mardi 16 juillet 2019

     MJC HERITAN ETE2019.jpg

  • locaux commerciaux MACON HABITAT.jpg
  • Pub-web_TDF_410x270px.jpg
  • WINE TOUR MACON 2019 UNE.jpg

Articles

MBA MAROQUINERIE THOMAS ECONOMIE JPC1.jpg

...et une méthode pour assurer le développement économique de Mâconnais-Beaujolais Agglomération, c'est ce qu'a expliqué son président Jean-Patrick Courtois hier en conférence de presse. Une conférence tenue après l'annonce la semaine dernière de l'installation de Maroquinerie Thomas à Mâcon.

 

Cette entreprise intégrera la Cité de l'entreprise en septembre, pour créer 200 emplois d'ici 3 ans, et plus d'une centaine dans un 1er temps pour son atelier relais.

Pour le reste, rappelons que les dernières implantations concernent plusieurs entreprises de gros calibre telles que leboncoin depuis le 1er janvier (100 emplois d'ici 2 ans), le groupement Salesky Pashumar et Khalysse (LDC) qui est en train de construire une usine de conditionnement agro-alimentaire de 3 hectares adossée à une usine logistique : 200 emplois à la clefs là aussi.

Hexagon, éditeur de logiciels, est installé sur la zone Europarc Sud Bourgogne et inaugure ses locaux le 23 mai prochain. Sans être des créations, ce sont néanmoins 70 emplois conservés sur la ville.

Enfin, le site de la firme américaine Itron à Mâcon (compteurs d'eau intelligents) se conforte et devient le siège européen du groupe, qui a installé un centre de formation international. L'usine vient de créer 70 emplois en accueillant une nouvelle gamme de produits.

 

Une méthode

La méthode pour poursuivre dans la voie du développement économique ? Une augmentation du capital de la SEMA qui avoisinera les 3 millions d'euros avec deux apporteurs de capitaux : l'Agglomération et la Caisse des dépôts, la MBA y étant de sa poche pour environ 2 millions ; la création d'une Société publique locale (SPL) pour garantir la maîtrise de certains projets tout en offrant un cadre procédural assoupli et plus économe, les SPL n'ayant pas à être mises en concurrence par leurs actionnaires du fait de l'absence de capitaux privés.

Ces deux structures complémentaires permettront à MBA de maîtriser la totalité des opérations d'aménagements à la Cité de l'entreprise (300 à 500 000€ d'aménagements spécifiques pour accueillir Maroquinerie Thomas) ; l'immeuble Gambetta, en centre-ville, qui accueillera prochainement la société Ubitransport (actuellement à la Cité de l'entreprise), et dans le projet spectaculaire Saône digital, « point de chute pérenne et taillé sur mesure pour des startups et sociétés innovantes, une offre tremplin à la Cité de l'entreprise ».

 

La Cité de l'entreprise, une structure vivante

 

Une nouvelle fois, la Cité de l'entreprise de Mâcon a joué un rôle primordial dans les négociations entre l'entreprise Maroquinerie Thomas et MBA. La flexibilité des locaux, la qualité de l'environnement de travail, la sécurisation des lieux ainsi que son positionnement géographique ont définitivement convaincu les dirigeants Thierry et Yann Thomas de s'installer sur le site.

Pour accueillir cette entreprise, l'entreprise Kineti (tables tactiles), présente depuis plusieurs années, a accepté de réduire son assise. La société S3DEL, spécialisée dans la création de gammes d'usinage, de logiciels FAO, de machines-outils, d'outils coupants destinés aux laboratoires, quittera la cité pour s'installer dans les anciens locaux des éditions Bamboo, à Charnay. Enfin, nous l'avons dit, Ubitransport, spécialisée dans la billettique numérique, dont l'activité s'accroit, quittera la cité pour intégrer l'immeuble Gambetta en centre-ville de Mâcon.

« C'est là une belle démonstration de solidarité interprofessionnelle » a conclu Jean-Patrick Courtois.

« C'est la vocation de la Cité de l'entreprise que de permettre et faciliter un démarrage » a commenté Christine Robin, vice-présidente chargée de l'Economie à MBA, et initiatrice du projet de la Cité il y a quelques années, ajoutant, « maintenant, nous attendons que la Région s'investisse vraiment, tant sur le plan de la formation que financièrement. »

 

Rodolphe Bretin

 

 

MBA MAROQUINERIE THOMAS ECONOMIE JPC3.jpg

La qualité de vie à Mâcon et dans l'Agglomération compte parmi les 1ers arguments pour le choix de l'implatation d'une entreprise. Les dirigeants de grandes entreprises me le disent à chaque fois. Ceux qui ont voté contre cette politique d'aménagement du territoire se sont trompés. La meilleure politique sociale, c'est la fiche de paie !

MBA MAROQUINERIE THOMAS ECONOMIE JPC4.jpg

Une conférence de presse avec Christine Robin, 2ème vice-présidente en charge de l'Économie,

Roger Moreau, 1er vice-président de MBA, maire de Sancé,

et Jean-François Cognard, ex-président de la CCMB, maire de Chaintré et 3ème vice-président de la MBA.

Présents également, quelques uns des acteurs du développement économique au sein

de la MBA, de la Ville de Mâcon, et de la SEMA

MBA MAROQUINERIE THOMAS ECONOMIE JPC2.jpg