vendredi 14 août 2020
  • MAPSTR MACON.jpg
  • maconsurlo-final.jpg
  • CENTRE AQUATIQUE MACON 01082020 - 1.jpg
  • Route_71_290x400 (2).jpg

aide_vignerons_Beaujolais_24.JPG

Le Beaujolais est aussi en Bourgogne. Mais la frontière administrative le privait, pour sa partie Bourgogne, du Plan Beaujolais mis en place par la Région Rhône-Alpes. Le président Accary souhaite harmonier tout ça.  

Pour cela, une première réunion a eu ce lundi 16 janvier entre les vignerons du Beaujolais et les élus locaux, départementaux et régionaux pour établir une stratégie commune. « La région Auvergne Rhône-Alpes a mis en place un soutien sur 5 ans, très complet, et nos professionnels qui sont à quelques mètres ne pouvaient pas en bénéficier à cause de la frontière régionale. On a commencé à étudier comment nous pouvions harmoniser un dispositifs de soutien aux viticulteurs des deux régions », résumait le président du Conseil départemental de Saône-et-Loire, André Accary à la fin de la réunion.

Le département est prêt à s’engager, mais ne pourra le faire que si la Région Bourgogne Franche Comté, qui a la compétence économique et dispose des aides européennes, s’engage aussi. Avec la loi NOTRe, les conseils départementaux n’ont plus le droit de donner une aide financière directe à une entreprise. Il faut qu’ils soient en conjonction avec le conseil régional.

Denis Lamard, conseiller régional Bourgogne Franche Comté présent, a confirmé les différences en matière fiscale, de relations interprofessionnelles, mais aussi les possibilités d’aides financières qui existent maintenant entre les deux Régions. Chaque région a son propre dispositif de soutien pour la filière viticole.

Des différences qui dérangent les vignerons du Beaujolais en Saône-et-Loire et donc en Bourgogne depuis que la Région voisine a mis en place, à la fin de l’année dernière, « le plan Beaujolais ».

« Quand l’économie allait bien, on ne s’est pas posés de questions. Depuis 10-15 ans, c’est beaucoup plus tendu. Jusqu’à maintenant le vignoble n’avait pas besoin d’aide, il fonctionnait tout seul. Actuellement, il y a une période plus difficile lors delaquelle les collectivités peuvent jouer leur rôle et veulent donner un coup de main. Comme le Beaujolais est en difficulté, la région Auvergne Rhône-Alpes a décidé il y a quatre mois de faire un plan de soutien. Il faut que les viticulteurs du Beaujolais de la région Bourgogne Franche Comté fasse la même chose », expliquait Dominique Piron, président de l’Interbeaujolais.

Le plan Beaujolais est un accompagnement de la région Auvergne Rhône Alpes à l’investissement et à la modernisation des exploitations, un soutien pour la formation à la vente, à la promotion des vins à travers des expositions, par exemple. En Bourgogne Franche Comté la mise en place du même plan pourrait devrait être engagée.

Derrière cette démarche d’harmonisation, il y a les organisations des vignerons du Beaujolais, qui ont mis en place en 2016 toute une stratégie pour la mise en valeur des appellations, le développement de l’oenotourisme dans le cadre d’une marque collective. Une stratégie qui ne peut marcher que si les collectivités territoriales suivent le même chemin. D’autres filières professionnelles agricoles pourraient ensuite en profiter.

Cristian Todea

 

aide_vignerons_Beaujolais.JPG

Denis Lamard, conseiller régional Bourgogne Franche Comté,

André Accary président du Conseil départemental de Saône-et-Loire,

et Jérémy Thien conseiller régional Auvergne Rhône-Alpes

aide_vignerons_Beaujolais_33.JPG

Dominique Piron, président de l’Interbeaujolais

aide_vignerons_Beaujolais_35.JPG

Bruno Pin, président de l’organisme de Gestion des Appellations Moulin à Vent 

Attaques de loup en Saône-et-Loire : Le préfet réunit la cellule de veille et de suivi du loup

12 troupeaux ont subi une attaque mortelle dans 9 communes entre le 25 juin et le 02 août.

SAÔNE-ET-LOIRE : 215 personnes testées positives au covid-19 depuis le 11 mai

2 262 tests ont été effectués en une semaine sur le département. « La circulation du virus s'intensifie chez les jeunes et dans les métropoles de Paris et Marseille » précise à nouveau le communiqué de la préfecture de Saône-et-Loire.

SAÔNE-ET-LOIRE - Plan Vélo : un succès fulgurant !

VELO ELECTRIQUE 15AOUT.jpg
ATTENTION : fin du dispositif au 15 aôut. Il a généré un montant de commandes de 1,7 millions d'€ chez les vélocistes de Saône-et-Loire.

