jeudi 21 septembre 2017
  • VOIE_VERTE_20ANS_MACON.jpg
  • ORGUE_CONSERVATOIRE_MACON_MBA_1.jpg
  • MOINARD_FAUDA_ANNONCES_IMMOBILIERES.jpg
  • MALETTE_INFO_ENERGIE_PAYS_SUD_BOURGOGNE9_-_1.jpg
  • MONSIEUR_MEUBLE_CHAINTRE_MACON_SEPT_2017.jpg
  • APPRENTISSAGE BFC.gif

LAURENT_OURNAC_HOPITAL_MACON6.jpg

 

Le comédien et animateur vedette de TF1 prend son bâton de pèlerin pour faire passer ce message : l'obésité est une maladie. Il est le venu le dire et le dire ce vendredi à l'hôpital de Mâcon. Extraits.

 DSC0210122.jpg

 

C'est un homme abordable et simple qui est arrivé à Mâcon en milieu de journée. Après un repas sur les quais de Saône à St-Laurent, au restaurant de M. et Mme Rivon, Laurent Ournac s'en est allé à la rencontre de quelques patients opérés par le docteur Alain Naouri au service de chirurgie viscérale. Rassurant et motivant bien sûr ! Enfin l'obésité est racontée comme une maladie par une personnalité qui jouit d'une aura médiatique importante.

A 16h, il entrait dans la salle de conférence pour témoigner de son expérience.

 

Une maladie. Une maladie oui, « je suis né avec cette maladie » a-t-il dit, « ce qui fut plutôt une surprise pour moi. Quand j'ai rencontré le chirurgien qui m'a opéré, il m'a dit tout de suite : vous êtes malade Monsieur Ournac, l'obésité est une maladie. J'avais l'habitude qu'on me voit comme un gros sympa. Je me suis retrouvé dans la peau d'un malade. »

La jeunesse. « J'ai un caractère qui va plutôt de l'avant. Donc je n'ai pas eu de problème relationnels. J'étais plutôt celui qui faisait rire les copains et qui arrangeait les coups avec les filles. Je me suis construis une image de clown sympa mais qu'on n'embête pas, car on se dit souvent qu'une gifle donnée par un gros fait bien plus mal qu'une autre. »

La découverte de la sleeve. « Je suis tombé sur le mot sur facebook, tout simplement. Puis j'ai demandé à ma femme, infirmière, si elle avait déjà entendu parlé de ça. Elle m'a dit oui et m'a soutenu tout de suite dans ma démarche. »

 

Le sport. « Avant, le sport, pas la peine d'y penser. Des copains font le Iron man, cette course à pied monstrueuse qui appelle au dépassement de soi. Pas pour moi vous pensez bien. Et puis après la perte de poids, je me suis dit tiens ! On va essayer... Dans ma tête, je pensais faire 200 mètres et être à bout de souffle, m'arrêter net. Et bien j'ai fait 2 200 mètres, un truc incroyable, 11 fois plus que ce que j'imaginais être capable de faire. Toujours pas d'iron man à l'ordre du jour, mais avec ma femme, nous courrons désormais régulièrement. Pas de problème de poids de son côté, mais partager ça avec sa femme, c'est un plaisir. »

Le rapport à l'alimentation. « Je ne prenais jamais de petit déjeuner. Tout juste un café, et puis je grignotais dans la matinée, des produits sucrés en général. Si je ne pouvais pas grignoter, j'attendais impatiemment midi. Mais alors là, quand vous n'avez pas mangé depuis la veille, vous dévorez. Oui, je me gavais, il faut le dire comme ça, il faut assumer son mal. Aujourd'hui, le petit déjeuner est devenu un repas à part entière, équilibré, qui permet de ne pas se sentir affamé quand arrive midi.

Après l'opération, c'est tout autre chose, on fait des choix, on mange mieux et on se fait plaisir, un plaisir sain, car on sait que l'on n'y reviendra pas. Je suis passé de l'orgie au plaisir. Je mange de tout, je ne suis pas au régime mais je sais m'arrêter. Et puis il faut penser à manger lentement, laisser la satiété arriver. Manger lentement, prendre le temps, c'est très important. »

 

Le regard sur soi. « Quand je me regardais dans le miroir, de profil, après la perte de poids, je n'imaginais pas entrer dans certains habits. Sur le coup on se dit "mais je ne rentrerai jamais là dedans, c'est pas du tout ma taille." Et la chose se produit. Et alors on se dit que la vie a changé. »

