dimanche 22 avril 2018
  • CUO_MACON_AFFICHE_2018.jpg
  • DROLE_DE_DAMES_THEATRE_MACON3.jpg
  • 30 MIN STATIONNEMENT GRATUITES
  • SENIORS SEQUANE MACON HABITAT

justice-pour-jerome-laronze-macon20.jpg

Près de 300 paysans, activistes, militants de gauche, amis, révoltés et curieux, venus d'ici ou d'ailleurs, se sont rassemblés hier soir au Square de la Paix pour exprimer leur indignation face à la mort de l’éleveur Jérôme Laronze, tué le 20 mai 2017 à Sailly par deux gendarmes.

Les organisateurs de la soirée, la Confédération Paysanne et la famille Laronze, ont voulu à travers cet événement veiller au respect de le mémoire du défunt, "décrit à tort dans la presse comme étant une personne violente", et dénoncer la détresse dans laquelle se trouvent maintes agriculteurs.

 

« Jérôme n'était pas violent, il ressentait un grand désespoir »

« Je vous remercie tous d'être venus ce soir pour veiller à ce que justice soit faite face à ce drame. Pourtant, vu l'injustice des faits, on devrait être au moins 2000 personnes ce soir » a déploré sa sœur Marie-Pierre. Elle a souhaité dresser un constat de la situation de son frère peu avant sa mort en récitant des passages d'une lettre que son frère a adressé au service vétérinaire le 20 juillet 2016. Jérôme Laronze revient sur la brutalité des contrôles subis, allant jusqu'à la présence des forces de l'ordre portant des mitraillettes. Deux animaux traumatisés étaient morts le jour-même du dernier contrôle. On comprend mieux en écoutant le récit de l'éleveur, l'immense désespoir dans lequel il se trouvait. Forte dégradation des revenus, des contrôles qui s'enchaînent dans des conditions « indignantes » et « irrespectueuses », sécheresse de l’été - et face à lui une administration sans pitié avec une vision bien éloignée des conditions paysannes.

 

Une vision administrative bien loin des réalités

Après le décès de l'éleveur de 37 ans, c'est dorénavant à ses sœurs de gérer son cheptel de 120 bovins. Elles ont déploré hier les difficultés de communication qu'elles rencontrent avec les autorités : « On comprend bien maintenant ce qu'il a pu vivre, nous devons doubler tous nos courriers pour être sûr que nos demandes soit prises en compte. Nous sommes clairement face à des personnes qui ne veulent pas nous aider. » Pour sa famille, il y a nul doute : il a été abattu « parce qu'il a trop agacé. Il n'a pas eu de procès et pourtant la pire des peines. »

 

« L'UE veut écraser les petits producteurs »

Laurent Pinatel, porte-parole du syndicat Confédération Paysanne a tenu à rappeler que beaucoup d'autres agriculteurs se trouvent aujourd'hui dans la même situation que Jérôme Laronze : « L'Union Européenne a mis en place une oppression organisée des paysans en nous asphyxiant avec toujours plus de réglementations. Ils veulent voir les petits paysans disparaître au profit des grands industriels ». Il a annoncé que la Confédération Paysanne mettrai son réseau national au service de ce combat : « Il y a aujourd'hui un déni de la part des coupables, qu'on ne peut pas accepter. » Elle se porte également partie civile dans les deux procès.

 

En effet, deux enquêtes judiciaires ont été ouvertes : une sur les circonstances de son décès, une autre sur la façon dont les contrôles de la direction départementale de la Protection des Populations se sont déroulés.

 

Ceux qui l'ont souhaités ont déposé des bougies en mémoire du défunt à la tombée de la nuit. Parmi les personnes présentes venant des tous horizons, ont ressent révolte et désespoir. En effet, une question brûle les lèvres : Comment rester serein devant la brutalité et l'injustice de cet événement.

 

Delphine Noelke

 

justice-pour-jerome-laronze-macon.jpg

justice-pour-jerome-laronze-macon21.jpg

Laurent Pinatel, porte-parole du syndicat Confédération Paysanne :

« L'Union Européenne a mis en place une oppression organisée des paysans »

justice-pour-jerome-laronze-macon14.jpg

justice-pour-jerome-laronze-macon8.jpg

justice-pour-jerome-laronze-macon18.jpg

La famille Laronze

justice-pour-jerome-laronze-macon16.jpg

Adèle Trubles, porte-parole de la Confédération Paysanne 71 : « Jérôme nous manque »

justice-pour-jerome-laronze-macon15.jpg

justice-pour-jerome-laronze-macon13.jpg

Lettre ouverte de la Conféderation Paysanne

justice-pour-jerome-laronze-macon7.jpg

justice-pour-jerome-laronze-macon12.jpg

justice-pour-jerome-laronze-macon11.jpg

justice-pour-jerome-laronze-macon10.jpg

Le trois sœurs Laronze

justice-pour-jerome-laronze-macon9.jpg

justice-pour-jerome-laronze-macon6.jpg

justice-pour-jerome-laronze-macon5.jpg

justice-pour-jerome-laronze-macon4.jpg

justice-pour-jerome-laronze-macon3.jpg

justice-pour-jerome-laronze-macon2.jpg

MACON : Une « manif’estive » pour les demandeurs d’asile et les citoyens qui les aident

fête collectif monnier (57).JPG
Les membres du « collectif Monnier », créé pour aider les migrants des Balkans arrivés à Mâcon, ont organisé une fête ce vendredi pour marquer un an de mobilisation autour de cette cause humanitaire.

CONCOURS DES VINS DE MÂCON : Plus de 8 500 échantillons dégustés cette année !

