mardi 19 mars 2019

BIOJOLEYNES7.jpg

 

Nous avons rencontré ces viticulteurs bio à l’occasion du Biojoleynes, le salon du vin et de la bio en Beaujolais.

 

Organisé tous les ans par l’association Biojoleynes à la salle des fêtes communale l'événement permet de présenter la pratique de l’agriculture biologique et, surtout, de la faire connaître à un plus large public.

Lors de cette septième édition, étaient présents une trentaine d’exposants. Parmi eux, 26 vignerons venus du Beaujolais et 5 vignerons invités, venant des 4 coins de la France. Tous ayant pour point commun, l’agriculture biologique !

A cette occasion, nous avons rencontré les frères Chardigny, qui débutent dans leur activité et qui nous ont expliqué pourquoi ils avaient choisi de devenir viticulteurs bio, laissant derrière eux un long héritage de viticulture traditionnelle.

 

Victor et Pierre-Maxime Chardigny « Le bio est l'avenir de la vigne »

Victor, Pierre-Maxime et Jean-Baptiste (qui n’était pas présent sur le salon) Chardigny, ont repris le flambeau familial en exploitant le domaine Chardigny, domaine exploité, depuis 200 ans, par leur famille.

Victor, 24 ans, a suivi une formation en oenologie et a travaillé dans les vignobles de Trentin en Italie. Pierre-Maxime a, quant à lui, été commercial dans la vente de vin de Bordeaux.

Leur exploitation s’étend sur les communes de Leynes, Chasselas et Saint-Amour, ils y font du « Saint-Véran » et du « Coteaux Bourguignons ».

En reprenant, le domaine familial, les frères Chardigny ont décidé de faire une rupture par rapport à leurs aïeuls en utilisant des techniques d’exploitation biologique et non plus traditionnelle.

Ce choix d’utiliser des pratiques biologiques s’est fait naturellement, mais aussi par profonde conviction. Pour les frères Chardigny, cette pratique leur permet de respecter l’environnement et d'être plus en phase avec la nature. Selon eux, le bio est l'avenir de la vigne et, à terme ce type d'agriculture deviendra la norme.

Pierre-Maxime et Victor envisagent de recourir par la suite à l'utilisation de leur cheval de trait, Titan, pour cultiver une partie de leur vignoble et être encore plus en symbiose avec la nature. Le cheval, contrairement au tracteur, permet de ne pas écraser les racines des pieds de vigne et permet ainsi de donner une meilleure qualité au raisin.

En ce mois d'avril, les pluies de grêle qui se sont abattues sur les vignobles du Beaujolais ne seront pas sans effet malheureusement sur leur récolte.

 

Cette nouvelle pratique correspond également aux demandes des consommateurs de plus en plus attirés par le bio et les bienfaits qui en découlent. Pour les frères Chardigny, le plus important est la qualité des produits qu’ils offrent à leurs clients, même si les coûts de production sont plus élevés. La qualité est vraiment primordiale pour eux, tout autant d'ailleurs, que le respect de la nature.

Ce salon a été l’occasion pour les exposants de faire déguster, vendre de nombreux produits du terroir et de faire connaître leur pratique, pratique qui est pour eux tous une passion et une philosophie de vie.

Les organisateurs attendaient jusqu’à plus de 1 000 visiteurs sur ces 2 jours. Nul doute que ce souhait se soit réalisé, tant hier déjà le public était présent en grand nombre à ce rendez-vous annuel.

Valentin C.

BIOJOLEYNES6.jpg

 

Un salon vert et exclusivement bio

BIOJOLEYNES.jpg

BIOJOLEYNES2.jpg

BIOJOLEYNES3.jpg

BIOJOLEYNES5.jpg

DAVAYE : Deux « anciens » d’Algérie reçoivent la Croix du combattant

DSC00992 _ COMMEMORATION ALGERIE.jpg
Cérémonie commémorative, ce matin, du Cessez-le-feu de la Guerre d’Algérie du 19 mars 1962, devant le monument aux morts.

MACON : Une exposition collective inédite, sous le signe de la francophonie et de la poésie

Les métamorphoses, La beauté exposition salle François Martin.jpg
La salle d’expositions François Martin accueille depuis ce lundi les travaux et des contributions de plusieurs artistes et associations réunis par l’association mâconnaise Polysémie contemporaine dans une exposition intitulée Les métamorphoses, La beauté.

