jeudi 23 mai 2019
  • Route_71. BRANCIONjpg.jpg
  • ART NAIF MACON 2019 PORT.jpg

IMG_1503_2_Copier.jpg

Une porte d'immeuble cassée et jamais réparée est à ranger dans la catégorie « appel au vol », car c'est elle qui a permis à un ou plusieurs cambrioleurs de passer dans le couloir d'entrée du 1 rue Rambuteau hier soir.

Et ceci sans la moindre difficulté, pour cambrioler les deux boutiques du rez-de-chaussée.

 La rue Rambuteau est une rue extrêmement passante, la circulation y est continue, il fallait bien une invitation à entrer dans l'immeuble pour que ces cambriolages aient lieu entre 20 heures et 22 heures.

Hier soir, une des habitantes de l'immeuble situé au n°1 est partie dîner chez des amis, peu avant 20 heures. A son retour, elle rentre dans le hall d'entrée et constate l'effraction de la porte de Canimode, le salon de toilettage canin. Elle prévient la police.

En fait, les voleurs ont pénétré aussi dans le salon de coiffure voisin, le « Numéro 1 », mais n'ont pas réussi à forcer la porte : ils sont passés par la fenêtre de la cour intérieure.
Catherine Manigand, sa gérante, n'a pas encore eu le temps de faire l'inventaire , elle travaille non-stop depuis l'ouverture ce matin. C'est son second cambriolage. La première fois on lui avait volé son ordinateur. Résultat : elle ne le laisse plus quand elle ferme. Le ou les cambrioleurs ont pris la caisse. Pour le reste, elle verra plus tard.

 

Chez Canimode, le préjudice est d'emblée élevé. Laetitia Marinello l'estime entre 4 000 et 5 000 €. Sa porte, elle, a été fracturée : 20 coups de tournevis pour en venir à bout. Les voleurs ont embarqué au minimum un séchoir, un pulseur, 3 tondeuses, 2 caisses de marchandises, 1 caméra, 1 ordinateur. Voilà pour le préjudice immédiat, et s'ensuit un manque à gagner : « Je bosse comment ? Je n'ai plus qu'un séchoir pour mes deux employés et moi. J'ai dû annuler des rendez-vous aujourd'hui, et je vais devoir emprunter du matériel à des collègues. »

En 7 ans, c'est son 3ème cambriolage. Aussi, comme sa voisine Catherine Manigand, elle relativise sur les dégats : « On ne s'en est pas pris à ma vie privée, aussi je ne me sens pas blessée comme si on m'avait volé des photos personnelles, ou des objets de famille. »
Cela n'empêche pas le choc, et un lot de soucis pesants à gérer en plus des préjudices immédiats. La priorité ? « Que la propriétaire de l'immeuble et le cabinet immoblier qui le régit réparent enfin la porte d'entrée. »
Cette négligence qui jusqu'à maintenant était un désagrément continu, et un souci, est devenue criminelle hier soir, juste après l'extinction des vitrines.

F.-S.A.

 

IMG_1513_Copier.JPG

Pas d'effraction sur la porte d'entrée de l'immeuble,

puisque tout est cassé depuis des lustres

 

IMG_1514_Copier.JPG

Des effractions à l'intérieur de l'immeuble. Ici, des coups de tournevis.

 

IMG_1519_2_Copier.jpg


IMG_1517_2_Copier.jpg

Un coup dur en période d'activité importante :

hors de question de perdre une demie journée de travail

FUISSÉ : Un viticulteur blessé dans un accident de tracteur

FUISSE TRACTEUR TONNEAUX - 3.jpg
ACTUALISÉ à 17h55 : C'est une vitesse qui s'est enclenchée et a provoqué l'accident sur un terrain à fort dévers. Le tracteur a fait un tonneau.

MÂCON : bizarre et surprenant... le fait du nettoyeur de la Saône

VELO SAONE MACON 222.jpg
ACTUALISÉ - Le fin mot de l'histoire, une histoire qui met au jour une chose que sans doute peu de gens savent : la Saône est considérée par quelques uns.es comme une poubelle !...

MÂCON : MacDonald's Nord (à Sancé) ravagé par les flammes cette nuit

MACDO MACON SANCE - 5.jpg
ACTUALISÉ : La police scientifique se rend sur place cet après-midi pour tenter de déterminer la cause de cet incendie dévastateur. Le gérant de l'établissement annonce d'ores et déjà la reconstruction du Mac Donald's d'ici 6 à 9 mois maximum.

THOISSEY : Collision frontale au niveau du port

COLLISION FRONTALE PORT THOISSEY - 1.jpg
Un des blessés, gravement touché, a été héliporté.

MÂCON : Un quadragénaire profère des menaces de mort de chez lui vers l'extérieur

1541352411_police-afp.jpg
Les faits se sont produits hier soir rue de Bourgogne à Mâcon. Il était à peu près 20h30 quand un homme de 45 ans, alcoolisé, a proféré des menaces de mort vers l'extérieur, envers les pompiers notamment. Il était chez lui dans son appartement.

MÂCON-LOCHÉ : Suicide sur les voies du TGV

L'accident est survenu ce début d'après-midi sur les voies de la ligne TGV, allant de Mâcon à Lyon.

TRIBUNAL DE MÂCON : Contrôlé deux fois en une semaine au volant alors qu’il n’avait pas le permis

TGI_MACON.jpg
A 64 ans, Patrick est bien connu des services de police : 24 mentions au casier judiciaire !

TRIBUNAL DE MÂCON : Fou de jalousie, il frappe, insulte et crache sur tout ce qui passe

PALAIS DE JUSTICE MACON - 1.jpg
Kevin C., 31 ans, comparaissait ce lundi devant le tribunal correctionnel pour des faits de violences commis le 10 décembre à Mâcon.