MÂCON : Opération séduction auprès des jeunes Mâconnais pour les policiers

Prox'raid adventure Mâcon.jpg
L’association Raid Aventure Organisation était au Parc de l'Abîme ce lundi pour un après-midi d’animations autour du sport et des métiers de la police.

TOURISME : Vintageland, une expérience immersive dans les années 1950 à 1980

10991_1_full.jpg
Week-end de lancement pour le nouveau village forain dédié au vintage installé près de Beaune. Voitures anciennes, disques vinyles ou encore robes de pin-up sont à découvrir jusqu'au 4 octobre.

SÉCURITÉ ROUTIÈRE : 15 infractions liées à l’alcoolémie et 2 aux stupéfiants dans le département

SECURITE ROUTIERE controle 0820 2.jpg
La nuit dernière, une vaste opération de contrôles d’alcoolémie et de stupéfiants a été menée sur l’ensemble des routes du département.

BERZÉ-LE-CHÂTEL : Que la fête médiévale continue !

BERZE fete medievale 2020 32.JPG
Et si on faisait un bond dans le temps ce week-end ? Depuis ce samedi matin et jusqu'au mardi 11 août, la forteresse de Berzé-le-Châtel accueille sa fête médiévale avec démonstrations, joutes, combats et animations pour apprentis chevaliers…

MASQUE OBLIGATOIRE : Contrôles et vigilance accrue à la gare de Mâcon ville

contrôle masques gare Mâcon (12).JPG
Une opération de contrôle du port du masque était organisée ce vendredi en fin de journée à la gare de Mâcon Ville, opération menée par la Police Nationale et les agents de la Sûreté ferroviaire, à la demande de la SNCF.

COVID-19 : plus de 160 cas positifs ces 7 derniers jours dans la région

COVID19_71.jpg
L'ARS confirme que l'épidémie reprend de la vigueur dans la région…

BISON FUTE : Nouveau samedi Noir au départ de la Bourgogne

10845_1_full.jpg
Ce samedi 8 août sera la deuxième journée classée Noir. Elle correspond au deuxième chassé-croisé de l’été entre les « juillettistes » et les « aoûtiens ».

MÂCON : La joie des vacances champêtres sous le soleil d’Hurigny

vacances centre Hurigny été 2020.jpg
Cet été, entre 80 et 120 enfants, âgés de 6 à 12 ans, sont accueillis chaque jour au centre de loisirs municipal d’Hurigny.

EXPLOSIONS À BEYROUTH : Mâcon veut aider ses amis libanais, une cagnotte en ligne créée

HAMMANA explosions beyrouth 4.jpeg
Entre Mâcon et Hammana, plus qu’un partenariat, c’est une véritable histoire d’amitié. Alors forcément les explosions qui ont touché Beyrouth, la capitale à une trentaine de kilomètres du village libanais, ont suscité beaucoup d’émotions et de solidarité. Comme en témoigne Marie-Paule Cervos…

MÂCON : Le quartier de La Chanaye en fête

animations estivales Chanaye 2020.jpg
Cette semaine, les animations estivales organisées par la Ville de Mâcon ont pris leur quartier d’été autour du centre social de la Chanaye.

CONCOURS MISS : Manon Bonnel est la nouvelle Miss Châtillon 2020 (2)

Bonnel Manon miss châtillon 2020.jpg
Et la jeune femme de 21 ans, originaire de Meximieux, a répondu à nos questions…

CONCOURS MISS : Manon Bonnel est la nouvelle Miss Châtillon 2020 (1)

election miss chatillon 2020.JPG
Mardi, l’espace Bel Air de Châtillon-sur-Chalaronne a accueilli l’élection de Miss Châtillon 2020. Retour sur cette belle soirée.

MÂCON : Bonheur garanti pour les vacances au centre de loisirs Pillet !

centre Pillet été 2020.jpg
Une soixantaine d’enfants âgés de 3 et 5 ans passent leurs vacances d'été au centre de loisirs municipal Pillet.

MÂCON : Ça bouge avec le Cap sports et loisirs !

cap sports loisirs Mâcon été 2020.jpg
Cet été, la ville de Mâcon accueille tous les après-midis les jeunes de 10 à 15 ans au Palais des sports et à la piscine pour des vacances sportives.

SÉCHERESSE : La situation s’aggrave dans le département

04 - arrêté sécheresse 050820.JPG
« Bourbince », « Arconce et Sornin » « Dheune » (Seille et Guyotte) passent en crise, « Saône, Doubs et côtes viticoles » en alerte renforcée

SAÔNE-ET-LOIRE : Le colonel Guillaume Dard, nouveau commandant du groupement départemental de gendarmerie

GENDARMERIE colonel dard.JPG
Le nouveau patron des gendarmes de Saône-et-Loire est arrivé dans le département samedi 1er août. À 39 ans, il succède au colonel Nicolas Matthéos.