jeudi 18 juillet 2019
  • ETE FRAPPE MACON 2019 16JUILLE - 1.jpg
  • MARCHE CREPUSCULE VIGNERONS TERRES SECRETES 2019 - 2.jpg
  • WINE TOUR MACON 2019 UNE.jpg
  • locaux commerciaux MACON HABITAT.jpg

RELANCE_MACON.jpg

Ces objectifs ont été présentés au député Thomas Thévenoud en visite jeudi dans cette association d'insertion dirigée par Danièle Chevrier. Le reportage de Mâcon-Infos.

Un peu d’histoire…

Cette association a été créée en 1990 par la volonté de Marie-Roberte Chatelet, alors adjointe et présidente du CCAS, à la ville de Mâcon sous le mandat de Maître Michel-Antoine Rognard. Actuellement, Madame Chatelet est Présidente d’honneur en tant que fondatrice de l’association. L’objectif est de remettre les personnes « accidentées de la vie » sur les rails de la vie économique, de redonner le goût du travail, permettre au public accueilli de devenir acteur et responsable de son devenir personnel et professionnel.

 

2015, une grande année d’investissements

 

Après avoir visité les installations et beaucoup échangé avec toutes les personnes présentes dans la structure, le député a pris connaissance des problèmes rencontrés pour le développement de l’association. 2015, a été pour La Relance, une grande année d’investissements et de travaux (130 000 €). Investissements dans du matériel neuf de production et de transport, investissement également dans des équipements de chauffage pour améliorer les conditions de travail des salariés. Travaux d’amélioration de l’outil industriel, mise aux normes et d’importantes réparations. Compte tenu de ces investissements, il est prévisible que l’année 2016 sera très tendue au plan financier.

 

Des projets plein la tête…

 

Les salariés et les bénévoles sont totalement impliqués dans le fonctionnement de leur entreprise, et sont à la recherche de nouvelles activités susceptibles d’en améliorer le modèle économique. Certains sont déjà mis en œuvre. Témoin la création d’une ligne de meubles d’intérieur ou d’extérieur : « MEUBLANCE » élaborés, bien sûr, à base de bois de palette recyclables dont nous avons parlé dans notre reportage du concours des vins du 19 avril. La réalisation de ce projet a permis de constater que l’accompagnement par l’activité économique prenait tout son sens et montre aux entreprises extérieures, aux partenaires, que les salariés ont su développer une autonomie, une mise en confiance, une adaptabilité, et retrouver une dignité.

 

Objectif 2016 : développer l’activité économique, trouver de nouveaux marchés

 

Des conventions de ramassage de palettes perdues ont été mises en place avec des partenaires conscients de l’enjeu économique et social de la structure. L’activité de fabrication de meubles sera développée tout en conservant, évidemment, le recyclage de la palette et de l’emballage bois, le travail à façon et la sous-traitance industrielle. Par contre, dans ces derniers créneaux d’activité : travail à façon et sous-traitance industrielle, l’entreprise se heurte à une concurrence où elle ne lutte pas à « armes égales » ; en effet les ESAT, les prisons, n’ont pas les mêmes règles économiques.

La Relance n’a pas pu obtenir, à ce jour, la reconnaissance par la Préfecture du statut d’intérêt général ou d’utilité publique à l’instar d’autre A.C.I. (Atelier Chantier d’Insertion) ce qui la pénalise, car les entreprises potentiellement clientes ne peuvent pas bénéficier des mêmes avantages fiscaux.

D’autres difficultés d’ordres législatives ou règlementaires ont été relevées lors de la réunion qui a suivi la visite. C’était là le but de la visite du député Thomas Thévenoux : étudier comment pallier ces écueils qui plombent l’activité.

