Articles

INAUGURATION_HALLE_BOIS_ENSAM_CLUNY.jpg

Il s'agit d'une extension des ateliers du campus Arts et Métiers.

Deux niveaux de 1 181 m2 accueilleront les équipements et équipes de recherche du LaBoMaP. Plus d’un an de travaux a été nécessaire pour un montant de 2,3 millions d’euros. Les financeurs sont l’Europe, l’Etat et la Région Bourgogne-Franche-Comté.

 

Les travaux ont démarré en décembre 2014 après le feu vert de l’équipe archéologique. Depuis la rentrée, le Campus de Cluny est doté d’un nouvel ensemble de bâtiments entièrement dédié à la filière bois et écoconstruction, une des spécialités du Centre bourguignon en matière de recherche et de formation. Deux niveaux de 1 181 m2 sont consacrés à ce matériau durable et à l’écoconstruction. Ils permettront d’accueillir les moyens techniques de l’équipe Matériau et Usinage Bois du LaBoMaP, qui s’intéresse à ce matériau durable, à ses procédés de mise en œuvre et à l’économie de la filière bois.

D’un montant total de 2,3 millions d’euros, financés par le FEDER, le rectorat (l’Etat), le conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté et l’École Arts et Metiers, la halle Bois Écoconstruction dispose d'équipements uniques de la plateforme technologique Bois Matériaux et Procédés : une ligne de déroulage instrumentée et les machines dédiées à la fabrication de produits d’ingénierie bois dérivés du placage, acquises en 2013 dans le cadre du projet d’Équipement d’excellence Xyloforest, pour répondre aux besoins des marchés de la construction bois (grandes dimensions, géométrie adaptable, résistance à la rupture élevée).

La façade ouest de la halle sera ornée à des fins pédagogiques d’un patchwork de 450 m2 de 72 combinaisons d’essences de bois et de traitement qui permettra d’observer leur vieillissement en conditions réelles. Son toit terrasse de 375 m2 sera accessible aux chercheurs qui y trouveront toutes les structures nécessaires à l’étude des rayonnements solaires et zénithaux.
Enfin, une citation du livre Sur les épaules de Darwin de Jean-Claude Ameisen, Président du Comité Consultatif National d'Ethique, a été choisie pour orner la façade principale : « Il nous faut à la fois comprendre et ressentir. Mêler l’émotion et la raison. Les arts et les sciences. Monter sur les épaules des savants, des penseurs et de poètes. Sur les épaules des géants. Pour voir plus loin. »

 

Cette halle sera inaugurée mercredi prochain an présence des élus.