Comdien-animateur, un métier d'image. « J'ai réussi à faire ce métier grâce à mon physique au départ. Ils cherchaient un gros, ils m'ont trouvé. J'étais le gros qui fait l'acteur. Maintenant, c'est différent. Je me sens comédien à part entière et il n'y a pas eu de conséquences fâcheuses dans l'exercice de mon métier, au contraire, je ne suis plus cantonné à des rôles de gros sympas, on me fait des propostions différentes. »

Le plus dur. « Le plus dur, c'est peut-être maintenant, un an après l'opération. Je n'étais pas très sucre, je le suis devenu. J'aime aussi manger du chocolat. Les tentations existent, il y a encore des moments difficiles. Et la malbouffe n'arrange rien, il faut être toujours vigilants. Ceci ne m'empêche pas d'aller au Mac Do' avec ma fille. Mais de temps en temps seulement. Tout est dans la modération. Et il faut être suivi, entouré. J'ai un coach à la maison et je suis proche de mon chirurgien. »

 

Pas que pour les riches. « Je suis ici dans un hôpital car j'ai foi dans le service public. Ce qui ne veut pas dire que je jette la pierre aux cliniques. Loin de moi cette intention. Mais l'hôpital public est accessible à tous, quelle que soit sa bourse. Je me suis fait opérer à l'hôpital de Clamart, ça m'a coûté 13€. Tout ça pour vous dire que la sleeve n'est pas réservée aux riches, ce n'est pas un truc pour une élite, c'est remboursé et accessible à tous. »

Aider la jeunesse. « Je souhaite aujourd'hui aider les jeunes, car ils sont nombreux, de plus en plus, à sombrer dans l'obésité morbide. La campagne Manger, bouger n'est pas suffisante, on le voit bien, le nombre d'obèses augmente, on est passé de 9 à 16% en France. C'est pour ça que j'ai décidé de médiatiser mon histoire. Il faut réagir. Nous sommes à la préhistoire de cette maladie. »

Rodolphe Bretin

Photos Rodolphe Bretin et David Rotat

 

Laurent Ournac publie une autobiographie qui sortira le 6 avril, intitulée Celui que je rêvais d'être. "Le fil rouge de ce livre, c'est l'obésité"

 

DSC02071.jpg

 

DSC02075.jpg

avec Bertrand (opéré) et Nadine

 

DSC02083.jpg

 

LAURENT_OURNAC_ALAIN_NAOURI.jpg

Avec les deux chirurgiens viscéraux, Alain Naouri et Luigi de Magistris

 

DSC02087.jpg

avec Jacky, opéré

 

LAURENT_OURNAC_HOPITAL_MACON.jpg

avec l'équipe du service de chirurgie viscerale et digestive

 

DSC02095.jpg

 

DSC02098.jpg

 

DSC02106.jpg

 

LAURENT_OURNAC_ALAIN_NAOURI2.jpg

 

DSC02113.jpg

 

DSC02128.jpg

 

DSC02130.jpg

 

DSC021262.jpg

 

DSC02137.jpg

 

DSC02138.jpg

 

LAURENT_OURNAC_A_MACON2.jpg

 

LAURENT_OURNAC_MACON.jpg

 

DSC02143.jpg

Une jolie rencontre

 

DSC02145.jpg

 

DSC02164.jpg

 

DSC02170.jpg

 

DSC02179.jpg

 

DSC021722.jpg

 

LAURENT_OURNAC_A_MACON3.jpg

 

LAURENT_OURNAC_A_MACON4.jpg

 

LAURENT_OURNAC_A_MACON5.jpg

 

DSC020522.jpg

A midi, au restaurant L'Autre rive à St-Laurent. Laurent Ournac a fait l'impasse sur le dessert.

 

LAURENT_OURNAC_A_LAUTRE_RIVE.jpg

 

LAURENT_OURNAC_A_MACON6.jpg

Avec Alain Naouri et Joffrey, coach des Naouri

SAONE-ET-LOIRE - Recrutement des médecins généralistes par le Département : un recrutement en trois phases

MEDECINS CD71.jpg
Le centre départemental de santé aura bien son siège à Mâcon. Le recrutement débutera au 1er janvier. Courant 2018, une antenne sera créée à Pierreclos, puis à St-Symphorien-d'Ancelles en phase 3 du développement, c'est à dire après 2018.

ST LAURENT - Rythmes scolaires : Une pétition témoigne du mécontentement des parents

ECOLE SAINT LAURENT - 1.jpg
Le maintien de la semaine scolaire à 4,5 jours associé à la suppression des temps d’activités périscolaires (Tap) mécontentent les familles.

