jeudi 2 avril 2020
  • COVID 19 MBA vous informe MI_Plan de travail 1 (1).jpg

 CAPSURMAT.JPG

 Ce dimanche, pour la deuxième année, était organisée une brocante sur le parking du magasin Carrefour dans le cadre de l'opération des Boucles du coeur au profit d'une association.

Les Boucles du coeur sont une initiative du groupe Carrefour. Ces évènements permettent ainsi d'aider chaque année des associations oeuvrant en faveur de l'enfance en difficulté tant au niveau national que local.

 

Cette année les profits ont été reversés à l'assocation Cap sur Mat d'Ozan (Ain). Cette association a été créée dans le but d'aider le petit Mathias 8 ans qui souffre de trisomie et qui est polyhandicapé.  Salariés et membres de la direction se sont joints aux bénévoles de l'association pour que la brocante se déroule dans les meilleures conditions.

 

Les profits récoltés lors de cette brocante permettront aux parents de Mathias de lui offrir tous les soins et équipements nécessaires à son bien être, comme par exemple des soins dans les instituts spécialisés en France ou à l'étranger, l'achat de matériel adapté spécifiquement à son handicap. Quand on sait qu'une poussette coûte 5 000 euros, on comprend aisément l'importance de cette récolte. L'association souhaite également faire profiter des dons d'autres familles qui sont dans la même situation.

 

Cette brocante, composée de 80 exposants, est certes l'opération qui permettra de collecter le plus d'argent mais ce n'est pas la seule récolte qui avait été organisée. Des ventes de gâteaux se sont régulièrement déroulées tout au long de l'année dans la galerie marchande de Carrefour afin d'augmenter la somme finale grâce à la générosité de chacun. A la fin de la journée les membres de l'association ont annoncé que, grâce à cette brocante, ils ont pu réunir la somme de 2500 euros pour le petit Mathias.

 

Les membres de la direction de Carrefour tiennent à remercier toutes les personnes ayant pris part aux Boucles du Coeur qui par leur dons et leur solidarité ont contribué à offrir un peu plus de bonheur à Mathias et à d'autres enfants.

 

N'hésitez pas à apporter votre soutien au petit Mathias en cliquant sur le lien suivant, un like suffit :

http://www.lesbouclesducoeur.carrefour.fr/fiche-projet/60

 

Valentin C.

 

(Photo d'accueil : Les membres du personnel, directeur et directeur adjoint de Carrefour et les membres de l'association Cap sur Mat unis pour la même cause)

 

 

DSC02338.JPG

 

DSC02349.JPG

 

DSC02351.JPG

 

DSC02352.JPG

 

DSC02355.JPG

 

DSC02356.JPG

 

DSC02357.JPG

 

DSC02360.JPG

 

DSC02370.JPG

 

DSC02372.JPG

CORONAVIRUS : 39 morts de plus en Bourgogne-Franche-Comté, 746 personnes sorties d'hospitalisation

CORONAVIRUS ARS BFC2 - 1.jpg
271 morts depuis le 12 mars en milieu hospitalier. La téléconsultation est désormais ouverte aux sages-femmes. Les détails de la situation avec le communiqué de l'ARS.

Coronavirus - Covid-19 : 50 décès en Saône-et-Loire depuis le 12 mars

24 résidents d'EHPAD seraient décédés des suites du COVID-19 depuis le 19 mars dans le département. 2 personnes sont mortes mercredi dans les hôpitaux de Saône-et-Loire.

SAÔNE-ET-LOIRE : Grossesse et accouchement, les sages-femmes vous disent comment ça se passe pendant la crise sanitaire

ACCOUCHEMENT.jpg
De nouvelles dispositions entrent en vigueur dans le cadre de l'épidémie de covid 19 par un nouveau décret paru le 31 mars. Le conseil de l'Ordre des sages-femmes de Saône-et-Loire détaille également les recommandations du Collège des gynécologues obstétriciens de France.

CORONAVIRUS À L'HÔPITAL DE MÂCON – Alain Boissau : « La fermeture des frontières est un frein à l'approvisionnement »

ALAIN BOISSAU HOPITAL MACON COVID - 1.jpg
Le directeur par intérim de l'hôpital a fait le point sur la situation pour macon-infos. Les lits de réa vont augmenter dès jeudi. Les entrerpises continuent d'aider. Entretien.

