vendredi 26 février 2021
  • PCAET Donnez votre avis.jpg
  • MBA Aide au loyer bandeau.jpg
  • EPINOCHES MACON SENIORS - 1.jpg
  • HAUT BUGEY.jpg

Pourquoi Emmanuel Macron écoute un expert de très haut niveau en matière d'énergie nucléaire et pas un autre en matière de santé ?

 

Le président de la République se rend au Creusot ce mardi pour défendre la filière nucléaire. Soit. Il va développer un beau discours pour la filière nucléaire, faisant sienne la thèse du brillant Jean-Marc Jancovici, ingénieur polytechnicien, lanceur d'alerte, caution scientifique de la 1ère émission de télévision (grandeur du service public télévisuel) consacré au réchauffement climatique : Climaction, en 2003, sur France 2.

Les travaux et la thèse de Jancovici sur le nucléaire peuvent se résumer ainsi : le nucléaire est le meilleur amortisseur de la crise climatique par le fait même qu'elle est une énergie décarbonée et non-intermittente, donc bien plus efficace que le solaire et l'éolien. Tiens donc... voilà qui fait réfléchir, au passage, sur ces deux énergies renouvelables devenues l'alpha et l'oméga d'une bonne politique écologiste pour certains militants de la cause environnementale.

Admettons que Jancovici, encore un peu seul dans une approche équilibrée, ait raison. Emmanuel Macron n'a pas dit autre chose sur Brut récemment et le redira certainement ce mardi au Creusot, fief du nucléaire. Le président a donc entendu Jancovici et son équipe du Shift project (en tout cas en partie, car il ne faut non plus trop simplifier une thèse qui tend à démontrer aussi que la croissance économique telle qu'elle va n'est pas compatible avec la lutte contre le réchauffement climatique). Considérons cela comme une bonne nouvelle même si cela ne représente sans doute que la moitié (et encore) de la solution à la crise climatique.

Et donc la question est : en matière de crise sanitaire, pourquoi le président n'a pas écouté Didier Raoult (ou si peu) dans la gestion de la crise sanitaire. L'éminent professeur de Marseille a pourtant proposé un traitement, proposé également, et depuis longtemps, la création d'IHU dans toutes les grandes villes de France.

Aujourd'hui, les chaines d'info continue et des journaux nationaux se nourrissent de vaccin et de vaccination, tout en continuant à traiter celles et ceux qui se posent des questions, de complotistes, de populistes pour les hommes et femmes politique qui ne pensent pas comme la doxa, et de rassuristes les médecins et épidémiologistes qui relativisent la gravité de la maladie. Qu'est-ce que cette réduction permanente de la parole citoyenne sinon celle de catastrophistes et d'alarmistes. Au jeu des "istes" et des "ismes", ils devraient cesser de jouer, cesser de ranger les gens dans des cases qui empêchent de penser. Emmanuel Macron avait annoncé 9 000 personnes en réanimation en France à la mi-novembre. Elles n'ont pas dépassé 5 000...

Et si le vaccin est évidemment une bonne nouvelle, comme il le fut pour éradiquer la variole (maladie autrement plus grave que la covid), qu'elle n'empêche pas de réfléchir, de se poser des questions ! La vaccin est à l'origine un remède contre une maladie grave, qui emporte à coup sûr, y compris les enfants.

Mais revenons à nos moutons. Pourquoi écouter certains experts et pas d'autres ?...

Alors que le président suit le chemin de Jancovici pour le nucléaire, pourquoi n'a-t'il pas suivi la voie proposée par Raoult, préconisant l'ouverture d'un IHU dans toutes les grandes villes de France ? Préconisant aussi un outil à la portée de tous : l'oxymètre, pour tester la saturation en oxygène et réagir vite en cas d'aggravation de la maladie.

L'histoire a montré que les grands changements de mentalité, les changements de pratique aussi, émanaient très souvent d'un individu seul qui bouscule l'ordre établi. Copernic, Darwin, Freud, Marie Curie etc. La santé, ou plutôt la lutte contre la maladie, a aussi ses héros : Ambroise Paré bien sûr, mais aussi Ignace Semmelweis, cas encore plus emblématique du médecin découvreur qui pourtant fut « jeter » par la profession pour avoir voulu imposer le lavage des mains dans un service d'obstétrique ; John Snow, le Sherlock Holmes du choléra, qui trouva l'origine de l'épidémie dans une pompe à eau de Broadway street en Angleterre. Vinrent ensuite Pasteur et Claude Bernard.

Alors M. le président, pourquoi si peu de crédit accordé aux préconisations de Didier Raoult quand vous en accordez à celles de Jean-Marc Jancovici, en tout cas pour ce qui concerne le nucléaire ? La préservation de notre santé ne vaut-elle pas qu'on écoute un peu plus l'un de nos plus éminents professeurs, qui soigne ?

La difficulté pour un président est sans doute de savoir à quel saint se vouer.

Ceci dit, le peuple est souverain. Les situations de crise grave ne sont-elles pas des moments opportuns pour s'en remettre à lui ? Le fondateur de la Vème République avait donné l'exemple.

Rodolphe Bretin

 

 

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ - Enjeux agricoles et industriels : Marie-Guite Dufay exhorte Emmanuel Macron à agir enfin !

La Présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté, Marie-Guite Dufay, a profité du déplacement du président de la République ce mardi 23 février à Étaules (21), pour interpeller Emmanuel Macron sur plusieurs dossiers d’une importance capitale pour le territoire.

COVID-19 - Vaccination : Ça bloque à Paris et dans les ARS, et ça met en colère André Accary

ANDRE ACCARY 2711 CHARNAY - 1.jpg
Le président du Département de Saône-et-Loire s'est fendu d'une lettre au président de la République pour rappeler que le Département est prêt depuis un moment, contrairement à l'ARS... A lire ici.

COVID-19 - Pr Luc Montagnier : « Il y a eu aussi, en partie, fabrication du virus »

DR MONTAGNER - 1.jpg
Mais « sans mauvaise intention », précise-t'il... VIH, covid-19, science, vaccin, prévention et thérapie, autisme, Fourtillan, Bill Gates... le professeur Luc Montagner, prix Nobel de médecine, a affirmé ses positions sur France Soir il y a trois jours. Étonnant, détonant et très éclairant !

FORMATION : À Mâcon, Roxana Maracineanu évoque la création d'un Bac Pro des métiers du sport

ROXANA MARACINEAU MACON 17DEC2020 BACPRO - 1.jpg
La ministre l'a présenté comme « une révolution pour la filière ».

EXPRESSION CITOYENNE - Auto-confinement des élèves : « Nouvelle préconisation, nouveau mépris pour le personnel » estime la CGT Educ'action

Le syndicat signale quatre classes fermées pour covid dans le département, plusieurs enseignants positifs et une vie scolaire impactée.