Freudenberg_3.jpg

 

La société Freudenberg est installée à Mâcon depuis 1976, la raison de cette installation était la proximité de la société RVI à Venissieux qui était un de leurs gros clients. Elle a même été un temps siège social France, mais l'évolution du groupe a conduit à une réorganisation : Mâcon est désormais une entité commerciale du groupe.

 

Le groupe Freudenberg est un groupe de 40 000 personnes, implanté dans 60 pays qui réalise un chiffre d'affaires de 7,5 milliards. La recherche et développement y tient une place très importante avec 315 millions d'investissement. Le groupe a plusieurs secteurs dont les joints d'étanchéité, les antivibratoires (une activité qui devrait être cédée), le non tissé, le chimie et les graisses chimiques.

La division étanchéité emploie 15 000 employés et a réalisé 2,3 milliards d'€ de CA en 2015. 2 débouchés pour cette division : les équipementiers automobiles et les industries.

 

L'activité de Mâcon concerne les joints d'étanchéité pour l'industrie. Le catalogue comporte 130 000 références et les équipes de ventes sont dédiées par segments de marchés, par exemple l'agriculture, l'aérospatiale...

L'activité du site de Mâcon étant tournée vers le commerce, il fallait des locaux permettant de recevoir les clients, ce que ne permettait plus les anciens bâtiment. De nouveaux locaux ont donc été construits à Charnay, le long de l'autoroute, rue des allogneraies, sur la zone Europarc Sud Bourgogne (de gestion communautaire). C'est la société GSE qui a été chargée de ce projet. Outre les bureaux (500 mètres carrés), le site dispose d'un petit atelier (250 mètres carrés) qui permet de faire quelques pièces de rechange.

Le directeur délégué de l'établissement de Charnay, Sylvain Loizeau, a inauguré aujourd'hui les locaux en présence des élus de Charnay et de Mâcon et de nombreux autres invités.

Danièle Vadot

 

Freudenberg_1.jpg

Sylvain Loizeau, le directeur

 

Freudenberg_2.jpg

Didier Orset présente les activités de la société aux invités