vendredi 24 mai 2019

  MACON WINE NOTE 2019 MACONINFOS - 1.jpg       ART NAIF MACON 2019 PORT.jpg

  • Route_71. BRANCIONjpg.jpg
  • ART NAIF MACON 2019 PORT.jpg

Articles

biennale d'art naïf Macon 2019.jpg

Les organisateurs de la 6e édition de la Biennale d’art naïf de Mâcon ont dévoilé la liste des artistes qui exposeront du 3 au 23 mai à la salle François Martin et à la galerie Mary-Ann.

Bon nombre d’entre eux seront présents lors du vernissage ou arriveront à Mâcon les jours suivants : le peintre italien Giuliano Zoppi, également l’invité d’honneur de la Biennale, Sema Culam (Turquie), Dragan Mihailovic (Serbie), Linda Frances Trott (Angleterre), Philippe Seutin (Belgique), ainsi que les artistes français : Jean Deletre, Sandra garcia, Christiane Morlin, Christine Fraga Frenot, Marie Vergne, Ghislaine Ratier, Denis Bauquier, Sylvie Marcel, Michèle Bruel-Rupp, Marie-Paule Bennoit-Basset, Martine Apaolaza (créatrice d’art textile naïf, en première à la biennale de Mâcon), Michèle Besson, Jean-Pierre Cléau, Chantal Maurer.

D’autres artistes seront présents à travers leurs tableaux : Cesare Novi (Italie), Yolande Naufal (Liban), Lubov Toteva (Bulgarie), Stjepan Pongrac (Croatie), Mariana Mihut (Roumanie), Olaf Ulbrich (Allemagne). Des tableaux d’un artiste tahitien (issues d’une collection privée) seront également exposés. Au total, près de 200 œuvres seront exposées.

conférence de presse biennale art naïf Mâcon 2019 (50).JPG

Hervé Reynaud, adjoint à la culture

Cette année, la Biennale s’inscrit au centre des commémorations du 150e anniversaire de la mort d’Alphonse de Lamartine. En écho à ses nombreux voyages et en hommage aux terres qui l’ont accueilli, nous avons invité des artistes de 12 pays différents. Chacun et chacune ont été invités à réaliser une ou plusieurs œuvres inspirées par Lamartine. Ces œuvres seront présentées en premier au public mâconnais.

La mairie programme, organise et finance cet évènement artistique avec l’aide de nombreux bénévoles dont Bernadette et Alain Limonet du club cartophile de Mâcon, deux grands passionnés et connaisseurs des arts naïfs. Ils assureront des visites guidées pendant la Biennale, pour le grand public et les élèves des écoles. Pamela Kenny-Levick, elle aussi bénévole, proposera des visites guidées en anglais (les week-ends et les lundis, sur réservation) à des touristes et surtout des enseignants avec leurs élèves. Les organisateurs proposent des visites dédiées à la formation des enseignants à l’art naïf.

conférence de presse biennale art naïf Mâcon 2019 (21).JPG

Bernadette Limonet 

La Biennale de Mâcon est devenue une référence parmi les manifestations similaires grâce à son organisation et au niveau des œuvres exposées. Beaucoup d’artistes aimeraient être parmi les invités.

conférence de presse biennale art naïf Mâcon 2019 (25).JPG

Christine Fraga Frénot, peintre française d’art naïf de Verneuil, exposera pendant la biennale 

Il n’y a pas beaucoup de manifestations dédiées à l’art naïf en France, donc celles comme la Biennale de Mâcon sont très recherchées. Mâcon est aussi bien situé.

Les expositions seront ouvertes au public du mardi au vendredi, de 10 h à 12 h et de 14 h à 19 h, les samedis de 10 h à 13 h et de 14 h à 19 h, les dimanches et le mercredi 8 mai, de 14 h à 18 h. L’entrée est libre. Inscriptions pour les visites guidées au service de l’action culturelle de la Ville de Mâcon, auprès d’Anaïs Guillaumeau au 03 85 39 71 68.

Bilan de la biennale d’art naïf 2017 

2 419 visiteurs à la galerie Mary-Ann, 2871 visiteurs à la salle François Martin, dont dix classes de primaire et un centre de loisirs qui ont travaillé en amont et en aval de leur visite avec leurs enseignants. 18 des 194 œuvres exposées (par les 28 artistes invités) ont été vendues.

conférence de presse biennale art naïf Mâcon 2019 (24).JPG

Alain Limonet 

L’art naïf, c’est d’abord le non-respect de tout ce qu’on appelle l’art académique, qui a été défini à la Renaissance. A partir de la fin du XIXe siècle et du début du XXe siècle des artistes ont décidé de tout laisser de côté : le non-respect des proportions et des perspectives, des couleurs vives, des arrière plans aussi colorés que le premier plan, des tableaux très figuratifs, gais, qui racontent souvent une histoire. Un tableau naïf, ça ne se voit pas, ça se regarde.

conférence de presse biennale art naïf Mâcon 2019 (40).JPG

Jean-Pierre Cléau, artiste mâconnais présent à la Biennale

Je me suis rendu compte que ce que je faisais avant de me tourner vers l’art naïf l’était déjà un peu. Même si je ne me sens pas vraiment naïf. Je préfère le terme de primitif actuel, car je suis dans mon temps. 

 

Cristian Todea

 

 

conférence de presse biennale art naïf Mâcon 2019 (4).JPG

conférence de presse biennale art naïf Mâcon 2019 (9).JPG

conférence de presse biennale art naïf Mâcon 2019 (25).JPG

Christine Fraga Frénot

Un tableau d’art naïf, ça laisse la place à l’interprétation personnelle de chacun. Quand on peint un tableau naïf, on ne peut pas s’enfermer dans un académisme. En même temps, quand le tableau sera terminé, chaque personne qui va regarder le tableau ressent ça. Ça lui permet d’être plus ouvert à sa propre interprétation du tableau.

  

 conférence de presse biennale art naïf Mâcon 2019 (47).JPG

Anaïs Guillaumeau

Chaque artiste va apporter entre 6 et 8 tableaux en moyenne pour les exposer dans un espace qui lui sera réservé dans une des deux salles. Parmi ces tableaux, il y aura un ou plusieurs sur Lamartine. Ces artistes ne connaissaient pas le thème à l’avance et, quand on les a contactés il y a un an, ils se sont mis au travail. On les remercie pour leur engagement.

 

conférence de presse biennale art naïf Mâcon 2019 (51).JPG

Pamela Kenny-Levick

L’Art naïf se prête très bien à l’enseignement de l’anglais à cause de sa spécificité, de son style narratif et descriptif, à son accessibilité au plus grand monde. J’ai décidé de proposer des visites guidées en anglais surtout en pensant au côté pédagogique. 

 conférence de presse biennale art naïf Mâcon 2019 (53).JPG

Michèle Besson, artiste mâconnaise, présente à la biennale

 conférence de presse biennale art naïf Mâcon 2019 (60).JPG