samedi 17 février 2018

LAURENT_OURNAC_HOPITAL_MACON6.jpg

 

Le comédien et animateur vedette de TF1 prend son bâton de pèlerin pour faire passer ce message : l'obésité est une maladie. Il est le venu le dire et le dire ce vendredi à l'hôpital de Mâcon. Extraits.

 DSC0210122.jpg

 

C'est un homme abordable et simple qui est arrivé à Mâcon en milieu de journée. Après un repas sur les quais de Saône à St-Laurent, au restaurant de M. et Mme Rivon, Laurent Ournac s'en est allé à la rencontre de quelques patients opérés par le docteur Alain Naouri au service de chirurgie viscérale. Rassurant et motivant bien sûr ! Enfin l'obésité est racontée comme une maladie par une personnalité qui jouit d'une aura médiatique importante.

A 16h, il entrait dans la salle de conférence pour témoigner de son expérience.

 

Une maladie. Une maladie oui, « je suis né avec cette maladie » a-t-il dit, « ce qui fut plutôt une surprise pour moi. Quand j'ai rencontré le chirurgien qui m'a opéré, il m'a dit tout de suite : vous êtes malade Monsieur Ournac, l'obésité est une maladie. J'avais l'habitude qu'on me voit comme un gros sympa. Je me suis retrouvé dans la peau d'un malade. »

La jeunesse. « J'ai un caractère qui va plutôt de l'avant. Donc je n'ai pas eu de problème relationnels. J'étais plutôt celui qui faisait rire les copains et qui arrangeait les coups avec les filles. Je me suis construis une image de clown sympa mais qu'on n'embête pas, car on se dit souvent qu'une gifle donnée par un gros fait bien plus mal qu'une autre. »

La découverte de la sleeve. « Je suis tombé sur le mot sur facebook, tout simplement. Puis j'ai demandé à ma femme, infirmière, si elle avait déjà entendu parlé de ça. Elle m'a dit oui et m'a soutenu tout de suite dans ma démarche. »

 

Le sport. « Avant, le sport, pas la peine d'y penser. Des copains font le Iron man, cette course à pied monstrueuse qui appelle au dépassement de soi. Pas pour moi vous pensez bien. Et puis après la perte de poids, je me suis dit tiens ! On va essayer... Dans ma tête, je pensais faire 200 mètres et être à bout de souffle, m'arrêter net. Et bien j'ai fait 2 200 mètres, un truc incroyable, 11 fois plus que ce que j'imaginais être capable de faire. Toujours pas d'iron man à l'ordre du jour, mais avec ma femme, nous courrons désormais régulièrement. Pas de problème de poids de son côté, mais partager ça avec sa femme, c'est un plaisir. »

Le rapport à l'alimentation. « Je ne prenais jamais de petit déjeuner. Tout juste un café, et puis je grignotais dans la matinée, des produits sucrés en général. Si je ne pouvais pas grignoter, j'attendais impatiemment midi. Mais alors là, quand vous n'avez pas mangé depuis la veille, vous dévorez. Oui, je me gavais, il faut le dire comme ça, il faut assumer son mal. Aujourd'hui, le petit déjeuner est devenu un repas à part entière, équilibré, qui permet de ne pas se sentir affamé quand arrive midi.

Après l'opération, c'est tout autre chose, on fait des choix, on mange mieux et on se fait plaisir, un plaisir sain, car on sait que l'on n'y reviendra pas. Je suis passé de l'orgie au plaisir. Je mange de tout, je ne suis pas au régime mais je sais m'arrêter. Et puis il faut penser à manger lentement, laisser la satiété arriver. Manger lentement, prendre le temps, c'est très important. »

 

Le regard sur soi. « Quand je me regardais dans le miroir, de profil, après la perte de poids, je n'imaginais pas entrer dans certains habits. Sur le coup on se dit "mais je ne rentrerai jamais là dedans, c'est pas du tout ma taille." Et la chose se produit. Et alors on se dit que la vie a changé. »

