mercredi 20 mars 2019

estours_15.jpg

 

Dans le cadre des journées européennes du patrimoine, le château d'Estours, propriété de Mme Mélinand, a ouvert ses portes.

Evénement marquant, puisque c'est la première fois que le Chateau accueille des visiteurs dans ses murs, visiteurs qui ont le privilège de découvrir ce lieu à la fois, fascinant et historique, de la commune de Crêches-sur-Saône.

 

Retour sur l'historique de ce monument :

 

Le Fief d'Estours est cité pour la première fois dès le Xième/ XIIème siècle. A l'époque, le château affichait déjà clairement un rôle défensif avec des douves profondes, un pont levis à herses, de hautes murailles de 30 mètres, des tours et des créneaux. Les propriétaires de l'époque étaient la famille des De Feurs, c'était une famille lyonnaise, ce qui lui valut de constantes rivalités avec les habitants de Mâcon pour l'exercice du droit de guet et de garde. En 1438, les habitants de Crêches y établirent une garnison pour faire face aux écorcheurs. Mais ceux-ci réussirent à l'occuper en 1443. En février 1471, les troupes royales de Lyon aux ordres du dauphin d'Auvergne prennent le château assez facilement. La garnison de Mâcon, commandée par M. De Belfort, aidée des milices communales, le reprennent. Ils en profitent pour le piller et le brûler pour se venger de sa reddition, qu'ils ont jugée trop hâtive et qui avait mis en danger la ville de Mâcon. Le château fut ainsi reconstruit, et on pense que la tour d'escalier doit dater de cette époque. En 1609, la château fut acheté par des fermiers qui ne l'entretiennent pas et le laisse se détériorer. L'ancien capitaine de cavalerie Louis Durret le rachète , il s'attache les services d'un architecte lyonnais en 1725, Michel Ange Carristi, qui restaure le château. Enfin, en 1973, c'est sur un coup de foudre que M. et Mme Mélinand décident de racheter à leur tour le château et lui redonnent une nouvelle vie, en le restaurant à eux deux, de fond en comble. M Mélinand était passionné de sculptures et a su redonner vie au château en introduisant ses nombreuses œuvres au sein de son domaine. Le couple réussit, en 1983, à obtenir le classement du château aux Monuments Historiques, afin de lui garantir une protection pour l'avenir.

 

Lors d'une visite, nous avons croisé Sarah et Roger Pring, un couple d'anglais qui vit à Saint-Symphorien-d'Ancelles, tous les deux sont passionnés par les édifices et l'architecture, et ils ne manqueraient pour rien au monde les journées du patrimoine, manifestation qui leur permet de découvrir de nombreux lieux chargés d'histoire. C'est de prime abord la curiosité qui les a poussé à se rendre rue d'Estours, en effet, le couple passe très souvent dans la rue du château, et s'est toujours demandé ce qui se dissimulait derrière les arbres qui encerclent la propriété.

 

estours_14.jpg

 

Son voisin, Roger Dailler, a également profité de cette journée, pour lui aussi, ouvrir son moulin au public, et le rendre accessible, permettant à tous ces passionnés d'histoire d'en connaître un peu plus sur le moulin d'Estours.

 

Pour en savoir plus sur ces deux lieux historiques de la rue d'Estours, n'hésitez pas à aller les visiter, puisqu'ils resteront ouverts demain dans le cadre de la deuxième journée européenne du patrimoine 2016.

 

Valentin C.

 

 

 estours_1.jpg

 

estours_2.jpg

 

estours_3.jpg

 

estours_4.jpg

 

estours_5.jpg

 

Mme Médinand (à droite) propriétaire du château depuis 1973

 

estours_6.jpg

 

estours_7.jpg

 

estours_8.jpg

 

estours_9.jpg

 

estours_10.jpg

 

estours_11.jpg

 

estours_12.jpg

 

estours_13.jpg

 

estours_16.jpg

 

estours_17.jpg

 

estours_18.jpg

 

estours_19.jpg

 

estours_20.jpg

 

estours_21.jpg

 

estours_22.jpg

 

estours_23.jpg

 

estours_24.jpg

DAVAYE : Deux « anciens » d’Algérie reçoivent la Croix du combattant

DSC00992 _ COMMEMORATION ALGERIE.jpg
Cérémonie commémorative, ce matin, du Cessez-le-feu de la Guerre d’Algérie du 19 mars 1962, devant le monument aux morts.

MACON : Une exposition collective inédite, sous le signe de la francophonie et de la poésie

Les métamorphoses, La beauté exposition salle François Martin.jpg
La salle d’expositions François Martin accueille depuis ce lundi les travaux et des contributions de plusieurs artistes et associations réunis par l’association mâconnaise Polysémie contemporaine dans une exposition intitulée Les métamorphoses, La beauté.

