Articles

AcadémieMâcon_concert_trompette_orgue_16122018_0008.jpg

Ce dimanche après-midi, la cathédrale Saint-Vincent a résonné au son de la trompette et de l’orgue. Environ 250 personnes ont répondu à l’invitation de l’Académie de Mâcon et de son Président Jean-Michel Dulin qui organisaient ce concert afin d’aider l’Académie à faire face aux énormes frais d’entretien de l’hôtel Senecé dont elle est propriétaire depuis 1896.

Si le public a répondu présent, c’est qu’au-delà des enjeux pour l’Académie, l’affiche était alléchante et promettait un très beau moment musical. En effet, Guy Touvron, trompettiste international, formé par Maurice André au conservatoire de Paris, donne des représentations aux quatre coins du monde et Gérard Goudet, organiste et claveniciste, est titulaire du grand orgue de la cathédrale de Chalon et de l’orgue historique de l’Abbaye de Tournus. Qui plus est, ces deux artistes ne sont pas des inconnus dans la région. Tous deux membres de l’Académie de Mâcon, ils sont à la tête de deux festivals de musique classique : Guy Touvron est le président des Grandes Heures de Cluny (la prochaine édition aura lieu du 28 juillet au 11 août 2019) et Gérard Goudet est le directeur du festival Orgues en Ascension de Tournus (la prochaine édition aura lieu du 30 mai au 2 juin 2019, dans le cadre du Millénaire de l’Abbaye de Tournus).

Les attentes du public n’ont pas été déçues avec un concert d’une grande intensité qui explorait les œuvres de Haendel, Beauvarlet-Charpentier, Gabriel Fauré, Bach, Lefébure-Wély et de Marcello. L’Ave Maria et Douce Nuit concluaient la représentation, saluée par une standing ovation du public.

 

AcadémieMâcon_concert_trompette_orgue_16122018_0016.jpg

Jean-Michel Dulin, président de l’Académie de Mâcon

Les bénéfices de ce concert serviront intégralement à l’entretien de l’hôtel Senecé qui coûte énormément d’argent à notre Académie, dans un contexte où les sociétés savantes comme la nôtre n’ont plus vraiment le vent en poupe, notamment auprès d’un public plus jeune. Nous risquons donc de ne plus pouvoir faire face aux dépenses. Se pose alors la question de la vente ou de la location de l’hôtel Senecé [cette seconde solution ayant les préférences de l’institution car elle lui permettrait de rester dans ses murs – ndlr]. Deux acheteurs et plusieurs loueurs potentiels se sont déjà manifestés. Parallèlement à cela, il faut que l’Académie soit à l’écoute des plus jeunes afin d’attirer un nouveau public. Une de nos difficultés étant qu’à la différence des autres académies en France, nous ne sommes pas adossés à une université ancienne qui puisse fournir à la fois des conférenciers et un public d’étudiants.

David D.

 

AcadémieMâcon_concert_trompette_orgue_16122018_0001.jpg

Gérard Goudet (à g.) et Guy Touvron

AcadémieMâcon_concert_trompette_orgue_16122018_0002.jpg

AcadémieMâcon_concert_trompette_orgue_16122018_0003.jpg

AcadémieMâcon_concert_trompette_orgue_16122018_0005.jpg

AcadémieMâcon_concert_trompette_orgue_16122018_0006.jpg

AcadémieMâcon_concert_trompette_orgue_16122018_0008.jpg

AcadémieMâcon_concert_trompette_orgue_16122018_0010.jpg

AcadémieMâcon_concert_trompette_orgue_16122018_0011.jpg

AcadémieMâcon_concert_trompette_orgue_16122018_0013.jpg

AcadémieMâcon_concert_trompette_orgue_16122018_0014.jpg

Le concert donné depuis le balcon de la cathédrale, était retransmis en vidéo ce qui permettait notamment au public de découvrir – chose assez inédite – l’intense travail de réglages, ainsi que le jeu de pieds de l’organiste

AcadémieMâcon_concert_trompette_orgue_16122018_0015.jpg

Jean-Patrick Courtois, maire de Mâcon et Henri Boniau, maire de Cluny étaient présents à la représentation

AcadémieMâcon_concert_trompette_orgue_16122018_0017.jpg

AcadémieMâcon_concert_trompette_orgue_16122018_0018.jpg

AcadémieMâcon_concert_trompette_orgue_16122018_0019.jpg

AcadémieMâcon_concert_trompette_orgue_16122018_0020.jpg

De gauche à droite : Bernard Billier, en charge des travaux à l’Académie de Mâcon, Gérard Goudet, Guy Touvron et Jean-Michel Dulin, président de l’Académie