Comdien-animateur, un métier d'image. « J'ai réussi à faire ce métier grâce à mon physique au départ. Ils cherchaient un gros, ils m'ont trouvé. J'étais le gros qui fait l'acteur. Maintenant, c'est différent. Je me sens comédien à part entière et il n'y a pas eu de conséquences fâcheuses dans l'exercice de mon métier, au contraire, je ne suis plus cantonné à des rôles de gros sympas, on me fait des propostions différentes. »

Le plus dur. « Le plus dur, c'est peut-être maintenant, un an après l'opération. Je n'étais pas très sucre, je le suis devenu. J'aime aussi manger du chocolat. Les tentations existent, il y a encore des moments difficiles. Et la malbouffe n'arrange rien, il faut être toujours vigilants. Ceci ne m'empêche pas d'aller au Mac Do' avec ma fille. Mais de temps en temps seulement. Tout est dans la modération. Et il faut être suivi, entouré. J'ai un coach à la maison et je suis proche de mon chirurgien. »

 

Pas que pour les riches. « Je suis ici dans un hôpital car j'ai foi dans le service public. Ce qui ne veut pas dire que je jette la pierre aux cliniques. Loin de moi cette intention. Mais l'hôpital public est accessible à tous, quelle que soit sa bourse. Je me suis fait opérer à l'hôpital de Clamart, ça m'a coûté 13€. Tout ça pour vous dire que la sleeve n'est pas réservée aux riches, ce n'est pas un truc pour une élite, c'est remboursé et accessible à tous. »

Aider la jeunesse. « Je souhaite aujourd'hui aider les jeunes, car ils sont nombreux, de plus en plus, à sombrer dans l'obésité morbide. La campagne Manger, bouger n'est pas suffisante, on le voit bien, le nombre d'obèses augmente, on est passé de 9 à 16% en France. C'est pour ça que j'ai décidé de médiatiser mon histoire. Il faut réagir. Nous sommes à la préhistoire de cette maladie. »

Rodolphe Bretin

Photos Rodolphe Bretin et David Rotat

 

Laurent Ournac publie une autobiographie qui sortira le 6 avril, intitulée Celui que je rêvais d'être. "Le fil rouge de ce livre, c'est l'obésité"

 

DSC02071.jpg

 

DSC02075.jpg

avec Bertrand (opéré) et Nadine

 

DSC02083.jpg

 

LAURENT_OURNAC_ALAIN_NAOURI.jpg

Avec les deux chirurgiens viscéraux, Alain Naouri et Luigi de Magistris

 

DSC02087.jpg

avec Jacky, opéré

 

LAURENT_OURNAC_HOPITAL_MACON.jpg

avec l'équipe du service de chirurgie viscerale et digestive

 

DSC02095.jpg

 

DSC02098.jpg

 

DSC02106.jpg

 

LAURENT_OURNAC_ALAIN_NAOURI2.jpg

 

DSC02113.jpg

 

DSC02128.jpg

 

DSC02130.jpg

 

DSC021262.jpg

 

DSC02137.jpg

 

DSC02138.jpg

 

LAURENT_OURNAC_A_MACON2.jpg

 

LAURENT_OURNAC_MACON.jpg

 

DSC02143.jpg

Une jolie rencontre

 

DSC02145.jpg

 

DSC02164.jpg

 

DSC02170.jpg

 

DSC02179.jpg

 

DSC021722.jpg

 

LAURENT_OURNAC_A_MACON3.jpg

 

LAURENT_OURNAC_A_MACON4.jpg

 

LAURENT_OURNAC_A_MACON5.jpg

 

DSC020522.jpg

A midi, au restaurant L'Autre rive à St-Laurent. Laurent Ournac a fait l'impasse sur le dessert.

