jeudi 23 janvier 2020
  • JPO2020 LYCEE LAMARTINE MACON.jpg
  • COLLECTE SAPINS 2020 MBA 225 - 1.jpg
  • MACON HABITAT LOCAUX COMMERCIAUX 20NOV2019.jpg
  • DECATHLON MACON TROCATHLON 2019223 - 1.jpg

GENDARMES_MONTBELLET.jpg

L'Escadron départemental de sécurité routière a mobilisé ses cinq pelotons motorisés sur tout le département en ce jour de départ en vacances. C'était le cas en Mâconnais, au niveau de la traversée de St-Oyen-Montbellet, entre Mâcon et Tournus.

4 gendarmes étaient présents depuis 15h00 et jusqu'à 17h30 pour effectuer essentiellement des contrôles de vitesse. Pourquoi la vitesse ? Parce sur 42 personnes tuées cette année sur les routes de Saône-et-Loire, 14 personnes ont trouvé la mort dans un accident lié à une vitesse excessive. « 2016 n'est pas une bonne année en matière de sécurité routière. C'est pour cette raison que nous sommes fortement mobilisés, que nous communiquons beaucoup » indiquait la directrice de cabinet du préfet, Marlène Germain, présente cet après-midi auprès des gendarmes.

« La vitesse est un facteur très préoccupant d'accidents et d'accidents mortels en particulier. » Et d'avancer le slogan et la triste vérité qu'il contient : « Trop vite trop tard ! » Une autre façon de dire que, très concrètement, en roulant à 50km/h, il faut 31 mètres pour s'arrêter, à 90, il faut 70 mètres, et à 130, il faut 130 mètres. En agglomération, un petit excès de vitesse de 10km/h entraîne à 85% de probabilité la mort d'un piéton en cas d'accident. « Trop vite, trop tard ! C'est exactement ça. Si on roule trop vite, on s'arrête trop tard pour éviter la mort ! »

Quelques autres chiffres censés éveiller – réveiller même ! - les consciences étaient donnés par la directrice de cabinet : « un choc à 50 km/h équivaut à une chute du 3ème étage, à 90, c'est une chute du 11ème étage, et un choc à 130, c'est comme si on chutait du 22ème. »

Pour celles et ceux qui sont pressés, Marlène Germain a rappeler également ce chiffre : « rouler à 140 au lieu de 130 pendant 2h fait gagner... 5 minutes ! 5 minutes seulement. » Autement dit, gain de temps négligeable. « En voulant gagner 5 minutes, on prend le risque de perdre une vie... » insistait le capitaine Jérôme Peigney, commandant de l'escadron départemental.

Ce jour, en deux heures, les gendarmes ont arrêté une dizaine de contrevenants qui roulait au moins à 20km/h au dessus de la vitesse maximale autorisée. L'un des conducteur arrêté était à 152km/h pour 90 ! Pour lui, ce fut rétention de permis immédiate. Il sera convoqué également devant le juge. Un autre a échappé de peu à la rétention immédiate. Il roulait à 127km/h. À 130, il était bon. Mais il cumulait une consommation de produits stupéfiants. La rétention fut donc appliquée.

Rodolphe Bretin

SAÔNE-ET-LOIRE : Un chasseur de 60 ans tué dans un accident de chasse

Le drame a eu lieu ce samedi à Saint-Léger-sous-Beuvray.

MÂCON : Deux policiers se jettent dans la Saône pour sauver une femme de la noyade

POLICIERS MACON SAUVETAGE SAONE - 1.jpg
Incroyable façon de terminer l'année pour ces deux policiers de Mâcon, Olivier et Virginie...

MÂCON : Des coups de rouleau à pâtisserie sur sa femme, jusqu'à le casser...

VIOLENCES CONJUGALES MACON OCT2019.gif
Accusé par son épouse de faits de violence, avec incapacité supérieure à huit jours, survenus à Mâcon le 13 octobre dernier, un Mâconnais de 33 ans était présenté mercredi après-midi au tribunal en comparution immédiate. Récit.

MÂCON : Deux quartiers privés de chauffage en raison de fuites sur le réseau de chauffage urbain

Fuite_chauffage_urbain_221220190001.jpg
Actualisé à 20h40 : La réaction de Gérard Colon, 2ème adjoint au maire de Mâcon, en charge de la modernisation du chauffage urbain

MÂCON : Embardées dangereuses, insultes racistes, menaces de mort et exhibition sexuelle…

TGI_MACON.jpg
Avec ça, T.G. a fini en prison le 2 novembre dernier. Les faits ont été commis le 1er novembre à Mâcon, après minuit, sur le quai Lamartine, dans un bar et au commissariat.

PERONNE : Elle quitte Intermarché en courant, par la sortie sans achat, chargée de 3 400€ de marchandise

TGI_MACON.jpg
Interpellée le 24 novembre suite à avis de recherche, une Roumaine de 32 ans, mariée, deux enfants, comparaissait ce lundi devant le tribunal correctionnel de Mâcon pour vol en réunion commis le 19 septembre à Péronne.

MÂCON : Coups, crachats et injures à l'encontre d'agents SNCF

Mardi soir, vers 21 h, les policiers sont intervenus à la gare de Mâcon Ville. ACTUALISÉ avec le verdict du tribunal.

MÂCON : Au volant sans permis, shooté de la veille, dans une voiture qui ne lui appartenait pas

TGI_MACON.jpg
Un homme de 43 ans, qui se rendait mercredi matin à son stage chez un viticulteur, a été contrôlé par la police. L'affaire a été réglée au tribunal ce jeudi dans le cadre d'une comparution immédiate. Récit.

MÂCON : Un train a percuté une personne, la ligne TER Paris-Marseille fermée dans les 2 sens

TRAIN SANCE 9OCT.jpg
Actualisé à 12:31 - La thèse de l'homicide a été envisagée.

MÂCON : Deux mineurs revendaient des iPhone XS achetés "une bouchée de pain" sur internet

Deux affaires de vente de produits contrefaits ont été mises à jour en deux jours par les policiers de la brigade anti-criminalité de Mâcon. La seconde a concerné un individu majeur revendant des contrefaçons de chaussures et de sacs de marque.