jeudi 9 avril 2020
  • COVID 19 MBA vous informe MI_Plan de travail 1 (1).jpg

AG_Credit_agricole_macon3.jpg

Hier soir, les sociétaires sont venus nombreux à la rencontre annuelle du Crédit Agricole Centre-Est à la salle de la Verchère à Charnay.

Christian Michelot-Haegelen, le président de la caisse locale, qui a animé la soirée, a introduit l'assemblée avec un bilan de l'année passée qui a été pour le Crédit Agricole « une année record », avec 4 500 000 euros de crédits accordés.

Le président de la caisse régionale, Jacques Ducerf, a souligné l'importance de « s'impliquer dans le mutualisme » et félicité l’engagement du Crédit Agricole Centre-Est qui a soutenu 234 initiatives locales en 2016 avec un budget de plus de 300 000 euros.

L'assemblée a avec une grande majorité adopté les résolutions pour 2017 et le conseil d'administration.

 

Le digital au cœur des préoccupations

 

Le numérique a été un des grands sujets de la soirée. Aurelien Clair, responsable de l'agence Mâcon Dunant a mis en avant l'innovation technologique avec la mise en place de la signature électronique en 2016 pour signer des documents banquiers directement en ligne et les agences collaboratives qui seront petit à petit mis en place cette année. Toutefois, il ne serait pas question de négliger la proximité en agence : « le digital ne signifie pas la fin de l'humain » a-t-il rappelé. « La technologie nous prend de plein fouet », a également insisté Catherine Vailloud, représentante de la direction générale. 2017 sera une « année charnière » avec des « transformations et investissements importants ». L'excellence du service client et la proximité resteront des priorités pour l'année à venir.

 

Le Crédit Agricole au service des entreprises

 

La soirée a également été l'occasion de donner la parole aux entrepreneurs locaux qui ont bénéficié d'un accompagnement par le Crédit Agricole. Christian Michelot-Haegelen a salué ces « hommes et femmes d'action », dont Mireille Ribeiro-Duby, fondatrice de Cap Langage et Capital Culturel Européen qui a affirmé se sentir « très bien accompagnée », et Corinne Merlin, viticultrice à La Roche Vineuse, qui a tenu à remercier le Crédit Agricole Centre-Est « de faire confiance à tous ceux qui veulent entreprendre ».

La directrice du Centre d'Affaires Saône-et-Loire a souligné que le Crédit Agricole était un acteur important dans l'accompagnement des entreprises. Il est actuellement partenaire bancaire d'une entreprise sur deux sur le territoire.

 

Rassurer dans un contexte incertain

 

Pour conclure cette assemblée, la parole a été donnée aux sociétaires qui se sont montrés concernés par l'évolution du digital ou encore l'insécurité en raison de l'environnement économique en plein bouleversement, suite à une année particulièrement agitée avec l'élection de Trump ou encore le Brexit. Catherine Vailloud a tenu à rassurer dans ce contexte de grandes incertitudes, le Crédit Agricole envisagerait l'année 2017 avec optimisme.

Delphine Noelke

 

AG_Credit_agricole_macon5.jpg

AG_Credit_agricole_macon8.jpg

Le conseil d'administration se présente

AG_Credit_agricole_macon2.jpg

AG_Credit_agricole_macon.jpgAG_Credit_agricole_macon6.jpg

Christian Michelot-Haegelen, le président de la caisse locale, a animé la soirée

AG_Credit_agricole_macon7.jpg

Mireille Ribeiro-Duby, fondatrice de Cap Langage

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : L'acitivté des médecins généralistes et des spécialistes en forte baisse

L’Union Régionale des Professionnels de Santé Médecin Libéral en Bourgogne Franche-Comté rappelle qu'il ne faut pas renoncer au soin quand son état justifie un suivi régulier.

CORONAVIRUS : Le nombre de patients admis en réanimation se stabilise en Bourgogne-Franche-Comté

CORONAVIRUS ARS BFC2 - 1.jpg
Actualisé - En Bourgogne-Franche-Comté, 412 décès sont à déplorer en milieu hospitalier et 248 dans les établissements médico-sociaux depuis le début de l'épidémie de Covid-19. Plus de 1.100 patients sont sortis d'hospitalisation.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : 222 305 foyers vont recevoir un chèque pour aider au paiment des factures d'énergie

Il va arriver dans votre boite aux lettres dans les jours qui viennent, si vous êtes éligible. Vérifiez votre éligilité.

Coronavirus - Covid-19 : 108 décès en Saône-et-Loire depuis le 12 mars, en hôpital et en EHPAD

Capture d’écran 2019-11-10 à 15.11.56.png
Actualisé - C'est 5 morts de plus en 24h en milieu hospitalier ; 6 morts en EHPAD. Tous les chiffres en Saône-et-Loire.

