jeudi 9 avril 2020
  • COVID 19 MBA vous informe MI_Plan de travail 1 (1).jpg

SOLUTRE_150_ANS.jpg

macon-infos publie le texte de commémoration écrit par Jean Combier, directeur de recherche au CNRS. Et pour célébrer cet anniversaire, la Maison du Grand site propose dimanche la fête de la préhistoire. Au programme...

La fin du Second Empire fut marquée par la naissance de la « science des origines » avec la découverte des gisements archéologiques d’Aurignac (1860), de La Madeleine, du Moustier (1864) et de Solutré en 1866. Avec Cro-Magnon (1890), la paléontologie humaine mit fin au paradigme biblique déjà mis à mal par Champollion, Boucher de Perthes et Darwin. Les sites de France, éponymes de civilisations dites préhistoriques, sont devenus célèbres dans le monde.

Dans ce contexte, deux membres éminents de l’Académie de Mâcon – Henry Testot-Ferry et Adrien Arcelin – cherchaient des fossiles au pied des côtes jurassiques du Mâconnais. Une pointe de silex, taillé, ramassée sur le chemin conduisant du village à la Roche de Solutré, les intrigua. En septembre 1866, ils pratiquèrent un sondage dans une parcelle au nom révélateur : le Crot du Charnier.
Les trouvailles dépassèrent leur espérance : des foyers intacts, des traces de huttes, des ossements de rennes, de chevaux, de mammouths...mêlés à des silex taillés ! Parmi ceux-ci, des pointes de javelots foliacées dont la forme imposa le nom : feuilles de laurier. Ce nouveau faciès culturel de l’âge du renne – actuel paléolithique supérieur – devint le « solutréen » en 1872.

Avec un troisième savant, l’abbé Antoine Ducrost, géologue, l’étude du site de Solutré s’intensifia. Beaucoup plus étendu qu’on ne l’eût cru, le gisement apparut en profondeur d’une grande complexité dans ce dépôt de pente. Les strates de cailloutis et des blocs effondrés se superposaient sur six à sept mètres : Ducrost devançait de quelques années un autre ecclésiastique célèbre, l’abbé Breuil. Cent ans après la découverte, sous la direction de Jean Combier, des fouilles modernes précisèrent, par la datation au radiocarbone, nos connaissances sur un pan entier de la préhistoire.

Ces recherches ont révélé toutes les cultures qui se sont succédé là, au cours des dernières variations climatiques, depuis el moustérien des hommes de Néandertal jusqu’aux derniers chasseurs-cueilleurs magdaléniens, nos lointains parents ! En Europe, une aussi longue présence humaine (environ cinquante millénaires) est exceptionnelle et ne s’explique que par sa situation sur un itinéraire migratoire de hordes d’animaux, notamment de chevaux sauvages abattus à Solutré en grand nombre.

Jean Combier

Directeur de recherches au CNRS

Président d’honneur de l’Académie des sciences, arts et belles-lettres de Mâcon

 

SOLUTRE-150ANS.jpg

 

Fête de la préhistoire - dimanche 17 juillet - Maison du Grand Site et musée de Préhistoire
La préhistoire en live ! Des experts archéologues vous transportent dans le quotidien des hommes de Néandertal et des hommes de Cro-Magnon. Démonstrations et ateliers participatifs pour un voyage dans le temps inoubliable :

• allumage du feu sans allumette ni briquet ;

• démonstration de taille du silex ;

• présentation d’un abri préhistorique ;

• initiation à la fouille archéologique (pour les enfants uniquement) ;

• tir au propulseur (pour les enfants uniquement) ;

• La Femme Bison et autres contes de la Préhistoire : "Le soir, quand le clan est rassemblé autour du feu, le chaman raconte le temps où Ciel-le-Père vivait couché sur Terre-la-Mère, la légende de cette ancêtre qui parlait aux chevaux, celle de la Femme Bison qui apprit aux hommes à respecter les animaux..."

CORONAVIRUS : Le nombre de patients admis en réanimation se stabilise en Bourgogne-Franche-Comté

CORONAVIRUS ARS BFC2 - 1.jpg
Actualisé - En Bourgogne-Franche-Comté, 412 décès sont à déplorer en milieu hospitalier et 248 dans les établissements médico-sociaux depuis le début de l'épidémie de Covid-19. Plus de 1.100 patients sont sortis d'hospitalisation.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : 222 305 foyers vont recevoir un chèque pour aider au paiment des factures d'énergie

Il va arriver dans votre boite aux lettres dans les jours qui viennent, si vous êtes éligible. Vérifiez votre éligilité.

Coronavirus - Covid-19 : 108 décès en Saône-et-Loire depuis le 12 mars, en hôpital et en EHPAD

Capture d’écran 2019-11-10 à 15.11.56.png
Actualisé - C'est 5 morts de plus en 24h en milieu hospitalier ; 6 morts en EHPAD. Tous les chiffres en Saône-et-Loire.

