vendredi 23 février 2018

Communiqué de presse de l'Insee Bourgogne-Franche-Comté

La Bourgogne-Franche-Comté est la région la moins artificialisée de métropole après la Corse. En 2015, les surfaces artificialisées recouvrent 4,5 % de la superficie cadastrale, pour une moyenne nationale à 6,5 %.

 

Dans la région, la consommation d’espace liée à la présence de bâtiments d’habitation progresse à un rythme régulier de 0,9 % par an depuis 1982 malgré une croissance démographique trois fois moindre. Un clivage est-ouest fort, autour de l’axe Dijon-Mâcon, oppose des territoires en forte expansion résidentielle – frontière suisse, intercommunalités de Besançon, Belfort, Vesoul – à des espaces où les surfaces résidentielles s’étendent parfois jusqu’à quatre fois moins vite – Morvan, Châtillonnais – et qui perdent souvent des habitants.

 

Les évolutions démographiques n’expliquent toutefois que 10 à 15 % de l’évolution de la tache résidentielle. L’accélération de la décohabitation contribue également à l’augmentation du nombre de logements. Dans la région, le nombre de personnes par ménage est passé de 2,8 à 2,2 entre 1982 et 2011. Ce phénomène est d’autant plus marqué en milieu urbain. Il explique 25 à 30 % de l’augmentation de la tache résidentielle pour Dijon Métropole, le Grand Besançon et le Pays de Montbéliard.

 

Les besoins en logements nouveaux ne se traduisent pas nécessairement par des constructions. Dans les territoires attractifs, une partie des logements vacants – notamment dans la couronne périurbaine du Sénonais – et des résidences secondaires – notamment à la frontière suisse – peuvent être transformés en résidences principales.

 

Finalement, l'accroissement de la tache résidentielle est surtout lié au développement, depuis 1999, de la périurbanisation toujours plus loin des grandes intercommunalités, dans des zones moins denses et près des principales voies de communication. Des familles aisées s’éloignent des centre-villes à la recherche de prix du foncier plus faibles et d’une meilleure qualité de vie : maison individuelle, jardin. Dans ces territoires, la taille des parcelles et des constructions neuves est en moyenne nettement plus élevée que dans les territoires urbains.

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : C'est signé, Orange commercialisera la fibre de cinq départements de la région, dont la Saône-et-Loire, pendant quinze ans

fibre-bourgogne-orange.jpg
Côte-d'Or, Saône-et-Loire, Yonne, Nièvre et Jura s'étaient réunis au sein d'une Société Publique Locale afin de lancer un appel d'offre commun. Le contrat a été signé ce mardi au ministère de l'Economie à Paris.

BOURGOGNE FRANCHE-COMTÉ : 53,4 millions d’euros d’aides régionales octroyées en commission permanente

Marie-Guite Dufay, Présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté, a réuni la commission permanente vendredi 9 février 2018. Les élus régionaux ont examiné 76 rapports pour un montant global de 53,4 millions d’euros. Au cœur des priorités : l’emploi et la formation, la culture, la fraternité et l’environnement.

Buxtehude-en-Bourgogne « 2017 » : Retour sur une année d’exception.

BUXTHEUDE BOURGOGNE - 1.jpg
L’Assemblée générale qui a réuni les choristes de l’ensemble vocal Buxtehude-en-Bourgogne a été, comme il se doit, l’occasion de faire le bilan de l’année écoulée.

SAINT-VINCENT TOURNANTE : La vigne et le vin au cœur des attentions des acteurs locaux

SVT2018_28_01_Lot7_0001.jpg
En marge de la manifestation grand public, la salle des sports de Prissé accueillait ce samedi midi le cocktail des officiels. L’occasion pour les représentants des différents échelons territoriaux et de la profession de faire part de leur attachement à la vigne et au vin, mais aussi leur admiration pour le travail des bénévoles.

PHOTOS : Pleins feux sur la Saint-Vincent tournante à Prissé (8)

Présentation2.jpg
Les photos du concert des jeunes talents et de Gwendal Peizerat

PHOTOS : Pleins feux sur la Saint-Vincent tournante à Prissé (7)

SVT2018_28_01_Lot3_0043.jpg
L’ambiance ensoleillée de la seconde journée.

PHOTOS : Pleins feux sur la Saint-Vincent tournante à Prissé (6)

SVT2018_28_01_Lot1_0064.jpg
La deuxième journée démarre sous le soleil !

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : Marie-Guite Dufay a lancé un nouveau service régional de Très haut débit pour les territoires ruraux

THD BFC.jpg
La Bourgogne-Franche-Comté, après autorisation de l’ARCEP (Autorité de régulation des communications électroniques et des postes), est aujourd’hui la première Région de France à permettre la commercialisation d’un réseau hertzien 4G fixe.

BOURGOGNE FRANCHE-COMTÉ : « Le numérique pour tous » : la Région, territoire d’expérimentation

NUMERIQUE POUR TOUS BFC.jpg
Plus de 100 participants impliqués dans la « médiation et l’inclusion numériques » (fablabs, tiers-lieux, collectivités, syndicats mixtes, associations, réseaux d’accompagnement, services déconcentrés de l’État…) se sont réunis à la Maison Régionale de l’Innovation à l’initiative de l’Agence du numérique, de la Préfecture de Région et du Conseil Régional.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTE : 214 millions d'euros d'aides régionales

Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté, a réuni la commission permanente ce vendredi. Les élus régionaux ont examiné 94 rapports pour un montant global de 214 millions d’euros. Au cœur des priorités : la culture et la fraternité, l’emploi et la formation, mais aussi l’environnement.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : Près de vingt ans après sa mise en place, le Pacs unit 7 % des couples

BLANC.jpg
Le mariage a toujours la côte. Il représente même l'écrasante majorité des unions. La Saône-et-Loire est le département de la région où l'on compte le plus de couples mariés.