mercredi 24 juillet 2019
  • ROUTE71 CD71 2019 - 1.jpg
  • ETE FRAPPE MACON 2019 16JUILLE - 1.jpg
  • WINE TOUR MACON 2019 UNE.jpg
  • locaux commerciaux MACON HABITAT.jpg

STARTUPMACON30.jpg

 

L'un des participants au café en fait l'amère expérience actuellement. Par manque de trésorerie, la société de Louis Ramond (ImédiaPlast), spécialisée dans la plasturgie, connait quelques difficultés. « Je suis ingénieur, je fais de la RetD, pour le reste, c'est plus compliqué. » Zéro problèmes technique, 100% de satisfaction du client, mais voilà... pas assez de cash pour rouler en toute tranquilité. « C'est le problème de beaucoup d'innovateurs, ils innovent mais ne savent pas s'entourer d'une bonne force de vente pour la mise sur le marché. Or, pas de vente, pas de prospérité pour une entreprise, quelle qu'elle soit » répondait le designer industriel Eric Wuattier. Leçon économique du jour : il faut avoir 4 à 5 ans de trésorerie pour être sûr de décoller et de vivre de son invention. Et s'adjoindre les services d'un bon commercial. Certes, ça coûte au départ, mais ça paye à long terme.

Rassurons-nous pour ImédiaPlast, la startup cherche des débouchés chez les industriels.

 

Invité du café, Daniel Micart, de Bourgogne Innovation pointait deux autres obstacles au développement d'une start up : la résistance au changement et le cloisonnement des compétences. « Comme l'a dit Eric Wuattier, en effet, le management de projet est impératif pour réussir. »

« En terme de financement pour aider les TPE et PME innovantes, nous créons un nouveau produit, le Conseil Expert Innovation. C'est une enveloppe de 2 000 à 10 000 euros pour financer 80% d'un projet. La subvention sera disponible à partir du 1er janvier 2016. »

 

R.B.

 

Découvrez aussi avec Bourgogne innovation, le nouveau « Conseil expert éco-innovation ». L’ADEME Bourgogne a confié à Bourgogne Innovation la responsabilité d’accompagner les projets d’entreprises en éco-innovation à travers ce nouvel outil. Il est dédié à toute entreprise bourguignonne, quel que soit sa taille ou son secteur d’activité, qui souhaite lancer une démarche d’éco-conception d’un produit ou d’un service en considérant l’ensemble de son cycle de vie. Cet outil couvre, selon la taille de l’entreprise, entre 50 et 70% des frais pour une expertise d’études externes ou le recours à des services de conseil en éco-innovation. (bourgogneinnovation.org)

 

La bonne adresse : Bourgogne Innovation – Daniel Micard dmicard@bourgogneinnovation.org – 06 84 60 55 42

Rendez-vous jeudi prochain à 9h à l'Allumette avec André Renard, directeur du réseau Bourgogne Entreprendre.