samedi 21 septembre 2019

 DSC02707.JPG

La conférence avait lieu jeudi soir à la salle Joug Dieu. Résumé.

L'intitulée exact était "Réseaux Sociaux et cyber-harcèlement, en milieu scolaire et dans la vie quotidienne". Une conférence-débat animée par le docteur Alloy, pédopsychiatre à l'hopital de Mâcon, et Arthur Le Mesle membre de l’association e-Enfance, avec pour but d’informer les parents des dangers que représentent les réseaux sociaux et particulièrement le problème du cyber-harcèlement.

 

Les enfants passent en moyenne 5 heures par jour devant les écrans

 

Arthur Le Mesle et le docteur Alloy ont chacun débuté leur intervention par des statistiques pour montrer l'ampleur du phénomène. C'est ainsi que nous avons appris qu'en 2010 8 % des jeunes avaient été cyber-harcelés, ce taux est passé à 12 % en 2015. Les enfants passent 5 heures en moyenne par jour devant les écrans (2 heures en classe et 3 heures en dehors de l'école). 46 % des enfants de 5 ans aux Etats-Unis possèdent un smartphone. Ce qui est encore plus suprenant, comme l'a évoqué Arthur Le Mesle, dans le monde il y a plus de smartphones que de brosses à dents.

 

On ne maîtrise pas ce qu'on a publié sur le net

 

Dans son intervention, Arthur Le Mesle a tenu à rappeler qu'internet présente de nombreux avantages ( communiquer, apprendre, expérimenter, s'amuser, créer …). Mais il ne faut pas en abuser, et une mauvaise utilisation, voir malveillante, peut présenter de nombreux risques ( cyber-harcèlement, mauvaise rencontre, contenu inapproprié …). 

Il a également insisté sur le fait qu'une fois qu'une chose est publiée sur le net, on en perd totalement le contrôle et surtout qu'elle reste, sans pratiquement aucune possibilité de l'effacer.

 

Réfléchir, Sécuriser, Signaler

 

 

Selon Arthur Le Mesle, pour éviter de perdre le contrôle d'internet, les enfants doivent garder en tête trois mots : réfléchir, sécuriser, signaler.

- Réfléchir à ce que l'on fait, développer un esprit critique vis à vis de ce que l'on voit sur internet.

- Sécuriser, en utilisant de bons mots de passe pour éviter toute intrusion dans sa vie privée et que nul n'utilise à mauvais escient ses comptes sur les réseaux sociaux.

- Signaler immédiatement toutproblème, que ce soit une attaque dans sa vie personnelle ou simplement une situation qui nous déplaît, il ne faut surtout pas hésiter à en parler autour de soi.

 

Les victimes possibles ? Tout le monde

 

Puis, le docteur Alloy est intervenu en développant un aspect plus psychatrique de ce phénomène. Il a présenté des solutions afin d'endiguer ce problème et donner des clés pour mieux accompagner son enfant dans l’utilisation d’internet. Il a également rappelé qu'il n'existe pas de profil de victime, tout le monde peut être victime de ce genre de pratique. Mais, il faut apprendre à détecter les signes annonciateurs.

 

Autant de réponses au harcèlement que de cas

 

Face aux parents, le docteur Alloy a rappelé qu'il n'existe pas de solution miracle pour y remédier. Jean-Paul Blanchet principal du collège Condorcet de La Chapelle-de-Guinchay et le pédopsychiatre ont été d'accord pour dire qu'il existe autant de réponses au harcèlement que de cas. C'est ainsi que la réponse qui doit être apportée varie en fonction de la situation.

 

Autoriser l'utilisation du smartphone pour mieux encadrer son usage

 

Pour Jean-Paul Blanchet, la prohibition du téléphone portable dans l'établissement scolaire n'est pas une solution. Ainsi lors de son arrivée, au collège Condorcet, Monsieur le Principal a décidé de mettre fin à l'hypocrisie générale en modifiant le règlement intérieur, avec la participation des élèves, et autoriser l'utilisation du smartphone dans certaines parties de son établissement. En effet, selon lui, c'est la meilleure façon d'en contrôler l'usage et de le restreindre.

