RECONSTITUTIONMARMAGNE.jpg

Ce matin là, 2 septembre, Sébastien Chabrier s’était rendu à la gendarmerie du Creusot pour avouer le meurtre de sa petite fille Méline. Dépêchés sur place, les sapeurs pompiers du Creusot et les médecins urgentistes de l’Hôtel-Dieu du Creusot, n’avaient pu que constater le décès de cette petite fille qui, la veille, avait effectué sa première rentrée scolaire à la Maternelle Raymond Rochette au Creusot.

La reconstitution avait lieu ce mardi matin.

Cliquez ici pour lire la suite