lundi 25 mai 2020
  • Info masques_Pub MaconInfos270x410.jpg
  • VOTRE ANNONCE ICI.jpg
  • CREMANTS VIGNERONS IGE MAIJUIN20202 - 1.jpg

METSO_MACRON_THEVENOUD.jpg

Une délégation de 3 syndicalistes (CGT, CFE-CGC et CFDT) s'est rendue à Chalon ce lundi à l'occasion de la visite du ministre de l'Economie Emmanuel Macron pour évoquer le plan social de l'entreprise Metso de Mâcon. Le député s'est fendu d'une lettre au ministre en date du 1er mai. Des extraits à lire sur Mâcon-Infos.

Il n'est pas venu jusqu'à eux, mais eux sont allés à lui... "Nous nous sommes rendus à Chalon sur la propostion du député Thomas Thévenoud, qui souhaitait que le ministre puisse nous rencontrer. Nous avons pu expliquer la situation à ses conseillers ainsi qu'à la commissaire au Redressement productif Stéphanie Schaer. Chacun a pris bonnes notes de nos explications" nous indique le représentant de la CGT Cyril Cavet, présent dans la délégation.

Les syndicalistes ont pu également interpeller directement le ministre une poignée de minutes : "Il s'est montré réceptif. L'échange a duré environ 5 minutes."

Affaire à suivre donc, sachant que les négociations démarrent réellement la semaine prochaine a précisé Cyril Cavet.

Une lettre au ministre

Le député a également écrit au ministre dans laquelle il précise que "la réduction d'activité peut justifier une réorganisation, mais en aucun cas un PSE d'une telle ampleur dans une entreprise qui, par ailleurs, continue à réaliser des marges importantes, comme en 2015, où ont été enregistrés entre 6 et 7 millions d'€ de bénéfices."

Il pointe aussi dans son courrier la perception du CICE (Crédit impôt compétitivité) pour un montant de 500 000€ par an par le site de Mesto à Mâcon, "sans aucun effort de modernisation de l'outil de production pusique le dernier investissement d'importance date de 2009."

"Sans augmentation de salaires non plus" complète le député, car les négociations salariales annuelles ont été limitées à 0,67% en 2014, et 0,25% en 2015."

Et d'ajouter : "l'entreprise Metso Minerals s'est récemment retrouvée citée dans la liste des Panama Papers comme s'étant compromise dans un contrat de fourniture de matériel pour une mine gérée par des Russes avec compte basé au Panama."

"L'entreprise pourrait passer de 415 à 333 salariés d'ici 2017" alerte-t-il, "alors même qu'au moment de l'annonce du PSE, le groupe annonçait 1,06€ de dividende par action détenue à horizon de juillet 2016."

R.B.

 

Le communiqué de presse du député Thomas Thévenoud

A mon initiative, lors de sa visite en Saône-et-Loire, Emmanuel MACRON, Ministre de l'Économie, de l'Industrie et du Numérique, a rencontré une délégation des représentants du personnel du site Metso France de Mâcon, composée de David Brismez (CFDT), Cyril Cavet (CGT) et Catherine Lepeltier (CFE-CGC).

Reçus pendant 45 minutes par le conseiller du Ministre, ils ont pu exprimer leurs désaccords au sujet du plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) annoncé par la direction de Metso France le 22 avril dernier.

Deux points ont été soulevés par les représentants syndicaux : l'absence de justification économique pour un PSE de 89 suppressions d'emploi et le manque de vision stratégique à long terme sur un site qui continue à réaliser des bénéfices.

Le Ministre s'est personnellement entretenu avec les salariés et a demandé aux représentants de l'Etat présents ( le Préfet de Saône-et-Loire, la Commissaire au redressement productif et le Directeur de la DIRECCTE de Saône-et-Loire) d'intervenir sans attendre auprès de la direction générale du groupe Metso Minéral, afin de pouvoir examiner les solutions alternatives à la mise en oeuvre de ce PSE.

J’ai pour ma part remis en main propre un courrier au Ministre de l’Economie expliquant pourquoi, de mon point de vue, ce PSE n'est pas acceptable en l’état. Je me rendrai sur le site de l’entreprise dans les prochains jours afin de rencontrer la direction et, à nouveau, les salariés.

DÉCONFINEMENT : Le MEDEF, la CFDT et la CFTC main dans la main pour la reprise

Les trois organisations ont signé une déclaration commune

MÂCON - Marché de la place Gardon : Le charcutier se porte bien, c'est plus dur pour les autres

MARCHE PLACE GARDON 2304 - 3.jpg
Comme ailleurs dans le Mâconnais, excepté à Cluny, les marchés ont été ré-ouverts ces quinze derniers jours. Ce matin place Gardon, trois artisans-commerçants étaient présents.

ECONOMIE : "Réfléchir dès à présent aux possibilités de proroger les aides" souhaite la CPME71

L'organisation patronale régit à l'allocuation du président de la République hier soir.