 

Développer l’activité passe par des investissements. Le président de La Relance, Michel Berthier, a présenté au député un bras manipulateur permettant aux ouvriers de manœuvrer les palettes (très lourdes) avec de moindres efforts, coût : 8000 €. Il est aussi envisagé de construire un atelier de déconstruction des palettes sur le terrain de stockage. Acquérir un compacteur : faire des buchettes pour récupérer les déchets de bois serait utile pour valoriser ceux qui ne sont pas utilisés par la chaudière… Egalement, à partir d’un gabarit, une cloueuse semi-automatique permettrait aussi d’améliorer grandement les conditions de travail qui sont relativement difficiles. Ça permettrait également de familiariser le personnel au réglage d’une machine à commande numérique.

Tout ceci nécessite des financements, soit par des subventions, soit par un développement économique. Encore faut-il pouvoir se battre avec des règles équivalentes pour tous les acteurs du secteur de la réinsertion. La Relance ne souhaite pas vivre avec principalement l’apport des subventions, mais arriver à vivre comme une véritable entreprise. Il y a encore du chemin, et des investissements à faire pour acquérir une capacité opérationnelle.

"La Relance est aussi un acteur de la paix sociale", a rappelé un interlocuteur de Thomas Thévenoud.

 

Gilles Lalaque

Pour en savoir plus : www.larelance.fr

 

RM.jpg

RM2.jpg

RM4.jpg

RM5.jpg

RM6.jpg

RM7.jpg

RM8.jpg

RM9.jpg

RM56.jpg

RM91.jpg

RM92.jpg

CLIN D'OEIL : Thierry Valdor, l'entrepreneur qui tend la main à ses congénères

VENDREDIS ENTREPRISE MACON JUIN.jpg
Il recevait vendredi dernier, les Vendredis de l'entreprise, rendez-vous semestriel proposé par la municipalité.

ST MAURICE DE SATONNAY : Une exploitation agrandie pour les chèvres de Thierry Chevenet

Chevenet.jpg
Le plus grand producteur de fromage de chèvre d'Europe a aménagé son exploitation du Nord mâconnais pour répondre au mieux au bien-être de ses bêtes.

ECONOMIE : En avant la croissance avec le French tech BFC numérique

FRENCH TECH BFC NUMERIQUE2.jpg
Les startups du numérique basées à la cité de l'entreprise se sont réunies ce lundi à Mâcon pour un 1er sommet de la French tech sous la bannière BFC Numérique.

ECONOMIE : Avec Hexagon, à Charnay, bienvenue dans l'industrie 4.0

HEXAGON MACON 23MAI1.jpg
Le site a été inauguré ce jeudi, en présence de Steve Sivitter, P.-D.G monde, Antonio Parisse, P.-D.G. France de la branche Production Software, et Norbert Hanke, P.-D.G. Monde de la division Hexagon Manufacturing Intelligence.

MONDIAL DE L'AUTO : Il pourrait devenir un festival, comme à Mâcon...

MONDIAL AUTO FESTIVAL AUTO2.jpg
Ou quand les Parisiens s'inspirent des Mâconnais

MÂCON - Transport routier : Groopal, parce que l'union fait la force

GROOPAL MACON INAUG - 1.jpg
C'est dans un environnement hyper-concurrentiel que les groupes Salesky, Pashumar et Denjean ont opéré un mariage, une alliance, une mutualisation des moyens pour s'assurer une longue vie de transporteurs du froid.

ECONOMIE - Transport : Le réseau Groopal se met en place à Mâcon

GROOPAL MACON.jpg
Fondé sous l’impulsion d’entrepreneurs transporteurs convaincus de la force d’actions d’un réseau, Groopal propose la gestion et le transport de produits frais (0/4°) sur l’ensemble du territoire national en garantissant une parfaite sécurisation des flux.

L’ÉCHO DES ENTREPRENEURS : Avec Collet Industries, la plancha made in Feillens

FEILLENS planchas collet 10.jpg
Le rendez-vous est devenu incontournable pour bien préparer l’été ! Et cette fois, ce n’est pas un, ni deux, ni trois, mais cinq jours de portes ouvertes qui vous sont proposés pour découvrir ou redécouvrir les planchas fabriquées à Feillens. Rendez-vous jusqu’au 12 mai au magasin d’usine !

