mercredi 20 janvier 2021
  • VO PEUGEOT NOMBLOT MACON JAN2021 - 1.jpg
  • MACON HABITAT LOCAUX COMMERCIAUX 20NOV2020.jpg
  • ARMEE TERRE CIRFA MACON DEC2020 - 1.jpg

L’Association des paralysés de France (APF) attend plusieurs objectifs du projet de loi de modernisation de notre système de santé examiné à partir d’aujourd’hui par les députés : l’amélioration de l’accès à la santé pour les personnes en situation de handicap, le renforcement des droits des personnes et des usagers, et l’organisation partagée de l’offre d’accompagnement médico-social sur les territoires.

L’état de santé moins bon des personnes en situation de handicap n’est plus à démontrer. Ainsi, l’ambition d’un parcours de santé global doit être déclinée pour toutes les personnes en situation de handicap. Il s’agit, pour elles aussi, de développer une approche globale de la santé, depuis l’apprentissage durable des gestes d’hygiène quotidienne adaptés, la prévention et le dépistage, jusqu’aux soins aigus et à la prise en charge des maladies chroniques. Les dispositifs spécifiques de prises en charge ne sont pertinents que lorsque l’état de la personne le nécessite, ou de manière transitoire lorsque l’offre de prise en charge en milieu ordinaire n’est pas encore accessible. La création d’équipes de soins mobiles à l’hôpital proposée par l’APF favorisera l’hospitalisation dans de bonnes conditions.

L’enjeu reste, pour les personnes en situation de handicap, de pouvoir recourir à des soins de qualité et de proximité de droit commun, complétés autant que de besoin de prises en charge spécifiques.

Les obstacles dans l’accès aux soins restent nombreux pour les personnes en situation de handicap et leur famille. Ce projet de loi doit être l’occasion de revenir sur les ordonnances signées en septembre 2014 qui reportent de fait l’obligation de mise en accessibilité des cabinets médicaux et paramédicaux et ajoutent une dérogation supplémentaire lorsqu’ils sont situés dans des immeubles d’habitation. Et cela au détriment de l’ensemble de la communauté des patients : personnes âgées, blessées, en situation de handicap, parents avec de jeunes enfants.

A l’opposé, la généralisation du tiers-payant est une mesure très attendue pour lutter contre le renoncement aux soins pour raisons économiques. Le projet de loi la complète de la mise en place de tarifs sociaux pour les bénéficiaires de l’aide à l’acquisition d’une complémentaire santé, qui viendra compléter ce dispositif déjà renforcé ces derniers mois. Mais l’APF attend aussi qu’une mention du handicap et de la santé des aidants familiaux soit intégrée aux dispositions relatives à la formation des professionnels de santé. L’APF souhaite que les aidants familiaux et proches aidants bénéficient d’un bilan de santé annuel couvert à 100 %.

Concernant les droits des personnes et des usagers, l’APF attend des députés qu’ils confirment la création de l’action de groupe dans le domaine de la santé et reconnaissent le droit à l’oubli, qui constituent deux grandes avancées. Ce projet de loi est aussi l’occasion à ne pas manquer pour reconnaître la place et le rôle légitimes des représentants des usagers au sein des hôpitaux, sur les territoires (y compris pour lutter contre les refus de soins et la désertification médicale) et dans les agences nationales de santé.

Enfin, l’APF demande aux députés de garantir aux établissements et services médico-sociaux, dont l’activité ne correspondrait plus au projet et au schéma régional de santé, la possibilité de la faire évoluer au gré d’une procédure contradictoire avec les autorités sur le territoire, qui reste à introduire dans le projet de loi. La modernisation du système de santé suppose le rapprochement de l’ensemble des acteurs : professionnels de santé, structures sanitaires, médico-sociales et sociales, associations d’usagers et pouvoirs publics, dans une logique de coopération, voire de coordination, et de maillage pour des interventions adaptées, réactives et complètes auprès des personnes. C’est ce que prévoyait le service territorial de santé au public, avant qu’il ne soit remplacé par les communautés professionnelles territoriales de santé au seul bénéfice des professionnels de premier recours.

COVID-19 - Vaccination : 5 419 personnes vaccinées à ce jour en Saône-et-Loire

Plus de 12 000 personnes ont pris rendez-vous ce mardi dans le département. Tous les chiffres de la vaccination en Saône-et-Loire

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : La Région lance une nouvelle offre de formation pour les personnes très éloignées de l’emploi

Océane Charret-Godard, vice-présidente de la Région chargée de la formation professionnelle, a réuni mardi 19 janvier l’ensemble des partenaires de la formation pour lancer officiellement la nouvelle offre régionale de formation destinée aux personnes très éloignées de l’emploi : le Dispositif Amont de la Qualification (DAQ) 2.0.

SANTÉ - Valérie Nadal (Sancé) : « L'hypnose permet de changer de regard sur son traumatisme »

Valérie Nadal.JPG
Valérie Nadal a exercé comme acupuncteur pendant plusieurs années. Avec la loi de 2012, réglementant l'acupuncture comme acte strictement médical, elle s'est reconvertie.

