dimanche 24 janvier 2021
  • VO PEUGEOT NOMBLOT MACON JAN2021 - 1.jpg
  • MACON HABITAT LOCAUX COMMERCIAUX 20NOV2020.jpg
  • ARMEE TERRE CIRFA MACON DEC2020 - 1.jpg

BLANC.jpg

Communiqué de l'INSEE Bourgogne-Franche Comté :

Entre le 1er septembre et le 19 octobre 2020, la Bourgogne-Franche-Comté a enregistré 3 912 décès, soit 3,6 % de plus qu'en 2019 sur la même période. Elle fait partie des régions de France où cette hausse est la plus faible. Elle le doit notamment au fait que les départements de l'Yonne, du Doubs et de la Haute-Saône enregistrent moins de décès que l'année dernière. À l’opposé, le nombre de décès est supérieur de 15 % dans le Territoire de Belfort.

Très exposées lors de la crise sanitaire de mars-avril, le nombre de décès parmi les personnes âgées de 85 ans ou plus est en baisse sur la période, par rapport à 2019, alors que pour les autres classes d'âge l'évolution est à la hausse. Le nombre de décès en hôpital repart à la hausse après l'accalmie de l'été.

 

Depuis la rentrée, le nombre de décès est en légère augmentation par rapport aux deux années précédentes

Entre le 1er septembre et le 19 octobre 2020, 3 912 décès, toutes causes confondues, ont été enregistrés en Bourgogne-Franche-Comté à la date du 30 octobre, soit 3,6 % de plus qu’en 2019 et 5,0 % de plus qu’en 2018. Cette évolution est toutefois encore provisoire.

Par rapport à 2019, la hausse constatée des décès sur cette période reste relativement modérée. Depuis le 1er septembre, cela correspond, en moyenne, à 80 décès par jour contre 77 en 2019.

La Bourgogne-Franche-Comté fait partie des régions où l’augmentation des décès est la plus faible après la Normandie (+ 2,4 %), les Pays de la Loire (+ 2,5 %) et la Bretagne (+ 2,9 %). Seules les régions Centre-Val de Loire (- 1,1 %), Grand Est (- 2,2 %) et la Réunion (- 6,0 %) enregistrent un nombre de décès entre 1er septembre et 19 octobre inférieur à 2019.

Au niveau départemental, c’est dans le Territoire de Belfort que l'excédent de décès est le plus élevé dans la région (+ 15,0 %). Cela s'explique en partie par la présence de l'hôpital Nord Franche-Comté à Trévenans (90). La Côte-d'Or, le Jura, la Nièvre et la Saône-et-Loire enregistrent une hausse des décès supérieure à la moyenne régionale mais inférieure à 10 %. À l’inverse, la Haute-Saône, le Doubs et l’Yonne se caractérisent par une baisse du nombre de décès par rapport à 2019.

BFC insee deces 3.JPG

BFC insee deces 4.JPG

 

Un excédent de décès à toutes les classes d’âge sauf chez les 85 ans et plus

Si le nombre de décès a augmenté de 3,6 % en Bourgogne-Franche-Comté sur la période du 1er septembre au 19 octobre 2020 par rapport à la même période de l’an passé, il est légèrement en baisse (- 1 %) chez les 85 ans ou plus.

En baisse durant le confinement de mars-avril puis durant l'été, le nombre de décès est reparti à la hausse depuis la rentrée chez les moins de 50 ans (+ 6 %). Cependant ces décès ne représentent que 4 % du total toutes classes d'âge confondues. L'essentiel de la hausse de la mortalité est regroupée chez les 50-64 ans (+ 11 %), les 65-74 ans (+ 6 %) et les 75-84 ans (+ 8 %).

Tous âges confondus, le nombre de décès augmente sur cette période entre 2019 et 2020 de 4 % pour les femmes et de 3 % pour les hommes.

