vendredi 18 janvier 2019

Lazy-Nés-Psy-WEB.jpg

Les foyers pour personnes porteuses de handicap psychique de la Chevanière et des Luminaires travaillent depuis des années avec le collectif de la Cave à Musique. Une expérience partagée lors d’une table ronde mercredi 5 avril.

« On voulait partager notre pratique culturelle dans l’accompagnement des personnes handicapées avec d'autres professionnels du domaine social, médical, culturel, leur donner envie de suivre notre exemple. Ce genre de partenariat avec des institutions culturelles est intéressant, porteur. On a voulu que des personnes du foyer témoignent de ce que cette collaboration leur a apporté. C’est la question de l’estime de soi, c’est une chose qui les motive. », a expliqué Isabelle Foray, directrice adjointe du foyer de la Chevanière.

« Au départ, il y a 5 ans, on était un atelier musique qui s’est transformé en groupe de musique. On voulait faire des reprises et on a fini par composer nos chansons. Un premier album a été enregistré à la cave, et le deuxième sera présenté le 20 mai lors de la première édition du « festival des mains tendues » qui sera organisé toujours ici à la Cave. Ce sont 7 personnes dans le groupe qui travaillent à la Cave tous les 15 jours. » raconte Michäel, un des résidents du foyer.

« J’étais dans les premiers membres du groupe. Au départ j’écrivais les textes de la musique, maintenant je chante également. Au départ c’était plus difficile pour moi de parler comme j’avais un traitement avec le psychiatre, mais ça va de mieux en mieux, je me sens de mieux en mieux dans ma peau et le fait de pouvoir crier dans un micro, d’être un rocker, c’est super. On a droit de parler aussi musique entre nous et ce qui est motivant aussi c’est qu’on a fait aussi des concerts. Puis, le fait de sortir un CD, est un accomplissement. », raconte Michäel .

Nathalie, qui chante et écrit aussi des textes pour les chansons, était également présente pour témoigner sur son expérience: « Je suis arrivée il y a pas longtemps dans le groupe, il y a deux ans, ça m’apporte beaucoup : quand je chante, ça me permet de m’évader, d’oublier les mauvaises ondes, faire rentrer les bonnes. La musique me permet de m’exprimer librement sans a priori. Cela me permet d’oublier l’espace d’un moment tous mes problèmes psychiques et personnels. A la fin de chaque séance de répétitions je me sens plus sereine et plus détendue. Et même quand il y a des tensions au sein du groupe, la musique les apaise. Je suis heureuse et fière de faire partie du group « Lazy Nés Psy ».»

D'autres membres du groupe ont envoyé leurs messages, comme Yann : « Cela m’apporte du bien être, j’ai l’impression d’avoir accompli un rêve en participant à la création d’un album. Quand je chante j’oublie tout et ça m’aide gérer mes angoisses quotidiennes. »

« Le groupe me permet de mieux discuter avec ses membres et les éducateurs, affronter le public me donne le trac mais après ça passe, mes parents et le reste de ma famille sont heureux que je sois dans cet atelier. » avoue Wendy.

Du côté du foyer des Luminaires, les éducateurs  étaient présents pour parler de leur collaboration avec la Cave à Musique. Frédéric Bel, aide médico - psychologique, travaille avec la Cave à Musique depuis plus de 20 ans sur un atelier théâtre : « Il y a beaucoup de travail en amont avant de sortir les personnes du foyer pour des telles activités. Il y a une prise de risque, le dehors ne peut pas fonctionner tout le temps pour tous. Mais les résultats confirment qu’il faut continuer. Ces activités artistiques permettent aux résidents du foyer de s’épanouir, d’exister pour les autres. Puis on a la chance que plein d’institutions de culture jouent le jeu. Actuellement ce sont des groupes de 8 personnes qui viennent à la Cave à musique deux fois par semaine et il y a aussi 3 personnes qui font du bénévolat pour la Cave les vendredis soir avant les concerts de la cave. »

Pour Rémi Vélotti responsable de l’Espace Musique Amplifiées à la Cave à Musique jouer le jeu c’est de l’ordre de l’évidence: « On accueille depuis 5 ans les bénéficiaires du foyer de la Chevanière sur un projet musical, mais depuis beaucoup plus longtemps on a les ateliers théâtre, surtout du foyer des Luminaires. C’est notre mission, ça fait partie de nos envies de faire en sorte que l’espace de musiques amplifiées soit un lieu ouvert à toutes les pratiques, amateurs, professionnels, quel que soit le contenu. On est persuadés que c’est un outil qui peut permettre l’expression de soi, de créer du lien social. »

« L’idée est de les accueillir comme n’importe quel groupe en les considérant comme des musiciens à part entière en résidence, et on les a fait entrer dans un processus, dans un cycle d’accompagnement qui suppose des répétitions accompagnées par des professionnels, des sessions d’enregistrement, et surtout on essaie d’être à l’écoute, d’être un espace de liberté pour qu’ils puissent travailler. Le but c’est de les intégrer. »

Le festival des Mains Tendues organisé par la Cave à Musique le 20 mai est un autre exemple de cette politique d’ouverture.