PATRICK CHENE CONCOURS VINS MACON.jpg
Il avait lieu ce matin au Parc des expositions. Une grosse machine parfaitement huilée, et le parrainage cette année de Patrick Chêne, ancien journaliste à France 2, et lui-même viticulteur. Notre reportage photos.

BOURGOGNE FRANCHE-COMTÉ : Bientôt un outil stratégique d’aménagement du territoire

LANCEMENT SRADET (3).jpg
La Région Bourgogne-Franche-Comté, encore très récente, doit se doter d’un outil pour mettre en œuvre une stratégie d’aménagement du territoire : le schéma régional d’aménagement, de développement durable et d’égalité des territoires (SRADDET).

LA ROCHE VINEUSE : « Femme Avenir » en visite au Château de la Greffière

FEMME D-AVENIR 200418 (7).jpg
Sur invitation de Christelle Charles, Présidente de l'association « Femme Avenir », une réunion récréative était dispensée au Château de la Greffière, à la Roche Vineuse et ce à l'initiative de Paule Penillard, Présidente d'honneur.

MÂCON : Un nouveau départ pour l’accueil de jour

nouvel accueil jour Mâcon (10).JPG
Pour mieux accompagner les personnes sans domicile fixe (SDF) qui seront accueillies, à partir du mois de mai prochain, dans le nouvel accueil de jour de Mâcon, un appel à bénévoles est lancé par l’association Le Pont.

MÂCON : Oser l'éloquence, un défi que les étudiants des lycées mâconnais se sont donnés

CONCOURS_ELOQUENCE_ROTARY_MACON_-_34.jpg
La deuxième édition du Concours d’Eloquence organisée par le Rotary Club de Mâcon se prépare.

MÂCON-TOURNUS : Quand une sexologue explique son métier

CLAUDETTE VEYSSEYRE (2).jpg
macon-infos est allé à la rencontre de Claudette Veysseyre, une des seules thérapeutes spécialisées dans ce domaine en Saône-et-Loire.

PRISSÉ : Un accrochage entre deux véhicules mardi soir

ACTUALISÉ : Un seul blessé léger est à déplorer. Des analyses (recherche d’alcool et/ou de stupéfiants) sont en cours.

MÂCON : Une opération « contrôle d’identité » a eu lieu cet après-midi

Les forces de l’ordre ont sillonné les rues piétonnes du centre-ville et l’esplanade Lamartine.

MÂCON : Un motard dans un état grave suite à un accident avec une voiture

ACTUALISÉ : La gravité des blessures du motard est moindre que pronostiquée initialement.

ST LAURENT-SUR-SAÔNE : La Municipalité fourmille de projets socioculturels !

PROJETS SOCIOCULTURELS ST LAU (1).JPG
Ces projets se structurent autour de deux axes et viennent en complément de l’accueil de loisirs déjà existant. Ils sont montés et/ou réfléchis en partenariat avec le Centre de loisirs en Mâconnais (CLEM).

SAÔNE-ET-LOIRE : Une nouvelle direction pour relancer l'ADIL

AG ADIL 71 (1).JPG
L'ADIL (Association Départementale d'Information sur le Logement) de Saône et Loire était réuni aujourd'hui dans les bureaux de la fédération du bâtiment pour y tenir son conseil d'administration et son assemblée générale.

MÂCON : Une enquête judiciaire est en cours pour les dégradations sur le pont de Saint Laurent

20180416_183907.jpg
Les nombreuses fissures apparues dans les dalles du trottoir récemment restauré sur le pont de Saint Laurent auraient été réalisées par un poids lourd à l’été 2017.

MACON : 850 arbres seront traités ces mercredi et jeudi

TRAITEMENT ARBRES.jpg
La Ville de Mâcon va engager ce mercredi 18 et jeudi 19 avril le traitement biologique par pulvérisation de plus de 850 arbres dans la ville.

MÂCON : Une agression nocturne le week-end dernier

Vendredi dernier, vers 23 h 30, une agression gratuite sur personnes s'est déroulée en plein centre-ville (place Poissonnière).

SAÔNE-ET-LOIRE : Le département s’affiche à Lyon

La nouvelle campagne de communication de l’Agence touristique Destination Sâone & Loire sera visible du 18 au 28 avril 2018 sur les métros, les abri-tram et les murs digitaux de Lyon.

LOCHÉ : La traditionnelle pêche à la truite dans le lavoir communal et le vide-greniers ont animé le village

peche-truite-loche - 5.jpg
Comme chaque année, le Comité des fêtes de Loché, poumon du village, organisait sa traditionnelle journée " pêche à la truite" dans le lavoir, associée au vide-greniers.

MÂCON : De Gaulle et l’Europe vu par Alain Terrenoire

conférence de gaule (38).JPG
Ce samedi, l’Amicale Gaulliste de Saône-et-Loire avait invité l’ancien député pour une conférence à Mâcon sur la vision européenne du général de Gaule à partir de sa rencontre, avec le président allemand Adenauer , il y a 50 ans.

VIRÉ-CLESSÉ : Le cru est en fête ce week-end !

20 ANS CRU VIRE CLESSE (18).jpg
L’appellation Viré-Clessé fête ses 20 ans dans les deux villages jusqu’à dimanche soir. Mâcon Infos s’est invité à l’inauguration ce samedi matin.

LUGNY : Un feu d'appartement en plein cœur du village

FEU APPT LUGNY (6).JPG
Samedi soir, peu avant 21h, un feu d'appartement s'est déclaré dans une habitation de la rue du 19 Mars 1962 à Lugny.

MACON : Le grand week-end des vins s’annonce

VINS AVRIL MACON.jpg
Dans huit jours, Mâcon sera une capitale viticole « éphémère » en accueillant à la fois le concours des Grands vins de France et le salon des vins.