BFC insee deces 1.JPG

 

Excédent de décès dans les hôpitaux, baisse dans les maisons de retraite

Alors que sur la période mai-août 2020, les décès ayant eu lieu à l’hôpital ou en clinique diminuaient par rapport à la même période en 2019 (- 8 %), ils augmentent entre le 1er septembre et le 19 octobre 2020 par rapport à 2019 (+ 5 %). Les décès survenus à domicile depuis la rentrée demeurent plus nombreux qu’en 2019 (+ 12 %). À l'inverse, les décès en maison de retraite sont moins nombreux (- 6 %) alors qu'en France la situation est inverse (+ 9 %). À noter toutefois que l’information sur le lieu de décès transmise par les mairies est déclarative et sa qualité dépend du degré de connaissance du déclarant sur les circonstances du décès ainsi que de sa capacité et de celle de l’officier d’état civil à choisir la modalité appropriée.

BFC insee deces 2.JPG

UNIVERSITÉ DE BOURGOGNE : Vincent Thomas demande « le retour de tous les étudiants en présentiel »

UBFC2 - 1.jpg
À Lyon, des étudiants ont manifesté ce jeudi pour demander le retour en présentiel.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : La Région lance une nouvelle offre de formation pour les personnes très éloignées de l’emploi

Océane Charret-Godard, vice-présidente de la Région chargée de la formation professionnelle, a réuni mardi 19 janvier l’ensemble des partenaires de la formation pour lancer officiellement la nouvelle offre régionale de formation destinée aux personnes très éloignées de l’emploi : le Dispositif Amont de la Qualification (DAQ) 2.0.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : La Région inaugure la mise en service des stations hydrogène dans 5 lycées, une 1ère en France

HYDROGENE LYCEES BFC.jpg
Les établissements participeront à former des techniciens, des monteurs et des maintenanciers de la filière hydrogène.

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ - Vaccination contre le Covid : La campagne s’accélère dans tous les départements

En plus des établissements d’hébergement pour personnes âgées, la campagne de vaccination contre la COVID-19 se déploie dans 11 premiers centres de vaccination en Bourgogne-Franche-Comté. En Saône-et-Loire, Chalon accueille le premier centre.

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : Les incidences du Covid-19 sur l'éducation et la formation

18530_1_full.jpg
Pour délivrer des préconisations, le CESER de Bourgogne-Franche-Comté a recueilli les témoignages de divers professionnels et apprenants d'organismes et établissements d’éducation, d’enseignement et de formation.

COVID-19 : « C'est en Bourgogne - Franche-Comté que le système hospitalier est le plus sollicité de France ! », s'inquiéte le préfet de région

Préfet Bourgogne 3012.jpg
Actualisé : vidéo en bas de page. Le directeur de l'ARS est également intervenu au cours d'un point presse cet après-midi.

COVID-19 EN BOURGOGNE-FRANCHE-COMTE : « L’épidémie poursuit sa progression » alerte l'ARS

Capture d’écran 2019-12-08 à 02.15.42.png
Le covid-19 exerce toujours une « très forte pression sur le système hospitalier » précise-t'elle dans son communiqué du jour.

MISS FRANCE 2021 - Lou-Anne Lorphelin : « Beaucoup de fierté et une pointe de déception »

MISS FRANCE lou anne lorphelin 1.jpg
De retour chez elle pour les fêtes de fin d’année et récupérer de ses émotions, la Charnaysienne revient pour macon-infos sur son aventure, son résultat, ses moments inoubliables et nous parle de ses projets et de ses envies.

PRIX RÉGIONAL DES MÉTIERS D’ART 2020 : Le lauréat est un Saône-et-Loirien

ARTISAN D'ART LAUREAT 2020 4.JPG
Artisan spécialisé en ébénisterie et restauration de meubles, installé à Bissey-sous-Cruchaud depuis 1985, Antonin Bouchard a séduit le jury avec son œuvre, la couronne de lumière pour l’atelier de Léonard de Vinci au château du Clos Lucé à Amboise.