mercredi 19 juin 2019

      TDF MACON JUILL2019.jpg

  • MA REGION EST LA BOURGOGNE SPORT.jpg
  • PRESENTATION SAISON 2019 THEATRE MACON (1).jpg
  • SEQUANES JUIN2019.jpg

Articles

soirée musique russe théâtre Macon.jpg

Laurence Terk, directrice de la Scène Nationale de Mâcon et Eric Geneste, directeur de l’orchestre symphonique local ont dévoilé, lors d’une conférence de presse, les détails d’une soirée d’exception en musique et danse au théâtre, le 5 avril prochain. 

C’est une nouvelle collaboration entre les deux institutions culturelles - qui en 2017 s’était concrétisée avec le concert de Jane Birkin -, accompagnée par l’orchestre symphonique de Mâcon. Cette saison, le projet commun prend la forme d’une soirée en deux temps, deux spectacles à vivre ensemble ou séparément par le public.

soirée russe théâtre Mâcon orchestre symphonique  (10).JPG

Laurence Terk

C’est à partir du programme du grand concert symphonique « Soirée russe : Rachmaninov, Stravinsky » que nous avons accueilli un deuxième spectacle, qui le précédera chronologiquement. Ciel de traîne, création de musique et danse, à partir des Noces de Stravinky, à la fois en résidence et en co-production avec la Scène Nationale de Mâcon. La création de Stravinsky est réécrite de manière contemporaine, pour donner un ressenti quand on l’écoute. Et comme c’est une musique de ballet, il y a dans cette création collective trois musiciens (Heidi Brouzeng, Isabelle Jelen, Guigou Chenevier) et une danseuse (Andrea Sitter) qui évoque le corps de ballet, dans une version minimaliste. Ce spectacle aide à se mettre en état pour écouter le grand spectacle symphonique.

A partir de 20h30, l’orchestre symphonique de Mâcon interprètera la musique du ballet Petrouchka d’Igor Stravinky et le Concerto n°2 pour piano de Sergueï Rachmaninov, avec Agnès Graziano soliste.

soirée russe théâtre Mâcon orchestre symphonique  (6).JPG

Eric Geneste 

Pour le répertoire de l’orchestre symphonique de Mâcon, jouer Stravinsky c’est quelque chose d’extraordinaire. Ce grand compositeur russe du vingtième siècle est l’image même, à travers son œuvre, de l’ouverture de l’orchestre symphonique dans tous ses sens, avec des rythmiques nouvelles. Rachmaninov était quasi contemporain de Stravinsky, même si ses compositions sont essentiellement romantiques, avec une veine mélodique incroyable. Il y a vraiment un regard intéressant des deux compositeurs russes très différents dans leurs créations. J’ai souhaité mettre en lumière Agnès Graziano, une pianiste mâconnaise de classe nationale, voire internationale qui servira artistiquement au plus haut niveau la musique de Rachmaninov.

Lors de ce concert, l’orchestre symphonique de Mâcon jouera en première partie une version instrumentale composée de 80 musiciens.

Quelque 200 places ont déjà été vendues pour le premier spectacle de la soirée et environ 800 pour le concert symphonique. Les spectateurs peuvent choisir l'un ou l’autre des spectacles ou les deux.

Un concert sandwich gratuit à l’espace cabaret du théâtre aura lieu le 3 avril à 12h, avec les élèves du Conservatoire communautaire Edgar Varèse de Mâcon qui proposeront un répertoire symphonique des mêmes compositeurs russes Rachmaninov et Stravinsky.

Cristian Todea

orchèstre symphonique.JPG

Agnès Graziano .JPG

Agnes Graziano

Ciel-de-Traine-2017-Bruce-Milpied-HL-L1002484.jpg

Heidi Brouzeng, Isabelle Jelen, Guigou Chenevier (crédit photo: Bruce-Milpied)