dimanche 29 mars 2020
  • COVID 19 MBA vous informe MI_Plan de travail 1 (1).jpg

TGI_MACON.jpg

 « Je ne me souviens plus du tout »

Voilà la réponse que le juge a obtenue à la plupart de ses questions hier après-midi. L'inculpé, un homme âgé de 22 ans, est accusé d'avoir volé une masse dans un magasin de bricolage et de l'avoir utilisée ensuite pour plusieurs tentatives d'effractions.
Le hic : L'homme ne se souvient plus du tout car il était fortement alcoolisé.
L'affaire remonte à 2014. Selon la reconstitution des faits, le soir en question, l'accusé aurait bu avec ses cousins. Puis, il part, « en colère » selon eux. Il pénètre ensuite dans un magasin de bricolage, vole une masse et se rend ensuite chez Ready Cash et Planet Cash à Crêches et à Chaintré où il essaie de casser les rideaux métalliques à coups de masse, sans succès.
La virée nocturne s'achève dans une station-service de Tournus où il parvient à rentrer dans un bureau en brisant la vitre, mais où il ne vole rien.

« On vous a donc volé votre sang ? »

Interrogé par les forces de l'ordre, le jeune homme nie tout d'abord les faits. Pourtant, son sang a été retrouvé dans les deux magasins de dépôt-vente. Son explication ? Il se serait blessé dans le premier lors d'une visite antérieure, mais ses traces de sang sur le deuxième lieu de crime représenteraient pour lui également un mystère.
« On vous a donc volé votre sang ? » lui demande sarcastiquement l'enquêteur.

« J'étais simplement en colère. »

Hier, devant le juge, l’inculpé a enfin reconnu ses actes : « J'ai bu beaucoup ce soir-là, je sais que j'ai fait des conneries mais je ne me souviens plus de rien. Je pense que ce n'était pas pour voler, j'étais simplement en colère ».
« En colère contre qui ? » veut savoir le juge. Et une fois de plus, le jeune homme ne se souvient plus. Le motif de la colère, le procureur n'y croît pas du tout vu la cohérence des lieux d’effraction choisis et le vol antérieur de la masse.

Une virée nocturne qui lui coûtera 6 mois avec sursis et 5763,79 euros

Confronté à cette amnésie totale, le juge cesse d’interroger le jeune homme. Reste à signaler que l'accusé a déjà été condamné deux fois pour des vols dans la même période, comportement qui serait selon lui lié à des disputes avec sa compagne. « Alors, ça continue ? » veut savoir le juge. « Non, c'est fini ». Effectivement, le dossier de l'accusé prouve que celui-ci a fait beaucoup d'efforts pour améliorer sa situation. « Il se reprend en main », rassure son avocate.

On l'espère pour lui, car cette petite escapade alcoolisée lui aura valu 6 mois de prison avec sursis et une obligation de rembourser 5763,79 € pour les dégâts causés avec la masse.

Delphine Nölke

SAÔNE-ET-LOIRE : Un chasseur de 60 ans tué dans un accident de chasse

Le drame a eu lieu ce samedi à Saint-Léger-sous-Beuvray.

MÂCON : Deux policiers se jettent dans la Saône pour sauver une femme de la noyade

POLICIERS MACON SAUVETAGE SAONE - 1.jpg
Incroyable façon de terminer l'année pour ces deux policiers de Mâcon, Olivier et Virginie...

MÂCON : Des coups de rouleau à pâtisserie sur sa femme, jusqu'à le casser...

VIOLENCES CONJUGALES MACON OCT2019.gif
Accusé par son épouse de faits de violence, avec incapacité supérieure à huit jours, survenus à Mâcon le 13 octobre dernier, un Mâconnais de 33 ans était présenté mercredi après-midi au tribunal en comparution immédiate. Récit.

MÂCON : Deux quartiers privés de chauffage en raison de fuites sur le réseau de chauffage urbain

Fuite_chauffage_urbain_221220190001.jpg
Actualisé à 20h40 : La réaction de Gérard Colon, 2ème adjoint au maire de Mâcon, en charge de la modernisation du chauffage urbain

MÂCON : Embardées dangereuses, insultes racistes, menaces de mort et exhibition sexuelle…

TGI_MACON.jpg
Avec ça, T.G. a fini en prison le 2 novembre dernier. Les faits ont été commis le 1er novembre à Mâcon, après minuit, sur le quai Lamartine, dans un bar et au commissariat.

PERONNE : Elle quitte Intermarché en courant, par la sortie sans achat, chargée de 3 400€ de marchandise

TGI_MACON.jpg
Interpellée le 24 novembre suite à avis de recherche, une Roumaine de 32 ans, mariée, deux enfants, comparaissait ce lundi devant le tribunal correctionnel de Mâcon pour vol en réunion commis le 19 septembre à Péronne.

MÂCON : Coups, crachats et injures à l'encontre d'agents SNCF

Mardi soir, vers 21 h, les policiers sont intervenus à la gare de Mâcon Ville. ACTUALISÉ avec le verdict du tribunal.

MÂCON : Au volant sans permis, shooté de la veille, dans une voiture qui ne lui appartenait pas

TGI_MACON.jpg
Un homme de 43 ans, qui se rendait mercredi matin à son stage chez un viticulteur, a été contrôlé par la police. L'affaire a été réglée au tribunal ce jeudi dans le cadre d'une comparution immédiate. Récit.

MÂCON : Un train a percuté une personne, la ligne TER Paris-Marseille fermée dans les 2 sens

TRAIN SANCE 9OCT.jpg
Actualisé à 12:31 - La thèse de l'homicide a été envisagée.