patients nécessitant une hospitalisation en réanimation → situation sanitaire exceptionnelle

Niveau 4 : Saturation des lits de réanimation et/ou de médecine

 

MÂCON : Un enfant renversé par une voiture rue Pillet

ENFANT RENVERSE MACON - 1.jpg
Actualisé : Il a été blessé à la jambe mais ses jours n'étaient pas en danger.

MÂCON – Élection municipale : Le collectif Mâcon Citoyens 2020 répond…

Capture d’écran 2019-12-08 à 02.15.42.png
Actualisé : L'honnêteté de macon-infos est mise en cause dans ce droit de réponse. Notre réponse à cette mise en cause.

MÂCON : La ville s'illumine en cette fin d'année

illuminations Mâcon décembre 2020.jpg
Les illuminations et les décorations sont installées partout en centre-ville.

MÂCON : Des créations inédites pour les illuminations de fin d'année en centre-ville

2019-06calais07.jpg
La municipalité mâconnaise s’adapte à la crise sanitaire et propose des décorations autour de la lumière pour le festival Contes et lumières 2020, mais se voit obligée d'abandonner les autres événements.

SAÔNE-ET-LOIRE : Jusqu'à 70km/h au dessus de la vitesse limite autorisée !

5 automolistes ont perdu leur permis ce week end en Saône-et-Loire, dont deux dans le Mâconnais. Le plus gros excès de vitesse (délictuel) a été enregistré sur la RCEA, à hauteur de Milly-Lamartine.

CRISE SANITAIRE : L'activité touristique en Bourgogne-Franche-Comté a résisté durant la période estivale

16857_1_full.jpg
Selon l'INSEE, le tourisme a souffert dans la région. La Saône-et-Loire a subi une baisse importante liée à la crise sanitaire en 2020. En Bourgogne-Franche-Comté, de mars à août, les hôtels ont globlalement perdu la moitié de leur chiffre d'affaires, les restaurants 41 %…

MÂCON : Pompiers, policiers et CRS face aux troubles nocturnes !

VIOLENCES URBAINES 272811 MACON - 1.jpg
Actualisé : C'est vendredi soir que l'atmosphère était plus tendue

ATTRACTIVITÉ : Les villes de Bourgogne-Franche-Comté ont des aires de petite taille et sont peu dynamiques démographiquement

BFC attractivite.jpg
Entre 2007 et 2017, la population est pratiquement stable dans les aires d’attraction des villes de la région comme l'indique l'INSEE. La Bourgogne-Franche-Comté ne comporte pas de très grandes aires urbaines qui sont souvent des moteurs démographiques.

VIRÉ : Les Vignes dorées, l'EHPAD flambant neuf du Conseil départemental

EHPAD VIRE 2811 - 1.jpg
Un investissement de 12,6 millions. Les travaux avaient commencé en février 2019. Les 1ers résidents seront accueillis à partir du 1er décembre.