mercredi 24 avril 2019

    LAB71 EFFERVESCIENCES AVRIL.gif       100€ OFFERTS PNEU FEUVERT MACON6.jpg

Articles

Emmanuelle LABORIT.jpg

C'est un spectacle de l'International Visual Théâtre (IVT) qui a réuni ce vendredi soir de très nombreux spectateurs dans la grande salle du Théâtre de Mâcon.

Emmanuelle Laborit, sourde de naissance, et déjà récompensée pour ses prestations théâtrales, est venue présenter son spectacle musical Dévaste-moi.

Sur scène avec cinq musiciens du groupe The Delano orchestra, elle danse et met en scène des chansons parfois crues, parfois rock, parfois plus sentimentales. Accompagnée d'un texte à lire en fond d'écran ou dit par une voix off, Emmanuelle Laborit parle et danse avec les signes qui sont son mode de communication.

Dévaste-moi est le titre du spectacle, mais c'est aussi une chanson de Brigitte Fontaine qui comme les autres chansons d'Anne Sylvestre, Boris Vian, Alain Bashung, Serge Gainsbourg ou plus lyrique comme un extrait de Carmen, ou rock avec Donna Summer, composent ce spectacle entre chant et langue des signes.

Ce soir, Emmanuelle Laborit avoue avoir préféré une chanson écrite par son oncle qui parle de son incapacité à partager la musique de la même façon que les autres, mais par ce spectacle elle permet à certains de s'approprier cet art, avec une gestuelle libre et énergique.

Rapport au chant, rapport au corps, rapport aux femmes, Emmanuelle Laborit incarne l'amour, la violence, la ménopause, l'avortement, la masturbation...., avec des signes qui lui permettent de s'exprimer et de faire partager les thèmes qu'elle a choisi pour ce spectacle.

Après le spectacle, un moment d'échanges a été organisé avec le public. Beaucoup de félicitations en langue des signes, et des questions sur le partage qui a permis la réalisation de ce spectacle entre une personne sourde et des musiciens ... "Ils ont dû apprendre la langue des signes", répond Emmanuelle Laborit.

Spectacle visuel où les mots deviennent des signes, la mise en scène de Johanny Bert, la chorégraphie de Yan Raballand et l'énergie d'Emmanuelle Laborit ont séduit le public.

A noter la prestation de quelques jeunes du collège Saint-Exupéry qui ont présenté le spectacle en langue des signes, appris avec un de leurs professeurs.

 

Danièle Vadot

 

Photo d'accueil : Emmanuelle Laborit, avec deux des musiciens



Emmanuelle Laborit 3.JPG

Le public est resté nombreux pour un moment d'échange avec l'artiste