vendredi 25 septembre 2020
  • TICKET SMS TREMA MACON.jpg
  • MACON HABITAT LOCAUX COMMERCIAUX 20NOV2019.jpg

CAVE_IGE_90_ANS4.jpg 

Il y a 90 ans, les viticulteurs d’Igé créèrent la coopérative « Les Vignerons d’Igé ». Une aventure viticole qui prospère aujourd’hui encore.

 

Au départ, la constitution des coopératives fut d’abord dictée par une réalité économique compliquée. La 1ère Guerre mondiale a laissé le vignoble exsangue et en manque de moyens pour se moderniser. Les viticulteurs, souvent de petites exploitations, se regroupent alors afin de pouvoir investir communément et enrayer la baisse des cours.

Sous l’impulsion de leur premier président, Marius Vatron, alors également maire de la commune, et de 113 autres coopérateurs, l’assemblée constitutive du 26 février 1927 décida de la naissance d’un outil de vinification commun. Il fut décidé de s’installer à la Noierie, un peu à l’écart des habitations, et surtout proche du tacot et de son chemin de fer qui allait de Fleurville à Mâcon et rejoignait la ligne PLM, pouvant acheminer les tonneaux de vins vendus (6 000 hectos étaient produits les 1ers temps).

On équipa les locaux de l’électricité, d’un pressoir Triplex, de deux presses hydrauliques, de deux fouloirs refouloirs et d’une pompe à vin. Le premier caviste, M. Janin, fut embauché au mois d’août pour pouvoir « faire fonctionner la cave dès les vendanges prochaines » qui commencèrent le 19/09/1927. Ainsi furent réalisés les premiers apports à la cave d’Igé.

 

Une modernisation au long court

Plusieurs agrandissements furent décidés ans les années 1930, 1940 et 1960. Entre-temps, le flambeau de la présidence fut repris par Joanny Dailly en 1949, puis par Jean-Marie Thevenet en 1957.

La recherche de valorisation des vins par la qualité est la priorité des investissements. Ainsi on investit dans un pressoir plus qualitatif, dans une étiqueteuse, on interdit les cépages hybrides afin de pouvoir présenter des vins d’une qualité supérieure. En 1962, la cave obtient, d’ailleurs, sa 1ère Coupe Perraton (la seconde en 2008). Elle produisait alors environ 14 000HL pour 180 Ha. L’encépagement était encore à cette époque à majorité rouge.

Les années suivantes furent consacrées en particulier à l’accueil du client, à l’amélioration des services administratifs de la cave. La présidence alterna entre André Fichet et Claudius Desniel. La modernisation de la cave était enclenchée. La réception des vendanges fut alors modifiée avec un nouvel agrandissement. En 1971, le lieu-dit « Château London » apparaissait dans la gamme des vins de la cave et y figure toujours. Les premières portes ouvertes eurent lieu en 1976. Les premières vignes de St Véran entre en cave la même année.

 

22 ans de présidence, puis 3 présidents en 10 ans

Jean-François Da Fre devenait président en 1977, poste qu’il ne quittera qu’en 1999. Sous sa présidence de nouveaux investissements de cuverie inox sont effectués, de nouveaux bâtiments sont construits, les pressoirs deviennent pneumatiques, la chaine d’embouteillage se modernise. Le vignoble comme dans tout le mâconnais se « blanchit ». On passe d’une gestion écrite à une gestion informatisée.

Les années 2000 et 2010 ont vu trois présidents se succéder, tout d’abord Jean-Paul Perousset, puis Didier Sinardet et enfin Stéphane Leonardi, toujours en poste. La cave représente, aujourd’hui 262 ha de vignes avec une majorité de Chardonnay, exploités par une soixantaine de coopérateurs. Elle réalise un chiffre d’affaires supérieur à 5 Millions d’Euros. Elle continue d’investir afin d’améliorer la qualité de ses vins et de permettre aux coopérateurs d’obtenir en retour le fruit de leur travail à la vigne.

90 ans après leur fondation, Les Vignerons d’Igé ont gardé leur indépendance et continue de proposer une gamme typique des vins du Maconnais.

 

CAVE_IGE_90_ANS5.jpg

CAVE_IGE_90_ANS2.jpg

CAVE_IGE_90_ANS3.jpg

CAVE_IGE_90_ANS1.jpg

HOPITAL DE MÂCON - Covid-19 : La situation est sous contrôle et l'établissement prêt à encaisser une augmentation des hospitalisations

HOPITAL MACON CONF COVID 2409UNE - 1.jpg
Le directeur de l'hôpital Jean-Claude Téoli, entouré du maire de Mâcon, président du conseil de surveillance, du directeur adjoint Alain Boisseau, et de trois médecins, urgentiste, réanimateur, et infectiologue, a fait le point cet après-midi de l'épidémie à l'hôpital de Mâcon. 5 patients sont hospitalisés pour covid aujourd'hui. Un plan d'anticipation du risque covid est en place.

