Articles

CLUNYPEDIA.jpg

Innover pour se renouveler, donner au patrimoine une dimension plus structurée et plus moderne pour le rendre accessible au plus grand nombre, c’est l’objectif du projet Clunypedia initié par la Fédération européenne des sites clunisiens que le Département soutient.
Clunypedia s’annonce comme une petite révolution pour la Fédération européenne des sites clunisiens mais aussi pour l’ensemble de la Saône-et-Loire, puisque ce nouvel outil va contribuer à valoriser l’offre touristique du Département.

Ce vendredi après-midi, la Fédération européenne des sites clunisiens est venu présenter au Président André Accary et Hervé Reynaud, conseiller départemental délégué à la culture et au patrimoine, et une délégation d’élus et offices de tourisme locaux, cette application numérique permettant une interactivité entre les vestiges d’un site et son passé particulièrement utile à la visite. L’application, déjà disponible gratuitement sur smartphones, permet la visite inédite de 28 sites clunisiens.

Cet outil permet la modélisation en 3D des éléments lapidaires mais aussi des bâtiments d’un site et permet ainsi une interaction avec les vestiges restants. Le rôle du site sera également restitué dans son contexte historique et son réseau régional. Cette application (android ou internet) s’attache plus particulièrement aux sites du département : Cluny, Paray-le-Monial, Charolles, Bourbon-Lancy, Semur-en-Brionnais, Iguerande, Saint-Gengoux-le-National. A terme, cette encyclopédie numérique a pour objet de rassembler toutes les connaissances relatives au patrimoine clunisien pour les mettre à disposition du plus grand nombre.

Pour ce projet de 145 000 €, le Département de Saône-et-Loire, via le budget dédié au tourisme, a contribué à hauteur de 30 000 €.