SAÔNE-ET-LOIRE : Trop de promeneurs.ses sur les voies verte et bleue le week end dernier !

Le constat a été fait par les forces de l'ordre. Les accès à ces voies pourraient être interdits par le préfet.

CORONAVIRUS - Covid-19 : « Détournement de masques, un vrai scandale ! » s'indigne André Accary

Le président du Conseil départemental de Saône-et-Loire dénonce, dans un communiqué, la réquisition par l'Etat des 2 millions de masques qui étaient attendus en Bourgogne-Franche-Comté ce début de semaine.

CORONAVIRUS À L'HÔPITAL DE MÂCON - Alain Boissau : « Nous ne sommes pas à l'abri d'un rebond »

HOPITAL MACON COVID 6AVRIL222 - 1.jpg
Cette phrase prononcée en conférence de presse par Alain Boissau, directeur par intérim de l'hôpital, résume toute la mobilisation des soignants, des médecins, des personnels administratifs et de la société civile, des entreprises notamment, mais pas seulement, pour faire face.

CORONAVIRUS - Covid-19 : FO Services publics et de santé porte plainte contre X

Derrière le X, c'est l'Etat qui est visé bien sûr.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : Les 2 millions de masques commandés par la Région n'arriveront pas !

MASQUES BFC 5AVRIL.jpg
Ils ont été réquisitionnés par l'Etat. Un communiqué de la Région est tombé 22h14... Marie-Guite Dufay, sa présidente, demande à l'Etat «une répartition des masques plus équitables» et parle de «confiscation» !... Elle va saisir le ministre de la Santé.

CORONAVIRUS - Covid-19 : Les Régions Grand-Est et BFC allient leur force pour commander 4 millions de masques

2 millions de masques devraient être livrés lundi pour la Bourgogne - Franche-Comté.

SAÔNE-ET-LOIRE - Covid-19 : La laboratoire d'analyse départemental Agrivalys capable de sortir des résultats en 4h !

Agrivalys 71 (30).JPG
André Accary, président du Conseil départemental, et Frédéric Brochot, vice-président en charge de l'Agriculture, président du laboratoire départemental, l'ont fait savoir ce jour par courrier à Olivier Veran, ministre de la Santé. Le laboratoire est capable d'effectuer 2000 analyses par jour. ACTUALISÉ : Le ministre a donné son feu vert.

CONCOURS : Écrivez une Nouvelle en ces temps de confinement

Le 17 janvier avait eu lieu le lancement, par le Village du Livre de Cuisery, de la 15ème édition de son concours de Nouvelles sur le thème :

SAÔNE-ET-LOIRE : Grossesse et accouchement, les sages-femmes vous disent comment ça se passe pendant la crise sanitaire

ACCOUCHEMENT.jpg
De nouvelles dispositions entrent en vigueur dans le cadre de l'épidémie de covid 19 par un nouveau décret paru le 31 mars. Le conseil de l'Ordre des sages-femmes de Saône-et-Loire détaille également les recommandations du Collège des gynécologues obstétriciens de France.

CORONAVIRUS À L'HÔPITAL DE MÂCON – Alain Boissau : « La fermeture des frontières est un frein à l'approvisionnement »

ALAIN BOISSAU HOPITAL MACON COVID - 1.jpg
Le directeur par intérim de l'hôpital a fait le point sur la situation pour macon-infos. Les lits de réa vont augmenter dès jeudi. Les entrerpises continuent d'aider. Entretien.

TRIBUNAL DE MÂCON : La barbarie d'une mère sur sa fillette de moins de 2 ans...

TGI Mâcon.JPG
On aurait pu s'attendre à un procès aux Assises. Mais non, les juges en ont décidé autrement. Pourquoi ? « Car il y a eu un basculement... » explique maître Dominique Many, avocat du père, joint au téléphone. « La fillette était vue régulièrement par un médecin avant que sa mère ne s'acharne à la violenter à la suite d'un conflit conjugal. »

TRIBUNAL DE MÂCON : De la violence conjugale au proxénétisme...

TGI Mâcon.JPG
L'affaire a été jugée ce lundi par le tribunal correctionnel de Mâcon. Elle mettait en cause deux prévenus, deux hommes de 34 et 60 ans. La victime avait d'abord porté plainte pour violences conjugales.

VIOLENCES INTRA-FAMILIALES : Les Femmes solidaires rappellent les gestes barrières

CPViolenceslesgestesbarrieres(1) (1).jpg
Face aux violences, mettons en place ce geste barrière...

SAÔNE-ET-LOIRE : L'UMIH 71 alerte élus et préfet pour « enrayer un désastre économique »

Le président Patrick Revoyre s'est adressé ce jour par mail aux parlementaires, conseillers départementaux, préfet et sous-préfets. En voici l'intégralité.