VINS DE BOURGOGNE : Les Vins Mâcon s'affirment comme vins engagés

UPVM2019 - 2.jpg
L’Union des Producteurs de Vins Mâcon tenait jeudi 18 avril à la maison des vins de Bourgogne à Mâcon son assemblée générale.

ECONOMIE : Le cheval, un secteur d'activité qui se développe avec un cluster inter-régional RAA-BFC

CLUSTER EQUIN CAFE STARTUPS MACON4.jpg
Et la Saône-et-Loire (avec Mâcon-Chaintré et Cluny), comme 1er pilier de la région Bourgogne-Franche-Comté ! Explications.

VINS DE BOURGOGNE : Les Vignerons des Terres secrètes reviennent à la Bourgogne avec une nouvelle identité visuelle

VTS LOGO PRISSE VINS BOURGOGNE.jpg
Ils ne l’avaient jamais quittée, mais leurs vins étaient souvent perçus comme des vins du Sud. Le marketing a permis de retravailler leur identité visuelle pour réaffirmer cette nature bourguignonne.

MACON : 1er speed meeting du créateur d’entreprise chez « Locow » !

speed meeting Locow Mâcon.jpg
L'espace de coworking récemment ouvert rue Victor Hugo à Mâcon proposait ce lundi un premier rendez-vous dédié aux entrepreneurs en création. Le moins que l'on puisse dire, c'est que les créateurs.trices ont répondu présents.tes.

SAÔNE-ET-LOIRE : La CCI 71 veut apporter encore plus de valeur ajoutée au développement économique

AG CCI 71 Macon .jpg
La Chambre de Commerce et Industrie de Saône-et-Loire était en assemblée générale ce lundi, à Mâcon, l'occasion pour ses dirigeants d’expliquer l'évolution vers un mdèle privé.

FERROUTAGE : Mâcon, 1er arrêt en France sur une autoroute ferroviaire

AUTOROUTE FERROVIAIRE MACON CCI APROPORT17.jpg
26 000 tonnes de CO2 seront économisées cette années grâce au chargement des semi-remorques Alainé sur les trains à Aproport Mâcon. Le démarrage de cette activité a eu lieu mardi dernier et commence avec 5 trains par semaine. A voir aussi, notre vidéo du chargement.

MACON : Un espace de jeux parents-enfants dans une des boutiques éphémères

animation ludique boutique éphémère.jpg
Une entreprise d’animations ludiques s’est installée pour deux semaines dans une des boutiques louées par la Ville de Mâcon à des prix symboliques en centre-ville, rue Franche.

MACON : La récup' a désormais sa boutique en centre-ville

inauguration boutique Le Pont Mâcon.jpg
L’association Le Pont vend désormais les meilleurs des produits issus des ateliers de sa « ressourcerie » dans un commerce style récup !

VINS DU MÂCONNAIS : Doublé historique pour les Vignerons des Terres Secrètes à la Saint-Vincent des Mâconnais-Beaujolais

Vignerons_Terres_Secretes_130219 (2) (Copier).JPG
Ces vignerons ont en effet remporté la Coupe Perraton et la Coupe Dailly. Du jamais vu depuis 1973 !

VINS DE BOURGOGNE : Des premiers crus à pouilly-fuissé en 2020 ?

Pouilly_Fuisse_Fuisse2.jpg
Douze ans après le lancement de l’idée, l'AOC pouilly-fuissé entrevoit le bout du chemin qui devrait lui permettre de valider sa demande de reconnaissance en premiers crus en 2020. Peut-être même avant.

TRIBUNAL DE COMMERCE DE MÂCON : Les procédures collectives en recul ; les immatriculations en nette augmentation

AUDIENCE SOLENNELLE 2019 TC MACON08.jpg
Ce sont les bonnes nouvelles qu’a annoncées le président Maurice Bost lors de l’audience solennelle de rentrée ce jeudi matin.