CHARNAY-LES-MACON : 136 personnes ont testé le repas dans le noir

DSC_3105 _ REPAS DANS LE NOIR.jpg
C'est yeux bandés que les convives ont dîner ce vendredi. Une expérience proposée par la Ville de Charnay a proposé ce vendredi à la salle de la Verchère, en partenariat avec le Moulin du gastronome et l’association Valentin Haüy.

VONNAS : Au collège, le mouvement continue !

Les représentants des enseignants ont été reçus en audience par les sénateurs Chaize et Mazuir. Une information a été communiquée aux parents, que nous publions.

EMPLOI/FORMATION : Rendez-vous jeudi à l'ESMP de Mâcon pour un job dating des métiers de la banque

ESMP JOBDATING BANQUE 21MARS1.jpg
L’ESMP, Ecole Supérieure privée Post-Bac à Mâcon, en partenariat avec le CFBP (Centre de Formation de la Profession Bancaire), et le groupe IGS, organise la 3ème édition du Job spécial « Métiers de la Banque » ce jeudi après-midi.

SAONE-ET-LOIRE : Le Département entame une "collaboration intelligente" avec la région croate de Varaždin

partenariat Saône-et-Loire et Varazdin (30).JPG
Le président du Conseil départemental, André Accary, a signé ce lundi une déclaration d’intentions pour une future coopération, avec le président de la région croate de Varaždin, Radimir Cacic.

THOISSEY : Collision frontale au niveau du port

COLLISION FRONTALE PORT THOISSEY - 1.jpg
Un des blessés, gravement touché, a été héliporté.

MÂCON - Cinémarivaux : ciné-débat autour du film "En Mille Morceaux"

ciné-démat En mille morceaux.jpg
Le SPIP de Sâone-et-Loire (service pénitentiaire d'insertion et de probation) organisait ce jeudi 14 mars, une rencontre pour un ciné-débat autour de la justice restaurative au Cinémarivaux , par le biais du film "EN MILLE MORCEAUX"

MÂCON : 2018, une année difficile sur le plan émotionnel pour l'association A.M.I.71 !

AGAmi (2).JPG
L'association A.M.I.71 a tenu son assemblée générale ce samedi au centre social de la Chanaye.

MACON - MJC de L'Héritan : La religion et l'Eglise en cause lors d'une conférence "Femmes, l'urgence laïque"

conférence MJC Héritan.jpg
La soirée a été animée par Laurence Taillade, auteure du livre "L'urgence laïque" et fondatrice et directrice du parti républicain "Forces laïques".

MACON : Les artistes trouvent le bon port sur la péniche Lysithéa

concert péniche Macon.jpg
Le bateau qui avait failli couler au port de plaisance de Mâcon est devenu un endroit qui attire les artistes, à l’exemple de Chamoun & The Afropicals qui y ont organisé une soirée musicale ce vendredi soir.

MÂCON : Un quadragénaire profère des menaces de mort de chez lui vers l'extérieur

1541352411_police-afp.jpg
Les faits se sont produits hier soir rue de Bourgogne à Mâcon. Il était à peu près 20h30 quand un homme de 45 ans, alcoolisé, a proféré des menaces de mort vers l'extérieur, envers les pompiers notamment. Il était chez lui dans son appartement.

CHARNAY-LES-MACON : Pierre Rabhi présente sa "sobriété heureuse"

Image 2  _ RABHI CONFERENCE.jpg
Debout pendant une heure et demi, devant 1 100 personnes réunies dans la salle de la Verchère à Charnay, Pierre Rabhi a défendu mercredi soir les valeurs de sa vie et surtout la mobilisation qu'il attend de chacun pour que la planète soit plus respectée et le monde plus équitable.

MÂCON : Une nouvelle présidente pour la MJC de l'Héritan

Francoise-Riss_Prsdte_MjcHeritan_150319 (1).JPG
Françoise Riss a été élue mardi soir à la place d’Éric Binet, qui reste membre du Conseil d’administration. macon-infos vous dévoile sa profession de foi. Il est également à noter deux nouveaux Vice-Présidents en les personnes d’Annie Bergeron et de François Maquart.

MÂCON - École Annexe : Les écoliers-ères ont appris à écrire avec une écrivaine

Angélique Villeneuve école annexe.jpg
La romancière et écrivaine d’albums pour enfants, Angélique Villeneuve a travaillé avec les classes de l’école Annexe de Mâcon dans le cadre d’un projet visant à stimuler la créativité des enfants et leur goût pour la lecture et l’écriture.