vendredi 24 mai 2019

  MACON WINE NOTE 2019 MACONINFOS - 1.jpg       ART NAIF MACON 2019 PORT.jpg

  • Route_71. BRANCIONjpg.jpg
  • ART NAIF MACON 2019 PORT.jpg

Articles

MACON pour tous ag 2.jpg

L’association Mâcon pour tous, présidée par Jacqueline Falconnet, a tenu son assemblée générale mercredi soir devant une centaine de personnes à l'hôtel Mercure Bord de Saône. Le maire Jean-Patrick Courtois était bien sûr présent.

Trois cents membres ont renouvelé leurs adhésions, des nouveaux sont arrivés. Les finances se portent bien, le conseil d’administration a été renouvelé dans son intégralité, l’année 2018 a été bien animée entre visites et événements conviviaux… Et 2019 promet de l’être tout autant.

Les voyants sont donc au beau fixe pour l’association Mâcon pour tous et sa présidente Jacqueline Falconnet : « Nous sommes forcément sidérés et inquiets par les manifestations qui perturbent depuis cinq mois le commerce et l’économie et par les groupes violents qui sèment le désordre en France chaque samedi, souligne Jacqueline Falconnet. La situation est insupportable, mais face à cela, nous voyons localement que Jean-Patrick Courtois et la municipalité, que nous soutenons, continuent de rendre la ville de plus en plus attrayante tout en maintenant la dépense publique. De notre côté, nous essayons d’organiser autant que possible des rendez-vous originaux et des sorties pour nos adhérents. »

 MACON pour tous ag 3.jpg

Jacqueline Falconnet

Au programme de cette année 2019, l’organisation d’un débat avec le maire sur les îlots et les places du centre-ville, la visite de la cuisine centrale, un dimanche détente en septembre à Champlevert, la soirée du Beaujolais nouveau, et certainement une sortie au marché au cadran à Saint-Christophe-en-Brionnais, la visite du Parlement de Strasbourg ou encore la visite de la chaufferie…

Jean-Patrick Courtois a relevé avec satisfaction l’ensemble des actions menées par l’association. « Mâcon pour tous, c’est une vie familiale, on le voit bien, vous êtes plus de 300, les liens se tissent entre vous, mais vous avez aussi une action déterminante. Il est important de faire le lien avec la population, de présenter la politique municipale et d’avoir les réactions de terrain, vous en êtes le relais. C’est cette transparence qui fait que tout se passe bien. Ça passe aussi par les réunions publiques que nous organisons depuis dix-huit ans. »

Le maire est ensuite revenu sur les manifestations des Gilets jaunes « qui ont engendré une perte pour les commerçants du centre-ville, un chiffre d’affaires perdus ne se récupèrent pas contrairement à ce que certains en disent » ; l’importance des prochaines élections européennes « qui donneront une idée des forces politiques en présence » ; l’importance grandissante des pouvoirs de l’agglomération ; la bonne situation financière de la ville « l’état de la dette de la ville est inférieur à celui que nous avons trouvé il y a dix-neuf ans qui permet aujourd’hui d’emprunter et de réaliser les investissements prévus » ; l’arrivée de start-up à la Cité de l’entreprise qui vont créer une centaine d’emploi et de la probable signature avec une très grosse entreprise qui viendra créer 200 emplois ; la Saône digitale avec des entreprises lyonnaises déjà intéressées ; l’accueil du très grand train, véritable autoroute ferroviaire, des trains de 750 m entre Calais et Perpignan, et Calais et l’Italie avec un seul arrêt à Mâcon ; la bonne politique culturelle et sportive de la ville qui permet aujourd’hui d’attirer et de conserver les habitants sur le territoire « on récolte les fruits de nos dix-huit années de travail »…

 

MACON pour tous ag 6.jpg

Également évoquée la smart city avec le début des travaux en 2020 pour une durée de trois ans. Le changement de l’éclairage public avec des ampoules à LED, une économie d’énergie et une sécurisation des rues, la mise en réseau de l’ensemble des caméras de vidéo-surveillance « qui donnent d’excellents résultats (dépôt d’ordures sauvages et autres délinquances). On lutte également avec elles contre le trafic de drogue également, il y a déjà eu des arrestations » ; et le wifi gratuit sur les places du centre ville dès 2020.

Parmi les autres projets mis en avant, les travaux à la MJC Héritan pour 2M€, au Théâtre pour 1,5 M€, le nouveau Musée des Ursulines. « Dans le cadre de l’opération Soufflot, la ville de Mâcon va racheter à l’euro symbolique la chapelle pour en faire un lieu culturel qui sera une antenne du musée rue Carnot. Nous avons aussi la volonté à terme de faire du musée une antenne du musée du Louvre. »

D. C.

 

 

MACON pour tous ag 4.jpg