lundi 25 mai 2020
  • Info masques_Pub MaconInfos270x410.jpg
  • VOTRE ANNONCE ICI.jpg
  • CREMANTS VIGNERONS IGE MAIJUIN20202 - 1.jpg

FAURE_ET_FILS_CRECHES_MEUBLES_BOIS_EBENISTE.jpg

3 générations de Faure ont travaillé et travaillent dans cette ébenisterie très particulière : les Faure fabriquent des meubles sur-mesure depuis 35 ans. Rencontre et photos du savoir-faire. - Ces messieurs ouvrent leur porte tout le week end.

 

Emmanuel, le grand-père, aujourd'hui à la retraite, a créé l'entreprise en 1981, il avait 38 ans. « Après un apprentissage à Solutré, une expérience professionnelle dans la Loire, d'où je suis originaire, je suis revenu ici, rappelé par mon patron. Nous avions le même état d'esprit. Puis j'ai voulu prendre mon indépendance et j'ai créé cette entreprise. J'étais seul d'abord, mes fils ont ensuite travaillé avec moi. Nous avons eu jusqu'à 27 salariés car nous avions diversifié notre activité avec la fabrication d'objets d'emballage du vin. »

Même si l'on peut admirer quelques restes de cette production dans la salle de présentation, cette activité sera réduite par la suite, car très coûteuse.

 

4 personnes travaillent désormais dans l'atelier. « En période de crise, il faut s'adapter, évoluer, fair des choix. J'ai toujours eu la passion, c'est ce qui m'a fait tenir. Car on vit parfois des moments difficiles. Ce n'est pas tellement la concurrence qui rend les choses difficiles, mais bien plus le pouvoir d'achat des gens, la confiance dans l'avenir. »

En 1991, il s'agrandit et fera construire le bâtiment qui habrite l'atelier et s'étalle sur 1 500 mètres carrés. « L'idée, c'était que les clients qui commandent chez nous puissent voir le travail de fabrication de leur meuble. » Car l'entreprise fait du sur-mesure, et du solide ! Ajoutons, du beau et du moderne.

 

En entrant dans la show room, c'est  ce qui frappe, des meubles qui en imposent, superbes et massifs, tables, buffets, armoires, cuisines, salles de bain, lits. On fait de l'ancien et du moderne chez Faure et fils, on fait parler toutes les époques. Aujourd'hui, la modernité domine bien sûr.

Venez découvrir ce bel endroit ce week end pour vous en rendre compte. Ici à Crêches, rue de Bourgogne, des artisans façonnent vos meubles comme nulle part ailleurs dans la région, avec la passion chevillée au corps.

Rodolphe Bretin

DSC08157.jpg

DSC08102.jpg

DSC08104.jpg

DSC08105.jpg

FAURE_ET_FILS_CRECHES_EBENISTERIE.jpg

FAURE_ET_FIL_EBENISTERIE_CRECHES.jpg

DSC081352.jpg

DSC081292.jpg

DSC08150.jpg

DSC08130.jpg

DSC08128.jpg

DSC08127.jpg

DSC08126.jpg

DSC08123.jpg

DSC08119.jpg

DSC08117.jpg

DSC08107.jpg

DSC08106.jpg

 DSC081532.jpg

Arnaud, Alain et Emmanuel

DSC08139.jpg

DSC081492.jpg

DSC0814022.jpg

DSC08142.jpg

Emmanuel a tenu à nous montrer ça, un défaut, comme une signature :

"On voit bien les coups de scie, d'abord à gauche.

L'ébeniste a changé de côté, ce qui a donné cette marque.

Pour moi, c'est comme une signature. Le meuble date du XIXe siècle"

DÉCONFINEMENT : Le MEDEF, la CFDT et la CFTC main dans la main pour la reprise

Les trois organisations ont signé une déclaration commune

MÂCON - Marché de la place Gardon : Le charcutier se porte bien, c'est plus dur pour les autres

MARCHE PLACE GARDON 2304 - 3.jpg
Comme ailleurs dans le Mâconnais, excepté à Cluny, les marchés ont été ré-ouverts ces quinze derniers jours. Ce matin place Gardon, trois artisans-commerçants étaient présents.

ECONOMIE : "Réfléchir dès à présent aux possibilités de proroger les aides" souhaite la CPME71

L'organisation patronale régit à l'allocuation du président de la République hier soir.

SAÔNE-ET-LOIRE : + de 4 700 dossiers d’activité partielle déposés par des entreprises

71 ECO.png
Des demandes qui représentent 18 millions d'heures d'indemnisation, soit l'équivalent de 18 années d'indemnisation « habituelle » en Saône-et-Loire ! indique ce soir un communiqué de la préfecture.