CLIN D'OEIL : Des ruches sur le toit de la MJC de l'Héritan

ruches toit MJC Héritan.jpg
Deux premières ruches sont arrivées à la MJC de l'Héritan où elles seront outils d’un atelier pédagogique dans le cadre des activités dites du « tiers lieu ».

MÂCON : 88 personnes testées au Covid-19 aux Blanchettes

TestPCRBlancheT2109.jpg
Des tests de dépistage gratuits ont été réalisés ce lundi sur le parking de la MJC des Blanchettes.

MÂCON : Un SDF s'en prend violemment à deux personnes en l'espace de 12 h

AGRESSION MACON SDF.jpg
Actualisé : Jugé en comparution immédiate ce lundi, il a été reconnu coupable et maintenu en détention. Présenté au tribunal une 1ère fois le 20 juillet, il avait demandé un délai pour préparer sa défense.

SAÔNE-ET-LOIRE : Le Département cherche des accueillants familiaux

réunion information accueil familial Département 71.jpg
Une réunion d’information sur l’accueil familial en Saône-et-Loire s'est tenue ce lundi à l’Espace Duhesme de Mâcon. L'accent a été mis sur la nouveauté introduite cet été, à titre expérimental : le statut de salarié pour les accueillants familaux.

TRIBUNAL DE MÂCON : Des hématomes causés par des coups ou pas ?…

C’est la question qu’a dû trancher le tribunal ce lundi, avec un prévenu qui comparaissait sous escorte, accusé d’avoir frappé sa compagne, en situation probable de vulnérabilité, à savoir probablement enceinte de deux mois, et qui s’est retrouvée avec 4 jours d’ITT.

CLIN D'OEIL : Près d'une centaine de voitures anciennes et motos sur L'esplanade à Mâcon

CollectionVoitureMacon2009.jpg
Le grand rassemblement mensuel de voitures de collection s'est déroulé ce dimanche matin sur l'esplanade Lamartine avec deux nouveautés : la présence d'une buvette et de motos.

CRÊCHES-SUR-SAÔNE : Bien avant la pêche aux canards était la chasse aux canards

CHATEAU DESTOURS CRECHES CANARDIERE - 2.jpg
Les Journées du patrimoine ont ceci de très sympathiques qu'elles sont l'occasion d'apprendre un petit bout d'histoire de notre petit coin de France. Reportage au château d'Estours.

MUSIQUE : C’est le retour tant attendu du jazz à Mâcon !

AG Crescent jazz Mâcon.jpg
L’assemblée générale du Crescent a précédé jeudi l’ouverture de la nouvelle saison au club de jazz de Mâcon. Le point avec le président Mike Cleaver.

COVID-19 : Passage de la Saône et Loire en zone rouge dite « de circulation active du virus »

Le département de Saône-et-Loire devrait être classé parmi les zones de circulation active du virus (« zone rouge ») à l’issue de la parution d’un décret au Journal Officiel ce week-end.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : 2,70% de personnes positives au covid-19 en une semaine

Capture d’écran 2019-05-17 à 22.59.02.png
La Saône-et-Loire, avec 279 cas positifs pour 8 653 personnes testées (soit 3,22% de personnes positives) en une semaine, atteint le seuil d'alerte fixé par le ministère de la Santé. 5 décès de plus des suites du covid-19 sont à déplorer en une semaine en Bourgogne-Franche-Comté.

MILLY-LAMARTINE : Les 1ers logements éligibles à la Fibre Optique

image12.jpeg
Orange déploie sur ses fonds propres la fibre optique jusqu’au logement (FttH - Fiber to the Home) à Milly-Lamartine. 65% des foyers et locaux professionnels de Milly-Lamartine sont d’ores-et-déjà éligibles à la Fibre Optique.

MÂCON : Le Spot s'est paré de rouge pour alerter les ministères

SPOTHervé Reynaud MÂCON 1709.jpg
« Nous avons été les premiers arrêtés, nous serons les derniers à repartir, encore faut-il que nous soyons encore debout » a déclaré Matthieu Vaillier ; « Pourquoi pouvons-nous nous entasser masqués à 600 dans un train ou dans un avion sans distanciation, mais pas dans une salle de spectacle ? » a interrogé Béatrice Paul.

MÂCON : Une centaine de personnes au final dans la rue à l’appel de la CGT

Mâcon manif CGT septembre 2020.jpg
Syndiqués et syndicalistes, Gilets jaunes, membres d’organisations comme ATTAC, ainsi que des représentants de partis politiques de gauche étaient réunis cet après-midi sur l’esplanade Lamartine, suivant l'appel national à la grève de la CGT.

MACON - Covid-19 : Alerte rouge sur le spectacle vivant !

ALERTE ROUGE SPOT MACON.jpg
Le Spot est en rouge ce soir, comme de nombreuses salles de spectacle en France, extrêmement fragilisées par la crise sanitaire. À lire aussi, le communiqué du SYNPASE, « Evènementiel et spectacle : les professionnels de l’ombre au bord du gouffre »