CHARNAY-LES-MACON : 136 personnes ont testé le repas dans le noir

DSC_3105 _ REPAS DANS LE NOIR.jpg
C'est yeux bandés que les convives ont dîner ce vendredi. Une expérience proposée par la Ville de Charnay a proposé ce vendredi à la salle de la Verchère, en partenariat avec le Moulin du gastronome et l’association Valentin Haüy.

VONNAS : Au collège, le mouvement continue !

Les représentants des enseignants ont été reçus en audience par les sénateurs Chaize et Mazuir. Une information a été communiquée aux parents, que nous publions.

EMPLOI/FORMATION : Rendez-vous jeudi à l'ESMP de Mâcon pour un job dating des métiers de la banque

ESMP JOBDATING BANQUE 21MARS1.jpg
L’ESMP, Ecole Supérieure privée Post-Bac à Mâcon, en partenariat avec le CFBP (Centre de Formation de la Profession Bancaire), et le groupe IGS, organise la 3ème édition du Job spécial « Métiers de la Banque » ce jeudi après-midi.

SAONE-ET-LOIRE : Le Département entame une "collaboration intelligente" avec la région croate de Varaždin

partenariat Saône-et-Loire et Varazdin (30).JPG
Le président du Conseil départemental, André Accary, a signé ce lundi une déclaration d’intentions pour une future coopération, avec le président de la région croate de Varaždin, Radimir Cacic.

THOISSEY : Collision frontale au niveau du port

COLLISION FRONTALE PORT THOISSEY - 1.jpg
Un des blessés, gravement touché, a été héliporté.

MÂCON - Cinémarivaux : ciné-débat autour du film "En Mille Morceaux"

ciné-démat En mille morceaux.jpg
Le SPIP de Sâone-et-Loire (service pénitentiaire d'insertion et de probation) organisait ce jeudi 14 mars, une rencontre pour un ciné-débat autour de la justice restaurative au Cinémarivaux , par le biais du film "EN MILLE MORCEAUX"

MÂCON : 2018, une année difficile sur le plan émotionnel pour l'association A.M.I.71 !

AGAmi (2).JPG
L'association A.M.I.71 a tenu son assemblée générale ce samedi au centre social de la Chanaye.

MACON - MJC de L'Héritan : La religion et l'Eglise en cause lors d'une conférence "Femmes, l'urgence laïque"

conférence MJC Héritan.jpg
La soirée a été animée par Laurence Taillade, auteure du livre "L'urgence laïque" et fondatrice et directrice du parti républicain "Forces laïques".

MACON : Les artistes trouvent le bon port sur la péniche Lysithéa

concert péniche Macon.jpg
Le bateau qui avait failli couler au port de plaisance de Mâcon est devenu un endroit qui attire les artistes, à l’exemple de Chamoun & The Afropicals qui y ont organisé une soirée musicale ce vendredi soir.

MÂCON : Un quadragénaire profère des menaces de mort de chez lui vers l'extérieur

1541352411_police-afp.jpg
Les faits se sont produits hier soir rue de Bourgogne à Mâcon. Il était à peu près 20h30 quand un homme de 45 ans, alcoolisé, a proféré des menaces de mort vers l'extérieur, envers les pompiers notamment. Il était chez lui dans son appartement.

CHARNAY-LES-MACON : Pierre Rabhi présente sa "sobriété heureuse"

Image 2  _ RABHI CONFERENCE.jpg
Debout pendant une heure et demi, devant 1 100 personnes réunies dans la salle de la Verchère à Charnay, Pierre Rabhi a défendu mercredi soir les valeurs de sa vie et surtout la mobilisation qu'il attend de chacun pour que la planète soit plus respectée et le monde plus équitable.

MÂCON : Une nouvelle présidente pour la MJC de l'Héritan

Francoise-Riss_Prsdte_MjcHeritan_150319 (1).JPG
Françoise Riss a été élue mardi soir à la place d’Éric Binet, qui reste membre du Conseil d’administration. macon-infos vous dévoile sa profession de foi. Il est également à noter deux nouveaux Vice-Présidents en les personnes d’Annie Bergeron et de François Maquart.

MÂCON - École Annexe : Les écoliers-ères ont appris à écrire avec une écrivaine

Angélique Villeneuve école annexe.jpg
La romancière et écrivaine d’albums pour enfants, Angélique Villeneuve a travaillé avec les classes de l’école Annexe de Mâcon dans le cadre d’un projet visant à stimuler la créativité des enfants et leur goût pour la lecture et l’écriture.