ECONOMIE - Michel Suchaut : «Il va falloir aider au redémarrage, notamment des commerces»

SUCHAU CCI71 ITW COVID.jpg
Commerces, bâtiment, CGT, avenir du siège de la CCI de Mâcon, le président de la CCI 71 revient sur la crise du covid-19 dans une lognue interview.

MÂCON : Ubitransport maintient 50 postes à recruter en 2020

Capture d’écran 2019-11-10 à 15.11.56.png
L'entreprise Mâconnaise, spécialiste de la billettique numérique, ne connait pas la crise. Pas de chômage partiel ; elle vient de de créer un département Ressources humaines...

BOURGOGNE – FRANCHE-COMTÉ : 68 millions d'€ d'aide d'urgence de la Région pour l'économie

COVID ECONOMIE BFC.jpg
« Il faudra sans doute plus encore pour la relance, qu'il faut d'ores et déjà prévoir » indiquait Marie-Guite Dufay, présidente de Région, hier soir en visio-conférence de presse. Revue de détail des programmées.

ECONOMIE : « Fond de solidarité, le Gouvernement a entendu nos demandes ! »

L’accès au fond de solidarité est possible dès 50% de perte de chiffre d'affaires.

BÂTIMENT : Vers une reprise rapide de l'activité ?

CHANTIER BATIMENT COVID19.jpg
Rien n'est moins sûr. La Fédération nationale des salariés de la construction, du bois et de l'ameublement-CGT a émis des réserves quant au guide de reprise rédigé par l'organisme professionnel de prévention du bâtiment et des travaux publics (OPPBTP). A lire aussi, les points de vue d'un salarié d'OXXO, représentant syndical, et d'un chef d'entreprise à Mâcon.

ECONOMIE : La CPME Bourgogne-Franche-Comté enquête sur l'impact du Covid-19 sur les entreprises

L'organisation patronale vous propose de répondre à quelques questions.

SAÔNE-ET-LOIRE : Le président André Accary acte deux mesures en faveur des entrepreneurs du bâtiment

Alerté par la Fédération française du bâtiment et des travaux publics (FRTP) et le syndicat patronal de l’artisanat du bâtiment (CAPEB) quant à leurs inquiétudes relatives aux conditions de travail des salariés sur les chantiers et les impacts de l’épidémie de Coronavirus Covid-19, le président du Département prend deux mesures ce jour.

EXPRESSION POLITIQUE - Covid-19 : le chômage partiel sans coût résiduel, un impératif déclare la CPME 71

L'organisation patronale redoute une désorganisation du fonctionnement des entreprises

ECONOMIE : Oxxo (Cluny) investit 4 millions d'€ pour la production de menuiseries en aluminium

OXXO CLUNY 2020 MENUISERIES PVC ALU ACCUEIL2 - 1.jpg
Le fleuron du bâtiment en Saône-et-Loire va également bénéficier du soutien du Département avec l'aménagement d'une déviation. Les détails de ces investissements exceptionnels avec macon-infos.

VINZELLES – Cave des Grands Crus Blancs : Une prochaine certification Haute valeur environnementale, et un 1er cru Poully-Fuissé

CAVE GRANDS CRUS BLANCS AG2020 - 4.jpg
Sur le champ des batailles actuelles (zones de non traitement, taxes américaines, dérèglement climatique), il est encore quelques bonnes nouvelles qui donnent du baume aux cœur aux viticulteurs coopérateurs. C'est le cas pour les vignerons de la Cave des Grands Crus Blancs, à Vinzelles, qui tenait son assemblée générale mardi dernier.

MACON : Leboncoin va bientôt s'installer cours Moreau

bail Leboncoin Mâcon.jpg
Le maire Jean-Patrick Courtois et Alexandre Collinet, directeur général adjoint du groupe Leboncoin, ont signé ce mardi la convention d’occupation des futurs locaux de l’entreprise.

MÂCON : Une journée pour s’informer sur la création et la reprise d’entreprise

journée création reprise entreprises 2019 (28).JPG
Actualisé : Kouyate Massa a gagné le « pitch » avec son projet de boulangerie industrielle bio de bagles à Mâcon.

MÂCON : Les 15èmes Vendredis de l'entreprise s'invitent chez Bereziat BigMat

vendredis entreprise Bereziat.jpg
Le maire de Mâcon, des élus, des entrepreneurs de la zone industrielle sud de Mâcon, ainsi qu’une délégation de l’Aile Sud Bourgogne étaient ce vendredi chez l'entreprise de matériaux de construction, Bereziat.