La parole a, enfin, été laissée aux parents qui souhaitaient s'exprimer et obtenir plus de précisions sur les sujets qui les concernaient plus particulièrement.

 

Pour Myriam, mère de trois enfants, il vaut mieux prévenir que guérir

 

A la fin, nous avons rencontré Myriam, de Romanèche-Thorins, maman de trois enfants, deux en primaire et un au collège. Cette conférence a été pour elle très instructive bien qu'elle ait déjà assisté à d'autres débats sur le sujet. Cette réunion lui aura permis de savoir comment réagir dans des situations de cyber-harcèlement, quels sont les dangers auxquels les enfants peuvent être exposés sur internet, comment les protéger et comment se sortir d'une telle situation. Elle compte utiliser au quotidien les conseils prodigués par le docteur Alloy et Arthur Le Mesle, bien que ses enfants ne soient pas eux-même exposés à ce genre de pratique. En effet, selon cette mère de famille, il vaut mieux prévenir que guérir.

 

Pour tout renseignement complémentaire n'hésitez pas à vous rendre sur le site de l'association http://www.e-enfance.org/ et à prendre contact avec les bénévoles.

 

Valentin C.

 

photo_illustr.JPG

 

DSC02701.JPG

 

DSC02703.JPG

 

DSC02704.JPG

CHARNAY - Municipales 2020 : Serge Gaulias confirme être démissionnaire de son plein gré de son poste de 1er adjoint

SERGE_GAULIAS_CANDIDAT_CHARNAY_-_1.jpg
Serge Gaulias a souhaité transmettre son communiqué en réponse à Jean-Louis Andrès, à macon-infos, comptant sur une publication intégrale et non modifiée, ce que nous avons l'habitude de faire. Il y explique qu'il a démissionné avant que sa délégation de 1er adjoint ne lui soit retirée par le maire.

SAÔNE-ET-LOIRE : 11 trophées du sport remis ce vendredi soir aux haras de Cluny

TROPHEES SPORT CD71 2019 - 30.jpg
Pour la deuxième année consécutive, le Département a donné rendez-vous à ses sportifs et spotives qui se sont illustrés.es la saison passée aux haras de Cluny pour les honorer.

MÂCON : Tout va bien du côté des cars scolaires

contrôle bus scolaire Mâcon (11).JPG
Une opération de contrôle des bus scolaires s'est déroulée ce vendredi matin.

SAINT-MARTIN-BELLE-ROCHE : Une délégation nipponne aux "Bassins en cascade" de Fabrice Catoir

karpe KoÏ.jpg
M. Yoshida, spécialiste japonais en élevage de la fameuse espèce de carpe Koï, était de passage dans le Mâconnais cette semaine.

MÂCON : FO va déposer une motion pour la défense des EHPAD

Un préavis de grève a été déposé pour la période du 23 septembre au 22 octobre. A lire, la motion proposée par le syndicat FO, syndicat majoritaire à l'hôpital de Mâcon.

HÔPITAL DE MÂCON : Le directeur de l'ARS n'a pas vraiment convaincu

Hréunion (4).JPG
Le dialogue a été apprécié mais le directeur ne semble pas avoir convaincu son auditoire. Les réactions du chef de service des Urgences, d'un médecin, et d'une syndicaliste. Pierre Pribile s'est également exprimé à l'issue de la réunion.

MÂCON : Plus de 3 millions de travaux de rénovation au CFA Automobile

CFA AUTO MACON DUFAY RENOV.jpg
Un important programme de travaux, conduit par la CCI de Saône-et-Loire, vient de s'achever au CFA Automobile à Mâcon. Les réalisations ont été inaugurées en présence de la présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté Marie-Guite Dufay, Région qui a en charge le développement de l'Apprentissage comme formation professionnelle.