TRIBUNAL DE MÂCON : La barbarie d'une mère sur sa fillette de moins de 2 ans...

TGI Mâcon.JPG
On aurait pu s'attendre à un procès aux Assises. Mais non, les juges en ont décidé autrement. Pourquoi ? « Car il y a eu un basculement... » explique maître Dominique Many, avocat du père, joint au téléphone. « La fillette était vue régulièrement par un médecin avant que sa mère ne s'acharne à la violenter à la suite d'un conflit conjugal. »

SAÔNE-ET-LOIRE - Covid-19 : La laboratoire d'analyse départemental Agrivalys capable de sortir des résultats en 4h !

Agrivalys 71 (30).JPG
André Accary, président du Conseil départemental, et Frédéric Brochot, vice-président en charge de l'Agriculture, président du laboratoire départemental, l'ont fait savoir ce jour par courrier à Olivier Veran, ministre de la Santé. Le laboratoire est capable d'effectuer 2000 analyses par jour.

TRIBUNAL DE MÂCON : De la violence conjugale au proxénétisme...

TGI Mâcon.JPG
L'affaire a été jugée ce lundi par le tribunal correctionnel de Mâcon. Elle mettait en cause deux prévenus, deux hommes de 34 et 60 ans. La victime avait d'abord porté plainte pour violences conjugales.

VIOLENCES INTRA-FAMILIALES : Les Femmes solidaires rappellent les gestes barrières

CPViolenceslesgestesbarrieres(1) (1).jpg
Face aux violences, mettons en place ce geste barrière...

SAÔNE-ET-LOIRE : L'UMIH 71 alerte élus et préfet pour « enrayer un désastre économique »

Le président Patrick Revoyre s'est adressé ce jour par mail aux parlementaires, conseillers départementaux, préfet et sous-préfets. En voici l'intégralité.

HÔPITAL DE MÂCON - Covid-19 : Comment ça se passe pour les soignants.es ? Ce que rapporte Force Ouvrière

« Ce 27 mars 2020 se tenait une réunion d’étape entre la direction et les organisations syndicales représentatives au Centre Hospitalier de Mâcon », indique le syndicat FO, qui précise que « plus de 50 agents ont été contaminés, avec 2 hospitalisations ».

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ - Covid -19 : Des entreprises artisanales contribuent à la solidarité nationale

La Chambre des métiers et de l'artisnat recense les artisans en capacité de produire du matériel sanitaire

CORONAVIRUS À L'HÔPITAL DE MÂCON - Roland De Varax : « Nous assurons au mieux, avec de la débrouille »

ROLAND DEVARAX HOPITAL MACON - 1.jpg
Praticien hospitalier en réanimation médicale, chef du service de réanimation et président de la Commission Médicale d'Etablissement à l'hôpital de Mâcon, Roland De Varax a répondu à nos questions cet après-midi, au téléphone, sur la gestion de crise covid-19. Il exprime également sa colère vis-à-vis de l'Etat. Interview.

CORONAVIRUS : Une salve de remerciements de la part du comité A.M.i.71

AMI 71 collage.jpg
L'Association de défense des droits des Malades, Invalides et handicapés exprime, dans un communiqué, sa reconnaissance envers les professionnels.les qui travaillent en cette période historique d’épidémie.

MACON : Les Restos du cœur rouvrent leurs portes

restos du coeur Mâcon covid 19 (1).jpg
Rappelons qu'ils ont été cambriolés le 17 mars, au tout début du confinement.

CORONAVIRUS : La vague de l'épidémie progresse en Saône-et-Loire

28 personnes sont décédées en milieu hospitalier des suites du covid-19 ; 42 personnes sont sorties d'hospitalisation. L'hôpital de Mâcon est l'établissement qui accueille le plus de malade du coronavirus.

SAÔNE-ET-LOIRE : Les policiers municipaux peuvent aussi verbaliser

Des dérogations pour les marchés alimentaires sont accordées par le préfet. Azé, Igé, Leynes etc. sont concernés.

TRAVAUX PUBLICS EN BFC - Vincent Martin : « Je persiste à dire que les chantiers doivent rester strictement à l’arrêt »

TRAVAUX PUBLICS BFC.jpg
Le président de la FRTP Bourgogne Franche-Comté s'exprime sur les conditions de la reprise d'activité dans un communiqué.