mardi 25 février 2020
  • 6 - pajama game THEATRE MACON2.jpg
  • Terre de jeux Macon Infos 270x410px.jpg
  • RENO IMMO MACON ACCUEIL 08022020 - 1.jpg

charnay_réunion_petits_champs_2_Copier_Copier.jpg

Charnay est une ville de transit pour de nombreux habitants de la Camval, les riverains sont exaspérés par les difficultés et les nuisances. La salle était pleine pour en débattre...

 

Jean-Louis Andrès pose le problème

 

« Les voies de Charnay ne sont pas des voies structurantes pour le transit, de cet engorgement nait l'asphyxie du centre de Charnay. C'est une situation qui existe depuis l'ouverture du barreau Rambuteau qui arrive rue des Petits Champs sans échappatoire au Nord. C'est une somme de petits ruisseaux qui arrive sur un lit qui n'a pas l'emprise nécessaire pour accepter ça. Le problème ne vient pas des Charnaysiens, nous menons une discussion au niveau de l'agglomération pour faire comprendre que la ville de Charnay n'a pas la possibilité d'accueillir tous ces véhicules. 

 

Quelques chiffres sur la situation du trafic routier pour poser le problème :

 Comptages 2012 et 2015

Route de Davayé          8391   8963     +6,8%

Route de Cluny           11598   15165    +27%

Route A.Paré (Nord)    14810   18512    +25%

Rue du Vieux temple      5345   7505    +40,4%

Rue des Petits Champs   3643   12247  +236%

 

et tout ceci avec une population qui se maintient à Charnay, mais une étude au niveau de la Camval montre que de nombreuses communes (exemple Milly, sologny, Berzé,Prissé...) voient leur population augmenter et tous ces nouveaux habitants transitent par Charnay pour rejoindre le bassin d'emplois de Mâcon. »

En 2013, l'ouverture de la rue Barthelot de Rambuteau a provoqué un report immédiat de 5200 V/j sur la rue des petits Champs qui est une voie inadaptée pour le trafic et qui amène au constat suivant : trafic continu en "trains routiers", vitesse excessive, risque accru pour les piétons et les cycles, nuisances sonores et pollution pour les riverains, chaussée et accotements en état de délabrement.

 

La parole aux habitants

 

De très nombreuses interventions des habitants non seulement de la rue des Petits Champs, mais aussi de la rue Ambroise Paré et de la rue de la Ronze.

Des habitants excédés : « Ras le bol, la coupe est pleine, ça devient délirant de rejoindre nos lieux de vie ».

Le bruit, la pollution, le détour imposé par les sens uniques qui font faire à certains 1,8 km de plus pour aller dans les commerces, l'accès aux hôpitaux impose aussi le même détour, la difficulté de sortir de son domicile, la circulation des camions, des tracteurs et l'état des routes ont été les nombreuses récriminations des habitants.

 

La réponse du maire

 

« Vous me demandez de gérer l'ingérable, si on soulage une rue, on pénalise l'autre. Nous faisons un constat de situation qui démontre que la solution idéale n'existe pas. Nous avons une communauté de vie. Je ne joue pas une rue contre une autre. 520 nouveaux logements rue de la Coupée et le lotissement de la rue de la Ronze vont encore apporter une circulation supplémentaire, la rue des Petits Champs ayant besoin de gros travaux de réparation qui ne peuvent être faits dans l'immédiat. »

 

La solution retenue et la solution pour l'avenir

 

La mise en sens unique est-ouest, c'est-à-dire le sens unique dans la rue des Petits Champs testé depuis le 12 octobre 2015 va continuer.

Et pour l'avenir ,la voirie d'agglomération qui joindra la rue Rambuteau aux hôpitaux, un projet inscrit au programme de la Camval.

Le côté financier est déjà engagé avec la Camval, la modification du PLU pour mettre cette voie en terrain réservé règlera le problème juridique malgré quelques risques de contentieux, le tracé technique est presque fait.

Pas de délai pour cette voie d'agglomération mais un espoir que la circulation du centre de Charnay ne soit bientôt qu'un mauvais souvenir.

 

 

Danièle Vadot

 

charnay_réunion_petits_champs_1_Copier_Copier.jpg

 

charnay_réunion_petits_champs_3_1_Copier.JPG

CHARNAY : Dernier conseil municipal de l’ère Andrès

Charnay_CM_24022020_0001.jpg
Au menu : Rapport d’orientation budgétaire, municipalisation du service public de restauration scolaire, rénovation de la cantine et amélioration énergétique de l’école de la Verchère, et mise en place du télétravail au sein de la mairie…

MÂCON : Troubles à La Chanaye samedi soir...