SAÔNE-ET-LOIRE : Trop de promeneurs.ses sur les voies verte et bleue le week end dernier !

Le constat a été fait par les forces de l'ordre. Les accès à ces voies pourraient être interdits par le préfet.

CORONAVIRUS - Covid-19 : « Détournement de masques, un vrai scandale ! » s'indigne André Accary

Le président du Conseil départemental de Saône-et-Loire dénonce, dans un communiqué, la réquisition par l'Etat des 2 millions de masques qui étaient attendus en Bourgogne-Franche-Comté ce début de semaine.

CORONAVIRUS À L'HÔPITAL DE MÂCON - Alain Boissau : « Nous ne sommes pas à l'abri d'un rebond »

HOPITAL MACON COVID 6AVRIL222 - 1.jpg
Cette phrase prononcée en conférence de presse par Alain Boissau, directeur par intérim de l'hôpital, résume toute la mobilisation des soignants, des médecins, des personnels administratifs et de la société civile, des entreprises notamment, mais pas seulement, pour faire face.

CORONAVIRUS - Covid-19 : FO Services publics et de santé porte plainte contre X

Derrière le X, c'est l'Etat qui est visé bien sûr.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : Les 2 millions de masques commandés par la Région n'arriveront pas !

MASQUES BFC 5AVRIL.jpg
Ils ont été réquisitionnés par l'Etat. Un communiqué de la Région est tombé 22h14... Marie-Guite Dufay, sa présidente, demande à l'Etat «une répartition des masques plus équitables» et parle de «confiscation» !... Elle va saisir le ministre de la Santé.

CORONAVIRUS - Covid-19 : Les Régions Grand-Est et BFC allient leur force pour commander 4 millions de masques

2 millions de masques devraient être livrés lundi pour la Bourgogne - Franche-Comté.

SAÔNE-ET-LOIRE - Covid-19 : La laboratoire d'analyse départemental Agrivalys capable de sortir des résultats en 4h !

Agrivalys 71 (30).JPG
André Accary, président du Conseil départemental, et Frédéric Brochot, vice-président en charge de l'Agriculture, président du laboratoire départemental, l'ont fait savoir ce jour par courrier à Olivier Veran, ministre de la Santé. Le laboratoire est capable d'effectuer 2000 analyses par jour. ACTUALISÉ : Le ministre a donné son feu vert.

CONCOURS : Écrivez une Nouvelle en ces temps de confinement

Le 17 janvier avait eu lieu le lancement, par le Village du Livre de Cuisery, de la 15ème édition de son concours de Nouvelles sur le thème :

SAÔNE-ET-LOIRE : Grossesse et accouchement, les sages-femmes vous disent comment ça se passe pendant la crise sanitaire

ACCOUCHEMENT.jpg
De nouvelles dispositions entrent en vigueur dans le cadre de l'épidémie de covid 19 par un nouveau décret paru le 31 mars. Le conseil de l'Ordre des sages-femmes de Saône-et-Loire détaille également les recommandations du Collège des gynécologues obstétriciens de France.

CORONAVIRUS À L'HÔPITAL DE MÂCON – Alain Boissau : « La fermeture des frontières est un frein à l'approvisionnement »

ALAIN BOISSAU HOPITAL MACON COVID - 1.jpg
Le directeur par intérim de l'hôpital a fait le point sur la situation pour macon-infos. Les lits de réa vont augmenter dès jeudi. Les entrerpises continuent d'aider. Entretien.

TRIBUNAL DE MÂCON : La barbarie d'une mère sur sa fillette de moins de 2 ans...

TGI Mâcon.JPG
On aurait pu s'attendre à un procès aux Assises. Mais non, les juges en ont décidé autrement. Pourquoi ? « Car il y a eu un basculement... » explique maître Dominique Many, avocat du père, joint au téléphone. « La fillette était vue régulièrement par un médecin avant que sa mère ne s'acharne à la violenter à la suite d'un conflit conjugal. »

TRIBUNAL DE MÂCON : De la violence conjugale au proxénétisme...

TGI Mâcon.JPG
L'affaire a été jugée ce lundi par le tribunal correctionnel de Mâcon. Elle mettait en cause deux prévenus, deux hommes de 34 et 60 ans. La victime avait d'abord porté plainte pour violences conjugales.

VIOLENCES INTRA-FAMILIALES : Les Femmes solidaires rappellent les gestes barrières

CPViolenceslesgestesbarrieres(1) (1).jpg
Face aux violences, mettons en place ce geste barrière...

SAÔNE-ET-LOIRE : L'UMIH 71 alerte élus et préfet pour « enrayer un désastre économique »

Le président Patrick Revoyre s'est adressé ce jour par mail aux parlementaires, conseillers départementaux, préfet et sous-préfets. En voici l'intégralité.