 

LAURENT_OURNAC_A_LAUTRE_RIVE.jpg

 

LAURENT_OURNAC_A_MACON6.jpg

Avec Alain Naouri et Joffrey, coach des Naouri

VIDEO : Une marche silencieuse d'une grande dignité pour Rachid et sa famille

MARCHE POUR RACHID APRES ASSASSINAT MACON.jpg
Chacun souhaitait que l'enquête aboutisse vite sur ce crime abominable qui a boulverversé la famille Ananouche. "Une famille d'une grande honorabilité" a dit Nourredine Omar, un proche, porte-voix de cette famille accablée par la douleur. Une prière sera dite jeudi.

PHOTOS : Le nouvel an chinois célébré à Mâcon

nouvel an chinois Mâcon 2018 (25).JPG
Pour la troisième année, la Ville de Mâcon a invité une troupe lyonnaise de danse traditionnelle chinoise pour une déambulation en centre-ville.

MEURTRE A MACON : Une marche silencieuse pour Rachid

RACHID MACON.jpg
Quelque 400 personnes se sont rassemblées ce samedi sur l'esplanade pour exprimer leur douleur et leur solidarité envers la famille suite au meurtre de Rachid Aananouche le 8 février.

TÉLÉTHON : Les Mâconnais ont collecté un total de 30 000 euros fin 2017

remise chèque Téléthon 2017 (39).JPG
Le maire Jean Patrick Courtois et son adjointe Caroline Théveniaud ont remis le chèque de l’argent récolté à Mâcon au Président de l’AFM Téléthon de Saône-et-Loire.

MÂCON : Une soirée consacrée aux jeux éducatifs

CANOPE ET SI ON JOUAIT (7).JPG
À l’invitation de la médiathèque de Mâcon, la 4ème édition des soirées « Et si on jouait ? », organisée par le centre de ressources Canopé, s’est tenue ce vendredi soir.

MÂCON : Quand le théâtre nous dévoile ses secrets ...

derriere-coulisses-scene-nationale-macon - 9.jpg
Mercredi après-midi, un groupe d’une trentaine de Mâconnais s'est aventuré dans les coulisses du théâtre, guidé par Alain, régisseur de plateau.

HÔPITAL DE MÂCON : La CGT inquiète de l’organisation du travail dans le futur centre ambulatoire

CGT hopital Mâcon (14).JPG
Les représentants CGT appellent les agents de l’hôpital à la mobilisation pour empêcher la mise en place des décisions de la direction de l’hôpital pour la nouvelle structure.

MÂCON : Des aménagements pour la protection des piétons au carrefour de l’Europe

carrefour Europe Mâcon (3).JPG
La Ville teste le rétrécissement d’une voie de circulation au niveau de l’un des passages cloutés du carrefour de l’Europe, réputé pour sa dangerosité pour les piétons.

LYCÉE LAMARTINE - Semaine culturelle : L'écrivaine Sève-Laurent Fajal est passée par là avec « Les Valises »

LYCEE LAMARTINE ECRIVAINE SEMAINE CULTURELLE.jpg
Jeudi dernier, le lycée Lamartine a accueilli l'écrivaine Sève-Laurent Fajal dans le cadre de la semaine culturelle. Auteur, metteur en scène et chanteuse, elle a présenté son dernier roman "Les valises" devant deux classes en première L et seconde.

MÂCON : Le site Topito.com dresse dix bonnes raisons de venir y vivre !

Après avoir classé précédemment Mâcon 12ème des villes les plus « chiantes », ce site humoristique a consacré un papier aux dix bonnes raisons de venir vivre à Mâcon.

MACON - Meurtre à Flacé : Un homme tué alors qu'il circulait en voiture

ACTUALISÉ : La victime aurait reçu un coup de couteau au niveau du coeur. ACTUALISÉ Samedi à 16h15 : Le suspect mis en examen et incarcéré.

LYCÉE LAMARTINE : Des élèves reçus à l’Assemblée Nationale par leur député

LYCEENS ASSEMBLEE NATIONALE.jpeg
Ce jeudi matin, 34 élèves de Seconde et Première du Lycée Lamartine et leurs accompagnateurs ont été reçus à l’Assemblée nationale par le député de leur circonscription, Benjamin Dirx, ancien élève du lycée mâconnais.