GRABUGE LACHANAYE - 5.jpg
ACTUALISÉ dimanche à 12h15

MUNICIPALES 2020 – Crêches-sur-Saône : « Crêches nous rassemble » présente son programme

CRECHES municipales thevenot 2.JPG
Premier adjoint au maire sortant, Roger Thévenot se lance dans la course aux municipales avec treize conseillers sortants et dix nouvelles têtes. Le candidat a présenté sa liste « sans étiquette » et son projet « réaliste » jeudi soir devant une salle Joug-Dieu comble.

MÂCON : Philippe Meirieu aborde l'Education et la malédiction des certitudes à la MJC de l'Héritan

MEIRIEU MJC HERITAN FEV2020 - 5.jpg
C’est devant une salle bien remplie que Philippe Meirieu est venue traiter du sujet de l’éducation et plus précisément des certitudes qui se heurtent souvent au savoir.

SAONE-ET-LOIRE : France Victimes 71 s'implique en milieu rural

France victimes 71 2020.jpg
L’association d’aide aux victimes d’une infraction pénale en Saône-et-Loire a décidé de marquer cette année la journée européenne dédiée à ces personnes en mettant en lumière son activité dans le rural.

CLIN D’ŒIL : Un girafon vient agrandir la famille de Touporarc.Zoo

TOUROPARC girafon 2020 2.jpg
Oh mais qui voilà ? C’est le « petit » dernier né du parc de Romanèche-Thorins. Ce girafon mesure déjà 1,80 m pour une quarantaine de kilos.

CHARNAY : Deux boîtes à livres pour une lecture partagée

CHARNAY inaug boite a livres 7.jpg
La ville de Charnay vient d’installer deux boîtes à livres, une place de l’Abbé Ferret, l’autre au lavoir de Levigny, pour entretenir le goût de la lecture des enfants et des adultes.

PHOTOS : Pleins feux sur le carnaval du "Lam" (2)

MACON carnaval 2020 2.JPG
2ème volet de notre album photos.

MÂCON : Un dispensaire en psychothérapie brève ouvre ses portes pour les plus démunis

dispensaire thérapie brève Mâcon.jpg
Emmanuelle Piquet et ses collègues de l’association A 180 degrés/Chagrin Scolaire offrent désormais leurs services à des coûts adaptés aux patients à faibles revenus.

PHOTOS : Pleins feux sur le carnaval du "Lam" (1)

MACON carnaval 2020 1.JPG
1er volet de l’album souvenir…

SAÔNE-ET-LOIRE : L'Armée recrute 15 000 personnes, prenez contact avec le CIRFA

CIRFA ARMEE TERRE 15000 POSTES MACON - 1.jpg
Publi-information - TOUS LES LIEUX DE RENCONTRE SUR LE DÉPARTEMENT

THÉATRE DE MÂCON : À la découverte de la comédie musicale

atelier comédie musicale théâtre Mâcon.jpg
La comédienne Dalia Constantin accueillait mercredi des acteurs amateurs et des membres du chœur Les Trieurs de son à l'occasion d’un atelier sur le thème de la comédie musicale, The Pajama Game, organisée par le théâtre de Mâcon.

HÔPITAL DE MÂCON : Les adjointes administratives tirent la sonnette d'alarme !

AAHopital.JPG
Le syndicat CGT a évoqué ce mercredi la situation des agents administratifs hospitaliers. Les adjointes revendiquent une reconnaissance de leur travail depuis plusieurs années et l'arrêt de la discrimination salariale.

MÂCON : Et si un Repair Café s'implantait dans la ville ?

REPAIR CAFE MACON - 1.jpg
Avez-vous déjà entendu parler des Repair Café ? Il en existe notamment un à Villefranche-sur-Saône. Et si, en effet, un nouveau s'implantait à Mâcon ?

MÂCON : 11 stagiaires de Bourgogne Franche-Comté en formation d'animateur avec les Francas 71

Francas (1).JPG
Pendant trois jours, les Francas 71 accueillent des stagiaires adultes en formation professionnelle au brevet d'animateur loisirs tout public.

LYCÉE LAMARTINE : Une nouvelle section sportive basket à la rentrée 2020 !

basketLam (13).JPG
L'inspection académique a validé une nouvelle section sportive pour le lycée Lamartine.

MACONNAIS-BEAUJOLAIS AGGLOMÉRATION : Une rentrée avec d’avantage d’étudiants sur le site universitaire de Mâcon

site universitaire Mâcon.jpg
Deux des principaux responsables du développement de l’enseignement supérieur à Mâcon ont dévoilé, lors d’une conférence de presse, les perspectives de la prochaine rentrée.