 

Cristian Todea

 

Photo d'accueil: Lazy Nés psy à la Cave à Musique

haandicap_festival_cavazik_Mâcon_18.JPG

haandicap_festival_cavazik_Mâcon_11.JPG

Rémi Vélotti responsable de l’Espace Musique Amplifiées à la Cave à Musique

haandicap_festival_cavazik_Mâcon_20.JPG

haandicap_festival_cavazik_Mâcon_32.JPG

Frédéric Bel, aide médico - psychologique

haandicap_festival_cavazik_Mâcon_27.JPG

haandicap_festival_cavazik_Mâcon_8.JPG

L'équipe du foyer de la Chevanière avec, à gauche,  Isabelle Foray, directrice adjointe, Nathalie et Michäel 

haandicap_festival_cavazik_Mâcon_2.JPG

haandicap_festival_cavazik_Mâcon_3.JPG

Le nouveau album des Lazy Nés Psy

Flyer_Mains_TenduesR.jpg

Flyer_Mains_TenduesV.jpg

Atelier-percus-Foyer-Les-Luminaires.jpg

Atelier percussions du Foyer Les Luminaires

The-Choolers-Division2WEBOlivier-Donnet.jpg

The Choolers Division @Olivier-Donnet

SYDESL 71 : Des enjeux énergétiques importants pour le département en 2019

Voeux SYDESL  2019.jpg
Le président du syndicat départemental d’énergie de Saône-et-Loire (SYDESL 71) Fabien Genet a parlé des projets pour l’année en cours lors de ses vœux aux collaborateurs et partenaires ce jeudi.

MACONNAIS-BEAUJOLAIS AGGLOMERATION : Les grands chantiers 2019 passés en revue par Jean-Patrick Courtois

VOEUX MBA 2019 - 1.jpg
Traditionnelle cérémonie des voeux pour la MBA ce soir à la salle des fêtes de Sancé. L’occasion pour le président de rappeler quelques grands chantiers qui vont faire les temps forts de l’année 2019.

PHOTOS : Une grue d'Italie pour le chantier de la cathédrale Saint Vincent

montage grue cathédrale Saint VincentMâcon.jpg
Les travaux généraux de restauration de la cathédrale Saint-Vincent de Mâcon passent à une nouvelle étape, avec l’arrivée d’une grue pour les travaux au toit du bâtiment.

SAONE-ET-LOIRE : Les Gilets Jaunes sommés de démanteler leurs campements illégaux

Celui de Sennecé-les-Mâcon, situé sur un terrain privé, a été démantelé ce mercredi.

MJC DE L'HÉRITAN : Le sucre, attention danger !

Sucre (2).JPG
Diane Molinaro, naturopathe, a animé ce mercredi soir un atelier bien-être consacré au sucre.

MACON : 1ère réunion de l’Ambassade des confréries de Bourgogne-Franche-Comté

ambassade confreries Bourgogne Mâcon 2019 réduite.JPG
Les représentants de plusieurs confréries bourguignonnes étaient à Mâcon ce mercredi 16 janvier pour leur première réunion de l’année de l’Ambassade des confréries de Bourgogne-Franche-Comté.

SAONE-ET-LOIRE : Derniers délais pour demander des fonds européens

fonds européens Région.jpg
Une présentation des opportunités de financements européens (gérés par la Région) a été faite ce mardi à Mâcon, en présence de maires, élus départementaux et autres possibles bénéficiaires privés et publics de ces fonds en Saône-et-Loire.

MÂCON : BGE et la couveuse d'entreprises Potentiel, partenaires de Locow coworking

locow 6.JPG
C'est autour de la galette traditionnelle que la réunion a été organisée, ce lundi 14 janvier après-midi, dans les locaux de locow coworking, rue Victor Hugo.

GILETS JAUNES À MÂCON : Une marche en hommage aux gilets jaunes victimes des violences lors des manifestations (2)

MarcheGJ (26).JPG
La marche pacifique des gilets jaunes a réuni plusieurs délégations de Saône & Loire, dont celles de Paray, Digoin, représentées par une trentaine de membres, Montceau avec une vingtaine de personnes, Tournus, Villefranche et Mâcon. 2ème volet de notre reportage photos.

GILETS JAUNES À CRÊCHES - Marcheurs : Le pouvoir ? "Ils sont en PLS"...

GILETS JAUNES MARCHEURS RIC CRECHES - 1.jpg
Un groupe de marcheurs pour le R.I.C. est passé par Crêches-sur-Saône et Mâcon ce samedi.

BOURGOGNE - Gilets jaunes acte IX : 3 000 manifestants à Dijon

50502_2_news.jpg
Hélas, la manifestation s'est mal terminée.

GILETS JAUNES A CRÊCHES - Acte IX : 1 664 signatures pour le R.I.C. !

GILETS JAUNES CRECHES ACTE9.jpeg
Sur le rond-point de Crêches-sur-Saône, ce samedi 12 janvier et 9e semaine du mouvement, les énergies étaient mobilisées par la signature des pétitions en faveur de la mise en oeuvre du Référendum d'Initiative Citoyenne (RIC). Une mobilisation en progression, avec quelque 160 personnes rassemblées.

SAÔNE-ET-LOIRE : Les pompiers du département à l’heure des voeux

voeux pompiers Saône-et-Loire 2019.jpg
Une cérémonie des vœux a eu lieu ce vendredi au siège du Service départemental d’incendie et de secours (SDIS 71) pour faire le bilan de l’année dernière et scruter les perspectives pour 2019.