dimanche 26 mai 2019
  • MACON WINE NOTE 2019 MACONINFOS - 1.jpg
  • ECO RANDO DECATHLON MACON INFOS2 - 1.jpg

Isabelle a 27 ans, un mari, 4 enfants. Le couple déclare au fisc en moyenne 9 000 € par an. Ils travaillent tous les deux, en interim. Isabelle fait des ménages pour le compte de plusieurs sociétés, ses salaires sont inégaux. Le mois dernier, à titre d’exemple, elle a gagné 700 €.

Avec de si petits revenus et autant d’enfants, le couple perçoit des allocations. Percevait, plutôt : suite à de fausses déclarations, le couple a perçu indument 5 768, 74 € de RSA, et 1 073, 44 € d’aide au logement. Du coup, des sommes sont retenues à la source, le budget familial est chaque mois diminué d’autant, mais le remboursement se fait, petit à petit.

Malgré cela le Conseil départemental se porte partie civile, et la jeune femme est poursuivie pour une période qui va de juillet 2012 à janvier 2014

 

La nouvelle majorité élue au Conseil départemental l’avait annoncé bien fort en juin dernier : la chasse aux fraudeurs serait bien faite. Aux petits fraudeurs, puisque rares sont les personnes riches ou aisées s’amusant à des simulations RSA. La loi entrée en vigueur en décembre 2013 permet de condamner à de la prison (jusqu’à deux ans).

Alors même si Isabelle a déjà remboursé 1 816 €, même si chaque mois, la CAF prélève sur les allocations, des sommes pour éponger la dette, le Conseil départemental demande des dommages et intérêts, qu’il va obtenir, à hauteur de 4 807,43 €, qui seront continûment et mensuellement déduits des allocations familiales, comme c’est en réalité déjà le cas. Ici rien ne change.

Ce qui vient s’ajouter, c’est une condamnation pénale : 2 mois de prison avec sursis, et 300 € d’amende.

 

Isabelle repart les yeux embués et le visage durci. 27 ans, 4 enfants. Des heures de boulot à droite et à gauche, pour au moins 3 sociétés, celles qui dispatchent 2 heures le matin et 1 heure le soir. Une fois au sud de la ville et une fois au nord : avec ça, difficile de faire davantage que des temps partiels. Elle a fait des déclarations inexactes, mais ne s’est pas enrichie, et le remboursement des indus a commencé il y a plusieurs mois. Son avocate précisera qu’un juge a récemment ordonné une mesure d’aide à la gestion du budget familial.

On ne prospère pas dans un contexte pareil, on fait ce qu’on peut, le mors aux dents, et désormais avec une mention au casier judiciaire.

Florence Saint-Arroman

FUISSÉ : Un viticulteur blessé dans un accident de tracteur

FUISSE TRACTEUR TONNEAUX - 3.jpg
ACTUALISÉ à 17h55 : C'est une vitesse qui s'est enclenchée et a provoqué l'accident sur un terrain à fort dévers. Le tracteur a fait un tonneau.

MÂCON : bizarre et surprenant... le fait du nettoyeur de la Saône

VELO SAONE MACON 222.jpg
ACTUALISÉ - Le fin mot de l'histoire, une histoire qui met au jour une chose que sans doute peu de gens savent : la Saône est considérée par quelques uns.es comme une poubelle !...

MÂCON : MacDonald's Nord (à Sancé) ravagé par les flammes cette nuit

MACDO MACON SANCE - 5.jpg
ACTUALISÉ : La police scientifique se rend sur place cet après-midi pour tenter de déterminer la cause de cet incendie dévastateur. Le gérant de l'établissement annonce d'ores et déjà la reconstruction du Mac Donald's d'ici 6 à 9 mois maximum.

THOISSEY : Collision frontale au niveau du port

COLLISION FRONTALE PORT THOISSEY - 1.jpg
Un des blessés, gravement touché, a été héliporté.

MÂCON : Un quadragénaire profère des menaces de mort de chez lui vers l'extérieur

1541352411_police-afp.jpg
Les faits se sont produits hier soir rue de Bourgogne à Mâcon. Il était à peu près 20h30 quand un homme de 45 ans, alcoolisé, a proféré des menaces de mort vers l'extérieur, envers les pompiers notamment. Il était chez lui dans son appartement.

MÂCON-LOCHÉ : Suicide sur les voies du TGV

L'accident est survenu ce début d'après-midi sur les voies de la ligne TGV, allant de Mâcon à Lyon.

TRIBUNAL DE MÂCON : Contrôlé deux fois en une semaine au volant alors qu’il n’avait pas le permis

TGI_MACON.jpg
A 64 ans, Patrick est bien connu des services de police : 24 mentions au casier judiciaire !

TRIBUNAL DE MÂCON : Fou de jalousie, il frappe, insulte et crache sur tout ce qui passe

PALAIS DE JUSTICE MACON - 1.jpg
Kevin C., 31 ans, comparaissait ce lundi devant le tribunal correctionnel pour des faits de violences commis le 10 décembre à Mâcon.