FRESQUEPRADO5.jpg

 

Les employés et les jeunes bénéficiaires des services de l’Association pour la Protection de l'Enfance du PRADO Bourgogne ont inauguré une inédite fresque en style art naïf.

Une fresque créée par eux-mêmes pour communiquer leur message et leurs valeurs à la communauté mâconnaise en ce début d’année.

 

Depuis plusieurs décennies, cette association accompagne en hébergement, dans des activités de jour, chez des assistantes familiales ou au domicile des parents, environ 500 enfants et jeunes confiés par les services de l’Aide Sociale à l’Enfance du Conseil Départemental de Saône et Loire et autres départements ou par les juges des enfants et la Protection Judiciaire de la Jeunesse. Ce travail s’appuie sur des centaines de professionnels, qu’ils soient des éducateurs spécialisés, des assistantes sociales ou des psychologues, des infirmières, des médecins psychiatres.

180 de ces salariés, mais aussi des dizaines d’enfants, ont accepté le défi de créer une fresque sous forme de puzzle géant à partir d’une peinture d’une artiste québécoise, Claudine Peters, qui a appelé son oeuvre « Un monde meilleur pour nos enfants ». La fresque sera placée au foyer éducatif « La Maisonnette » de Mâcon.

Dominique Decolin, directeur du pôle mâconnais du PRADO de Bourgogne, est à l’origine de ce projet : « J’ai voulu montrer de quoi on est capable quand on se met ensemble. Cette fresque est un effort individuel. Les gens qui travaillent ici, les parents, les enfants qui y ont travaillé ont des compétences, des valeurs, des dons. En tant que directeur, je voulais les mettre en situation d’exprimer des choses qu’ils ont en eux mais qu’on ne leur donne pas toujours l’occasion d'exprimer. L’idée était aussi d’associer les parents, les enfants pour montrer que lorsqu’on se rapproche et on se respecte, chacun peut contribuer à une œuvre finale collective. »

Virginie Ripert, secrétaire Enfance de l’association avait transmis le message de l’artiste canadienne qui, âgée de 85 ans, n’a pas pu se déplacer pour l’inauguration, mais qui s’est dit fière et contente d’avoir inspirée un tel projet.

La fresque est composée de 285 carrés réalisés dans des styles individuels depuis le mois de mai 2015.

Cristian Todéa

FRESQUEPRADO.jpg

Dominique Decolin et son équipe ont coordonné la réalisation de cette oeuvre

FRESQUEPRADO2.jpg

FRESQUEPRADO3.jpg

FRESQUEPRADO4.jpg

FRESQUEPRADO6.jpg

FRESQUEPRADO7.jpg

FRESQUEPRADO8.jpg