MÂCON : Conduite sans permis après avoir consommé des produits stup et de l'alcool, mise en danger de la vie d'autrui etc.

Nous avions signalé ces faits devant le lycée Dumaine dès mardi soir. L'enquête de police a apporté des éléments.

MÂCON : C’était la fête aussi au centre des 1000 fenêtres de Marbé

portes ouvertes centre social Marbé (88).JPG
L'équipe du centre social de Marbé est partie à la rencontre des habitants du quartier ce mercredi 20 septembre lors d’une kermesse en plein air.

OCTOBRE ROSE 2017 A MÂCON : Une conférence, un challenge, de l'écoute et de l'information !

octobre rose 2017 Mâcon (2).JPG
L’édition 2017 de la campagne pour le dépistage du cancer du sein sera plus intimiste que les précédentes, en se concentrant sur l’importance de l’écoute et du soutien apporté aux personnes concernées par la maladie. Lancement le 30 septembre.

CRECHES-SUR-SAÔNE : Joli succès du château D'Estours pour les Journée du patrimoine

DESTOURS CRECHES - 1.jpg
Après le succès de l’année dernière, c’est encore 265 visiteurs qui se sont présentés au Château d’Estours à Crêches-sur-Saône ce week-end.

MÂCON : Les bus et les cars scolaires passés au peigne fin

contrôle cars scolaires Mâcon (39).JPG
La police nationale et la préfecture de Saône-et-Loire ont organisé ce mardi une opération de contrôle des conditions de transport des collégiens et lycéens qui viennent dans les établissements de Mâcon.

MÂCON : C’était la rentrée pour les nouveaux apprentis du Centre de Formation Automobile

rentrée CFA Mâcon (59).JPG
La direction du CFA de Mâcon a organisé ce lundi 18 septembre une journée dédiée à l’accueil des nouveaux élèves de l’établissement. Et ils sont nombreux cette année !

SAÔNE-ET-LOIRE : 20 ans de voie verte, la fête se prépare !

20 ans voie verte (23).JPG
Le département et les communes organisent une journée festive pour célébrer les fameuses routes cyclables, créees en 1997, devenues une des plus importantes attractions touristiques de la Saône-et-Loire, en France et à l’étranger.

MÂCONNAIS : 75% des inscrits au Pôle Emploi sont satisfaits de leur agence

portes ouvertes pôle emploi Mâcon (4).JPG
Les agences de toute la région organisaient ce vendredi des portes ouvertes.

MÂCON - Migrants en danger au parking Monnier : Une pétition pour demander l'intervention des pouvoirs publics

MIGRANTS MONNIER MACON PETITION - 5.jpg
Cette pétition est ouverte sur petitionpublique.fr et est adressée à la préfecture de Saône-et-Loire. macon-infos s'en fait le relais.

TRIBUNAL DE MÂCON : Prison avec sursis comme une "dernière chance" pour un jeune trafiquant

TGI_MACON.jpg
Deux interpellations pour trafic de stupéfiants en quatre jours valent à Y.S., tout juste 18 ans, un jugement en comparution immédiate vendredi après-midi. Chefs d'inculpations : transport, détention, cession et acquisition de cannabis et de cocaïne à Mâcon les 9 et 13 septembre.

MÂCON : La médiathèque lance sa saison culturelle anniversaire

10 ans médiathèque Mâcon (72).JPG
Pour célébrer ses 10 ans, la médiathèque de Mâcon propose toute une série d’animations, évènements culturels et ludiques qui seront organisés avec des associations et institutions de la ville.

MÂCON : Voyant l'interpellation musclée de son fils, il se jette sur un policier

TGI_MACON.jpg
Ce vendredi matin, un Mâconnais a dû se présenter à la barre du tribunal de grande instance pour s'être jeté sur un gardien de la paix à Mâcon, boulevard des Etats-Unis, le 13 juin 2017, pendant que celui était en train de menotter son fils.

CHARNAY-LES-MACON : Diversité et qualité au menu de la saison culturelle 2017-2018

Charnay_présentation_saison_culturelle_2017_2018_0007.jpg
Période de rentrée oblige, la Ville de Charnay a dévoilé ce jeudi sa saison culturelle 2017-2018. Il y en aura pour tous les goûts !

MÂCON - Inauguration du quai des Marans : « Le point final d’une grande opération Arc de Saône »

QUAI MARANS MACON COURTOIS DUFAY.jpg
C’est ainsi que Jean-Patrick Courtois, maire de Mâcon, a présenté ce jeudi la rénovation du quai des Marans à l’occasion de son inauguration, en présence de la présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté Marie-Guite Dufay.