SAÔNE-ET-LOIRE : + de 4 700 dossiers d’activité partielle déposés par des entreprises

71 ECO.png
Des demandes qui représentent 18 millions d'heures d'indemnisation, soit l'équivalent de 18 années d'indemnisation « habituelle » en Saône-et-Loire ! indique ce soir un communiqué de la préfecture.

ECONOMIE - Michel Suchaut : «Il va falloir aider au redémarrage, notamment des commerces»

SUCHAU CCI71 ITW COVID.jpg
Commerces, bâtiment, CGT, avenir du siège de la CCI de Mâcon, le président de la CCI 71 revient sur la crise du covid-19 dans une lognue interview.

MÂCON : Ubitransport maintient 50 postes à recruter en 2020

Capture d’écran 2019-11-10 à 15.11.56.png
L'entreprise Mâconnaise, spécialiste de la billettique numérique, ne connait pas la crise. Pas de chômage partiel ; elle vient de de créer un département Ressources humaines...

BOURGOGNE – FRANCHE-COMTÉ : 68 millions d'€ d'aide d'urgence de la Région pour l'économie

COVID ECONOMIE BFC.jpg
« Il faudra sans doute plus encore pour la relance, qu'il faut d'ores et déjà prévoir » indiquait Marie-Guite Dufay, présidente de Région, hier soir en visio-conférence de presse. Revue de détail des programmées.

ECONOMIE : « Fond de solidarité, le Gouvernement a entendu nos demandes ! »

L’accès au fond de solidarité est possible dès 50% de perte de chiffre d'affaires.

BÂTIMENT : Vers une reprise rapide de l'activité ?

CHANTIER BATIMENT COVID19.jpg
Rien n'est moins sûr. La Fédération nationale des salariés de la construction, du bois et de l'ameublement-CGT a émis des réserves quant au guide de reprise rédigé par l'organisme professionnel de prévention du bâtiment et des travaux publics (OPPBTP). A lire aussi, les points de vue d'un salarié d'OXXO, représentant syndical, et d'un chef d'entreprise à Mâcon.

ECONOMIE : La CPME Bourgogne-Franche-Comté enquête sur l'impact du Covid-19 sur les entreprises

L'organisation patronale vous propose de répondre à quelques questions.

SAÔNE-ET-LOIRE : Le président André Accary acte deux mesures en faveur des entrepreneurs du bâtiment

Alerté par la Fédération française du bâtiment et des travaux publics (FRTP) et le syndicat patronal de l’artisanat du bâtiment (CAPEB) quant à leurs inquiétudes relatives aux conditions de travail des salariés sur les chantiers et les impacts de l’épidémie de Coronavirus Covid-19, le président du Département prend deux mesures ce jour.

EXPRESSION POLITIQUE - Covid-19 : le chômage partiel sans coût résiduel, un impératif déclare la CPME 71

L'organisation patronale redoute une désorganisation du fonctionnement des entreprises

ECONOMIE : Oxxo (Cluny) investit 4 millions d'€ pour la production de menuiseries en aluminium

OXXO CLUNY 2020 MENUISERIES PVC ALU ACCUEIL2 - 1.jpg
Le fleuron du bâtiment en Saône-et-Loire va également bénéficier du soutien du Département avec l'aménagement d'une déviation. Les détails de ces investissements exceptionnels avec macon-infos.

VINZELLES – Cave des Grands Crus Blancs : Une prochaine certification Haute valeur environnementale, et un 1er cru Poully-Fuissé

CAVE GRANDS CRUS BLANCS AG2020 - 4.jpg
Sur le champ des batailles actuelles (zones de non traitement, taxes américaines, dérèglement climatique), il est encore quelques bonnes nouvelles qui donnent du baume aux cœur aux viticulteurs coopérateurs. C'est le cas pour les vignerons de la Cave des Grands Crus Blancs, à Vinzelles, qui tenait son assemblée générale mardi dernier.

MACON : Leboncoin va bientôt s'installer cours Moreau

bail Leboncoin Mâcon.jpg
Le maire Jean-Patrick Courtois et Alexandre Collinet, directeur général adjoint du groupe Leboncoin, ont signé ce mardi la convention d’occupation des futurs locaux de l’entreprise.

MÂCON : Une journée pour s’informer sur la création et la reprise d’entreprise

journée création reprise entreprises 2019 (28).JPG
Actualisé : Kouyate Massa a gagné le « pitch » avec son projet de boulangerie industrielle bio de bagles à Mâcon.

MÂCON : Les 15èmes Vendredis de l'entreprise s'invitent chez Bereziat BigMat

vendredis entreprise Bereziat.jpg
Le maire de Mâcon, des élus, des entrepreneurs de la zone industrielle sud de Mâcon, ainsi qu’une délégation de l’Aile Sud Bourgogne étaient ce vendredi chez l'entreprise de matériaux de construction, Bereziat.