PHOTOS & VIDÉO : Carnaval à l’école Jeanne d’Arc de Mâcon

IMG_2411.JPG
Comme le veut la tradition, les élèves et les enseignants de l’école privée mâconnaise, ainsi que des nombreux parents, participent à une parade en centre-ville pour le grand plaisir des enfants, mais également des passeurs. Retour en images sur l'édition 9 février 2018 !

MACON : 4 excès de vitesse et 2 non-ports de la ceinture cet après-midi

CONTROLES POLICE MACON ROUTE3.jpg
Les policiers postés sur la RD 906 en début d'après-midi, puis sur l'avenue du Maréchal Juin en milieu d'après-midi, opéraient des contrôles thématiques : visés, les excès de vitesse et le non port de la ceinture de sécurité.

SÉCURITÉ : Les enjeux militaires français du futur, dans le monde, présentés à Mâcon !

révue sécurité Danjean (18).JPG
Le député européen de Saône-et-Loire, Arnaud Danjean, a présenté à Mâcon le nouveau livre blanc de la Défense nationale, dont il a présidé le comité de rédaction, sur proposition du président Macron.

EXPO : L'œil mystérieux de Kriss Ledey

kriss-ledey-galerie-corinne-h-macon7.jpg
C'est lors du vernissage jeudi soir à la galerie de Corinne H que l'on a pu découvrir l'œuvre de l'artiste-peintre Kriss Ledey dont la marque de fabrique est un œil omniprésent dans toutes ses toiles.

LYCEE LAMARTINE : Une semaine culturelle riche et intense pour s'ouvrir l’esprit

semaine culturelle lycée Lamartine (2).JPG
Cette semaine, les élèves du lycée participent à des ateliers et des animations et, pour certains, à des voyages à l’étranger.

HOPITAL DE MACON : Des véhicules d’intervention neufs pour le SAMU

IMG_2241.JPG
Les interventions SAMU-SMUR des équipes médicales de l’hôpital de Mâcon se font désormais avec deux voitures tout terrain parfaitement équipées.

MÂCON : Les étudiants Erasmus reçus en Mairie

ACCUEIL MAIRIE ETUDIANTS ERASMUS.jpg
Une quarantaine de jeunes âgés de 15/16 ans venant d'Allemagne, d'Ecosse, d'Irlande et du Portugal étudiant dans le cadre d’Erasmus ont été reçus récemment à l’Hôtel de Ville par Marie-Paule Cervos, adjointe au maire chargée des relations internationales.

LYCEE ALEXANDRE DUMAINE : Une très belle soirée Carnaval de Venise !

LYCEE DUMAINE CARNAVAL VENISE (24).jpg
Dans le cadre du projet fédérateur annuel « l’année des Arts », les élèves de la filière hôtelière ont fait découvrir leur art sur le thème du Carnaval de Venise. En 2016-2017, cet évènement pédagogique portait sur « les maximes ».

MACON : L'association "Saint-Jean Fête" fait un geste solidaire vers le service pédiatrie de l’hôpital

don hopital Mâcon (10).JPG
Grâce au don de l’association « Saint Jean Fête » de Saint-Jean-le-Priche, un aménagement ludique sera mis en place sur les murs de l’accueil des urgences pédiatriques dès la fin de ce mois.

CENTRE SCOLAIRE NOTRE DAME OZANAM : « On est très attentif au suivi individuel de chaque élève »

PRESENTATION NOTRE DAME OZANAM (7).JPG
Telle est la déclaration de Brigitte Lhéritier, la cheffe d’établissement, lors d’une rencontre récente avec macon-infos.

LYCÉE LAMARTINE : Près de 300 familles sont venues se renseigner sur les formations post-bac

PO_lycée_Lamartine_03_02_2018_0005.jpg
Ce lycée, dirigé par Florence Battard, ouvrait ses portes ce samedi matin pour faire découvrir son offre de BTS aux élèves de Terminale et à leurs familles.