GROUPE SCOLAIRE NOTRE DAME - OZANAM : Inédit, un baptême de promo pour les élèves de sixième et de seconde !

Baptême62.jpg
L'établissement Notre Dame - Ozanam a imaginé un accueil original pour ses nouveaux élèves du collège et du lycée.

MACON : Les travaux avancent bien au stade de rugby

stade rugby.jpg
Le chantier de modernisation du stade Emile Vanier est dans les délais prévus pour l’inauguration le 12 octobre ont annoncé les responsables municipaux en charge de ce projet lors d’une visite de chantier ce lundi.

MÂCON : Le roller derby, ça vous tente ?

kermesse roller derby Mâcon 2019.jpg
C'était kermesse de rentrée pour le club mâconnais ce dimanche à Champlevert, et match des Bananas clit.

SOLUTRÉ : Fantastic Picnic sous le signe des vendanges !

FANTASTIC PIQUE NIQUE _ SOLUTRE14.jpg
Dimanche festif et ludique en famille à la Maison du Grand Site dans le cadre du rituel Fantastic Picnic.

CHARNAY : L’escadron 47/7 ouvre ses portes et montre son savoir-faire

Portes_ouvertes_escadron47_7_14092019montage_0001.jpg
Dans le cadre de son cinquantième anniversaire, l’escadron de gendarmerie mobile de Charnay a ouvert ses portes au public ce samedi.

CHARNAY : L’escadron de gendarmerie mobile a fêté son jubilé

Jubilé_escadron47_7_14092019_montage_0001.jpg
A l’occasion de son cinquantième anniversaire, l’escadron, commandé par le Capitaine Paul Dumont Saint Priest, a honoré la mémoire de l’adjudant-chef Seignez en baptisant la caserne de son nom.

MÂCON : La Vélo-école a fait sa rentrée

Vélo école - Copie.jpg
L'association Mâcon Vélo en Ville a repris ses sessions de vélo-école ce samedi.

MACON : Un chèque de 3000 € en faveur du sport-santé de l’association Canoë Kayak mâconnais

séance dragon boat Mâcon.jpg
Le club de cayak-kanoé de Mâcon organisait ce samedi la première séance de sa nouvelle section pagaie-santé à bord d'un bateau-dragon, un superbe canoë pour dix personnes.

MACON : Un immeuble MACONhabitat doté de nouveaux ascenseurs dans le quartier de Bioux

ascenseurs Bioux Mâcon habitat.jpg
Les premiers ascenseurs extérieurs d’un immeuble de Mâcon construit dans les années 50 ont été inaugurés ce samedi.

MACON : Une fin d’année bien remplie avec le CCAS

programmation 2019 CCAS Mâcon.jpg
Le Centre Communal d’Action Sociale de Mâcon a dévoilé le programme de ses activités destinées aux personnes âgées jusqu'à la fin de l’année.

MÂCON : C'était la 16ème édition des Rendez-vous de l’emploi

Rendez-vous emploi Mâcon 2019.jpg
Le Parc des expositions de Mâcon accueillait ce vendredi l'un des événements incontournables du marché local de l'emploi.

SAÔNE-ET-LOIRE : Gérard Larcher veut rétablir la confiance avec les territoires

GERARD LARCHER _ AG MAIRES SAONE ET LOIRE.jpg
Gérard Larcher, Président du Sénat, était ce vendredi à l’Embarcadère à Montceau, lors de l'Assemblée générale des Maires de Saône-et-Loire.

MÂCON - À découvrir : le nouveau Ford store, unique sur le département

FORD STORE MACON POSEPT2019.jpg
- Publi-reportage - 9 mois de travaux encadrés par le directeur de la concession Bruno Corsin ont été nécessaires pour aboutir cet hiver :