Articles

STIVAIR CLUNY TYROLIENNE VOL LIBRE1.jpg

L'installation est unique au monde et a demandé 10 ans de gestation. Fabien Chevalier, président du club Air Cluny Vol Libre, raconte comment le projet est né.

« Avec Jimmy Guillemin, notre création est née d’une réflexion globale sur le pilotage parapente et la prise de risques des pilotes en formation pour arriver à un niveau acceptable de la pratique en thermique » explique-t-il.

 

« Les pilotes en formation sont confrontés trop longtemps à une « zone à risque » après les premiers stages. Les clubs n’ont pas tous la fibre « accueille bénévole » nécessaire à l’encadrement des sortants de stage. Notre région, sans moquette ni larges espaces d’envole et d’atterrissage, impose rapidement une précision sans faille. Donc peu de place à l’aléatoire.

 

Nous avons fait aussi le constat que, pour différentes raisons, des pilotes touchent le sol alors qu’ils sont équipés de parachutes secours.

Malgré le travail de plus en plus professionnel des écoles, certains types d’accidents stagnent, voire augmentent en proportion. La barre du risque s’élève avec les performances des voiles, donc les techniques de pilotage évoluent. On apprend les fermetures au mieux en SIV, au pire sur le tas.

 

Club loin des « massifs référents » et des « centres érudits » du vol libre, des SIV et des lacs, il nous est apparu rapidement que notre solution locale était certainement un engagement dans la simulation pour sensibiliser les pilotes aux vraies difficultés...

Sachant qu’une bonne gestuelle devient opérationnelle quand elle est automatisée. Pour automatiser, le terme « automate » est dans le mot, il faut répéter un grand nombre de fois dans un délai le plus court possible et ne plus avoir à y réfléchir. Le SIV peut-être un rite de passage psychologique mais ne suffit pas à générer un automatisme, la simulation peut être le chaînon manquant.

 

L’idée d’un pôle complet qui permettrait à des groupes de pouvoir trouver ces outils réunis en un seul lieu avec les commodités d’une ville et de sites parapente aux environs était née.

Comme notre club convoitait un local, la recherche fût lancée et l’endroit rare trouvé, en contact de la ville de Cluny.

 

Simuler la fermeture dissymétrique à piloter est moins facile. Nous avons collaboré 3 ans avec l’ENSAM de Cluny à la fabrication d’un prototype de simulateur assez bien adapté.

STIV’Air est né ! Simulateur de Travail aux Incidents de Vol.

Le pilote embarque avec son matériel habituel sur un système qui déclenche à distance une dissymétrique qu’il doit chercher à contrer par les gestes et transferts de masse adaptés. Cette gestuelle est reproductible un grand nombre de fois dans la même séance.

 

En ce qui concerne les formations théoriques, une salle adaptée avec tableaux, écrans, rétroprojecteur, documentations était nécessaire.

Un local industriel partiellement abandonné nous a été gracieusement attribué par la ville de Cluny contre travaux sérieux à réaliser.

Nous avons construit une tyrolienne de 150m engageant des vitesses de 30-35 km/h. L’idée était de faire partir la tyrolienne de la plate-forme du local. C’est fait ! »

 

 

STIVAIR CLUNY TYROLIENNE VOL LIBRE2.jpg

STIVAIR CLUNY TYROLIENNE VOL LIBRE3.jpg

Photos Air Cluny Vol Libre