SAÔNE-ET-LOIRE : Un bolide à 232 km/h sur l'autoroute !

FERRARI 71.jpg
Un record de vitesse stoppé par les gendarmes de l'escadron départemental de Sécuirté routière.

MÂCON : C’est parti pour la vaccination anti-Covid au centre Omnisport !

centre vaccination Mâcon janvier 2021.jpg
Le centre de vaccination mis en place au Centre omnisport a ouvert ses portes ce matin à 9 h, en présence des autorités. Les premières doses de vaccin Pfizer ont pu être injectées à des personnes qui les attendaient sans crainte, et même avec impatience.

MÂCON - Lycée René Cassin : Ils filment le métier qui leur plaît

FILM LYCEE RENE CASSIN MACON - 1.jpg
Pour un concours national présidé par Jean Réno !

MÂCON : Carole et Christophe veulent faire vivre l’esprit de la halle de marché avec biocoop

BIOCOOP MACON 2021 - 2.jpg
C’est un couple en reconversion qui s’apprête à ouvrir, jeudi prochain, un magasin biocoop à Mâcon, route de Lyon, en lieu et place de l’ancien magasin Aldi.

MÂCON : Lucie Perrin, étudiante, lance un tutorat virtuel pour aider les terminales dans leur orientation 

LPerrin (1).JPG
Lucie Perrin, une jeune étudiante de la région mâconnaise vient de développer un outil numérique de mise en relation entre jeunes étudiants et élèves de terminale du lycée Lamartine. Elle a été accueillie à l'hôtel de ville ce samedi, par Alexandre Vuillot, élu à l’innovation Jeunesse.

MÂCON : 150 personnes dans la rue contre le projet de loi « Sécurité globale »

manif Mâcon.jpg
Une marche « des libertés » était organisée en centre-ville de Mâcon ce samedi par une coalition d’associations, syndicats et partis politiques qui demandent au gouvernement le retrait du projet de loi dite « Sécurité globale ». Des dizaines de manifestations similaires ont eu lieu partout en France aujourd’hui.

SENNECÉ-LES-MÂCON : Une retraite bien méritée pour André Chambard, infirmier !

AChambard (1).JPG
Monsieur André Chambard va commencer une nouvelle vie. Le temps est, enfin, venu pour lui de profiter de ses proches et de ses loisirs...

JUSTICE : Un étudiant chalonnais, addict à la pédopornographie depuis l'âge de 13 ans, condamné

Il aurait eu accès, par accident, à la pornographie dès l'âge de 8 ans et à la pédopornographie, toujours par accident, dès l'âge de 13 ans. Cet étudiant de 24 ans, devenu addict, vient d'être condamné par la justice.

MACONNAIS SUD BOURGOGNE : La santé mentale, toujours un enjeu pour le PETR

session sensibilisation santé mentale 2021.jpg
Le Pôle d’équilibre territorial et rural Mâconnais Sud Bourgogne organisait ce vendredi matin à l’espace La Verchère de Charnay la troisième session de sensibilisation sur la santé mentale avec la participation de professionnels du social et du médico-social.

METEO : La Saône-et-Loire placée en vigilance orange Neige et verglas

ligne blanche.JPG
L'alerte est valable ce samedi à partir de 14h.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : La Région inaugure la mise en service des stations hydrogène dans 5 lycées, une 1ère en France

HYDROGENE LYCEES BFC.jpg
Les établissements participeront à former des techniciens, des monteurs et des maintenanciers de la filière hydrogène.

PHOTOS - Covid-19 : Le centre de vaccination à Mâcon, c'est là

COM CENTRE VACCINATION MACON - 7.jpg
ARTICLE MIS A JOUR A 10h15. Rappelons que la vaccination se fait uniquement sur rendez-vous. Aucune prise de rendez-vous n'est possible sur place.

MÂCON - Lycée Lamartine : La crise sanitaire donne des idées écolo aux lycéens

gourde arbre lycée Lamartine Mâcon (64).JPG
Le Conseil de vie lycéenne de l'établissement s'est lancé le défi de vendre 200 gourdes recyclables aux lycéens pour financer la plantation d’arbres.

MÂCON - Lycée Lamartine : Un chèque de 1 500 € pour la petite Romy

don Romy lycée Lamartine.jpg
Les élèves du lycée ont remis ce jeudi le résultat de leur collecte à l’association qui œuvre pour la petite Romy, de Replonges, âgée de 5 ans et atteinte par une maladie neuro-atypique.

MÂCON - Covid-19 : Un centre de vaccination ouvert au centre omnisport à compter du 18 janvier

1ERS VACCINS COVID HOPITAL MACON - 2.jpg
10 centres de vaccinations seront ouvert en Saône-et-Loire. Actualisé : La préfecture lance un appel à volontaires pour les médecins et infirmiers qui souhaiteraient renforcer ces centres de vaccination.

MÂCON - Covid-19 : Confinement, couvre-feu, vaccination... Ils ont dit...

EnqueTCovid2021.jpg
macon-infos est allé à la rencontre des Mâconnaises et des Mâconnais en ce début d'année afin de recueillir leurs sentiments sur ce sujet d'actualité ô combien brûlant.