Articles

dirx-assemblee-tourisme.jpg

Après avoir présenté jeudi dernier, conjointement avec Pascale Roque, directrice générale de Pierre et Vacances Tourisme, Laurent Queige, délégué général du Welcome City Lab et Patrick Doussot, vice-président de l’Office du Tourisme du Touquet, vingt-et-une mesures pour optimiser les retombées touristiques des Grands Évènements Sportifs Internationaux (GESI) organisés en France, le député de Saône-et-Loire Benjamin Dirx a interrogé Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères et chargé des questions liées au tourisme, sur les propositions que le gouvernemennt prévoit de retenir lors de la séance de questions au gouvernement ce mardi après-midi.

 

Lors de son discours, le député a insisté sur l'importance de la formation professionnelle afin de mettre en place « une politique d’accueil ambitieuse ». « C’est pourquoi nous avons proposé, entre autre, la mise en place d’un concours national de l’hospitalité ainsi que la création d’un certificat de qualification professionnelle spécifique permettant l’acquisition de compétences transverses à différents secteurs professionnels » a expliqué Benjamin Dirx devant l'Assemblée.

 

Après avoir promis « d’opérationnaliser les recommandations » qui ont été préconisées, le secrétaire d'État Jean-Baptiste Lemoyne a insisté sur quatre points particuliers. Il a rejoint le député Dirx dans son analyse concernant l'importance de l’offre de formation pour les personnes chargées d’accueillir les touristes lors des grands évènements sportifs internationaux, car ils peuvent être « accélérateurs d’accessibilités ». Puis, il a évoqué la nécessité de lier ces évènements internationaux avec le tourisme d’affaire, ainsi qu'insisté sur l’importance du shopping et de la détaxe.