mercredi 29 mai 2024

 

Plus de cinquante Lochéennes et Lochéens ont répondu présents à l’invitation conjointe de leur maire délégué, Jacques Tourny, et du président de l’association Présence, Philippe Radal.

Il faut dire que l’ordre du jour justifie une telle mobilisation et, comme l'a souligné Jacques Tourny dans son propos d’accueil, « je suis heureux de vous voir si nombreux et impliqués dans la gestion de Loché, je remercie également le président Radal et l’association présence qui participe à part entière à cette réunion, c’est une première ! Je ne doute pas de la qualité de nos échanges et nous ouvrons ainsi un véritable exercice de démocratie participative. »

L’ordre du jour appelait : la présentation du grand Site de Solutré dans une perspective d’adhésion - le choix des différentes solutions techniques de sécurisation et de ralentissement de la circulation sue les routes d’accès - les projets d’aménagement du parvis de l’église et de réfection de la toiture et de la fresque - un point sur le projet de révision du PLU.

Pour le Grand Site, c’est Anne Brochette, maire de Solutré Pouilly, VP en charge du Tourisme à l’Agglo, qui retrace l’historique de la démarche et pose les problématiques de l’extension du périmètre de protection du grand site : « nous sommes confrontés, Soluté Pouilly Vergisson à une sur-fréquentation qui engendre au-delà du succès touristique, un ensemble de difficultés et de nuisances, notre organisation interne reste encore à se parfaire, et il convient de résoudre ces difficultés avant que de s’agrandir ». La procédure d’adhésion reste cependant ouverte et Philippe Radal a déjà écrit à André Accary en ce sens.

Pour ce qui concerne la sécurisation des voies d’accès, Philippe Commerçon le directeur des services techniques de Mâcon, prend le relai et présente avec clarté les différentes possibilités d’intervention pour faire ralentir les véhicules Rue de la Grande Charrière et Chemin des Boutats. Panneau « prudence, radar pédagogique, signalétique renforcée des passages piétons, cheminement doux vers l’aire des 4 saisons, aménagement zone 30, feu récompense ou sanction, voire même radar verbalisateur … Autant de dispositifs ont fait l’objet de riches échanges afin d’adopter la meilleure solution possible.

L’aménagement du parvis de l’église a permis au très diplomatique ingénieur architecte de la ville de présenter un choix entre deux partis-pris architecturaux : soit une place qui conserve un caractère de parking avec une voie de circulation surélevée, soit un espace plus apaisé, une ambiance plus vivante, moins orientée vers la voiture avec un revêtement de type sablé et une trame colorisée matérialisant l’usage plus ouvert renforcé par des points de végétalisation rythmant l’ensemble.

La toiture de l’église, explique Philippe Commerçon, fait l’objet d’un dossier de subvention auprès de la DRAC dont une après  une subvention du chef des monuments historiques pour réaliser une étude de diagnostic. Cette étape incontournable aux yeux de l’administration représente la somme de 33 000 euros, retardant la rénovation de la toiture en pierres de l’abside ; dans cette attente, une solution de bâchage préconisée par les MH, protègera la fresque des outrages du temps…

Le point sur le PLU est dressé par  Philippe Radal avec grande précision, « les réponses de Mâcon aux commissaires enquêteurs restent en suspens … nous attendons ces éléments pour tout un ensemble de point d’urbanisme qui ont fait l’objet de la discussion. Nous restons vigilants… » Cette pugnacité constructive marque l’épuisement de l’ordre du jour mais surtout, la volonté forte de la population de Loché d’être un acteur engagé de la vie de son village.

Un sourire de satisfaction marque les visages de Jacques Tourny et Philippe Radal : l’exercice de participation citoyenne et de démocratie participative est une réussite !

 

Jean-Yves Beaudot

 

 

MÂCON – Arts plastiques : L’EMAP dévoile ses nouveautés pour la prochaine saison

Profitez des journées portes ouvertes (31 mai et 1er juin) pour découvrir les lieux et vous inscrire !

CHARNAY - Sports : Le COSEC entame sa grande mue

Les travaux de la salle des sports de Charnay, antre des Pinkies, ont débuté. Rendez-vous le 31 juillet 2025 pour la livraison !

VILLE DE MÂCON ET CENTRE HOSPITALIER : Ensemble pour promouvoir le don d’organes et de tissus

« Don d’organes et de tissus : un lien qui nous unit tous », c’est le titre de l’opération qui va être lancée dès ce mois de juin par les services de la ville de Mâcon et ceux du Centre Hospitalier de Mâcon.

CHARNAY : Une conférence inédite sur le vivre ensemble ce week-end

Trois grands penseurs seront réunis dans la salle du Vieux temple ce dimanche à 10 heures lors d’une conférence animée par Niall Bond, maître de conférence à l’université de Lyon 2. Une table ronde qui promet d’ouvrir de nouvelles perspectives sur le vivre ensemble.

CHARNAY : Opération 100 nichoirs pour lutter contre la prolifération des moustiques

Cette initiative nouvelle est une étape supplémentaire dans la politique « Nature en Ville » conduite avec énergie par l’équipe municipale.

MÂCON - Fête du vélo : Christophe Subtil, un entrepreneur qui en a sous la pédale

À voir aussi, les photos des acrobates de la fête du vélo !

CHARNAY : Les enfants du CCE se mobilisent pour l'environnement

Près de 300 personnes au Domaine de Champgrenon !

MÂCON : 3 blessés dont 1 gravement hier soir au cours d'une rixe à l'entrée de la fête foraine

Actualisé mardi à 11h20 : Les deux personnes en garde à vue ont été mises en examen puis placées sous contrôle judiciaire. Les investigations se poursuivent pour apporter toute la lumière sur cette affaire.

MÂCON - Fête foraine : Faîtes le plein de sensations fortes ! (2)

Qui a hurlé ? Qui a fermé les yeux dans les manèges à sensations ? La réponse en images. Attention les secousses !

MÂCON - Fête foraine : Faîtes le plein de sensations fortes ! (1)

Les images qui décoiffent de notre photographe Rémy Mathuriau ! 

MÂCON : Il frappe son copain de deux coups de couteau et prend la fuite par le balcon

L'auteur des coups de couteaux, retrouvé deux mois après, a été jugé mardi au cours d'une comparution immédiate. Une amitié qui n'aura pas fait long feu...