dimanche 22 septembre 2019

Articles

concert-Vadrot-4.jpg

Du 8 au 12 juillet s’est tenue la 16ème édition du festival de musique contemporaine “D’aujourd’hui à Demain” à Cluny.

Christophe Roy, qui a repris la direction artistique du festival créé par sa mère il y a trois ans, a co-organisé cette seizième édition ensemble avec la ville de Cluny. Le pianiste Pierre-Laurent Aimard, récompensé en janvier dernier du prestigieux prix musical Ernest von Siemens, ou encore le contre-ténor Guilhem Terrail ont été invités à cette occasion pour investir les plus beaux sites du patrimoine clunisien. Parmis les huit concerts de cette édition, les organisateurs ont voulu cette année proposer des rendez-vous avec trois concerts de virtuoses solistes des cuivres d'une demi-heure chacun à la Chapelle des Moines à Berzé, suivis d’une dégustation et d’un mâchon, le tout sponsorisé par les vignerons des Terres Secrètes.

Pour le dernier de ces trois concerts mercredi 12 juillet, Laurent Vadrot a eu carte blanche avec son euphonium, sorte de tuba, avec lequel il a interprété des œuvres de Karlheinz Stockhausen et Lucien Guérinel.

La première pièce de Lucien Guérinel, “Jeux d'Enfant”, a été spécialement créée pour lui, et hier, il a interprétée en présence de son compositeur. Puis, il a clôturé son concert avec un extrait de “Tierkreis” de Karlheinz Stockhausen, mélodie composée en résonance avec les signes célestes.

Laurent Vadrot tient à contribuer à l'essor de la musique pour euphonium et ophicléide. C’est pourquoi il mène des recherches qui lui ont permis de retrouver de nombreuses pièces méconnues écrites pour ces instruments.

“Au début, le public est souvent venu par curiosité. Aujourd’hui, c’est un public éclairé qui vient écouter les concerts”, constate Christophe Roy. Et ce n’est pas la seule évolution positive, car les chiffres d’auditeurs, eux-aussi, grimpent : en effet, le public a doublé en deux ans.

 

Danièle Vadot

 

Laurent Vadrot et Christophe Roy

Laurent Vadrot avec le compositeur Lucine Guérinel