jeudi 2 juillet 2020
  • CREMANTS VIGNERONS IGE MAIJUIN20202 - 1.jpg
  • EGC BOURG CHALON - 1.jpg
  • JVEUXDULOCAL MACON2105 (2).jpg

stage-sourcier-prissé12.jpg

Trouver de l'eau à l'aide de « baguettes » ? C'est possible ! Du moins si l'on croit Alain Camps, géobiologue à Prissé qui donne régulièrement des stages de sourcier.

Dans l'Antiquité, la baguette était utilisée comme moyen de divination pour interroger les dieux, puis, à paritr du Moyen Age, les hommes vont s'en servir pour des questions bien plus pratiques, par exemple pour trouver des sources d'eau. Technique hasardeuse ou moyen efficace pour déceler la présence d'eau dans le sol ? Ce samedi matin à Prissé, une poignée de curieux a voulu faire le test en se familiarisant avec l'art du sourcier.

 

Etre sourcier est à la portée de tout le monde

 

Et, effectivement, les participants ont bien trouvé une source grâce à l'aide des baguettes ! Seraient-ce donc des baguettes magiques ? Pas du tout. Pour Alain Camps, la pratique du sourcier n'a rien de sorcier. « C'est simple, tout le monde peut y arriver. Il faut juste arriver à lâcher prise au niveau mental et être sensible aux énergies autour de nous » explique-t-il. Lui-même affirme ressentir toutes les énergies à l'aide de son corps, une sensibilité qu'il a découvert à l'issue d'un stage de géobiologie, qui étudie l’influence des ondes sur le vivant. Rayonnements ionisants, champs magnétiques, champs électriques ou courants, tous ces ondes peuvent nous influencer selon cette pratique, nous rendre malade ou alors nous servir, comme c'est le cas pour un sourcier.

 

Il ne faut pas un don mais un certain degré de sensibilité

 

Après la partie théorique, les participants on pu tester leurs nouvelles connaissances sur le terrain. Guidés par leurs baguettes, ils devaient trouver l'emplacement d'une veine d'eau, déterminer son sens de circulation, sa profondeur et son débit. Mais comment est-ce possible, allez-vous vous demander ? Et bien, selon Alain Camps, nous ressentons en tant qu'êtres humains les champs électromagnétiques par exemple, qui nous entourent, du moins inconsciemment. Car la difficulté est bien de développer notre sensibilité pour pouvoir nous en rendre compte.

 

Faire le vide dans la tête

 

Les participants se sont donc aventurés sur le terrain munis d'une baguette. « La baguette n'est qu'une extension de votre propre corps », leur rappelle Alain Camps, et très vite, elles commencent à bouger, à indiquer des directions ou à répondre aux questions des sourciers en herbe. Le plus important pour réussir est ce qu'Alain Camps appelle la « convention mentale ». C'est à dire, visualiser ce que l'on recherche et focaliser toute son attention pour permettre aux baguettes de révéler la présence d'une source. « Il faut vous vider la tête pour ne pas influencer les baguettes. Plus le mental mouline, moins c'est évident » rappelle l'expert. 

 

Plus on pratique, plus on est sensible

 

Petit à petit, l'emplacement du cours d'eau se concrétise, délimité à l'aide de piquets. Les participants doivent dorénavant déterminer la profondeur et le débit de la source. « Vous comptez un pas pour un mètre de profondeur, puis un pas pour un m3/h », les instruit le sourcier expérimenté. C'est étonnant à voir, surtout pour les plus sceptiques d'entre nous, mais dès que le bon nombre de pas est atteint, les baguettes font signe. Un sourcier expérimenté peut, selon Alain Camps, déterminer au centimètre près l'emplacement d'une veine d'eau y compris son débit et sa profondeur.

 

Certains des participants disent vouloir renouer avec leur sensibilité et la nature qui les entoure - une tendance en poulpe. Alain Camps constate que de plus en plus de personnes sont curieux d'apprendre à se servir des baguettes : « Ce sont des personnes qui viennent de tous horizons ». Les participants de ce matin n'étaient pas à la recherche d'une expérience paranormale, bien au contraire, souvent les participants comptent se servir de cette technique pour des fins tout à fait pratiques : de la fibre optique jusqu'aux canalisations, le champ d'application des baguettes est infinie.

 

Plus d'informations sur les stages d'Alain Camps sur http://www.geobiologie-reiki-magnetisme-71.fr 

Delphine Noelke

 

stage-sourcier-prissé10.jpg

stage-sourcier-prissé8.jpg

Pour trouver de l'eau, les participants doivent apprendre à lâcher prise

stage-sourcier-prissé7.jpg

La source est peu à peu localisée à l'aide de balises

stage-sourcier-prissé6.jpg

stage-sourcier-prissé5.jpg

stage-sourcier-prissé4.jpg

Le géobiologue Alain Camps guide les sourciers en herbe dans leur quête 

stage-sourcier-prissé3.jpg

Le progrès est partout : les baguettes, anciennement en noisetier, sont désormais en carbone

stage-sourcier-prissé2.jpg

La baguette se met à vibrer dans les mains du participant

stage-sourcier-prissé11.jpg

stage-sourcier-prissé14.jpg

stage-sourcier-prissé13.jpg

stage-sourcier-prissé9.jpg

La baguette de sourcier n'a finalement rien d'une baguette magique ...

 

CONSEIL MUNICIPAL DE MÂCON : La baisse de subventions allouées aux écoles sur la table

C'est par une question diverse posée par Delphine Mermet (opposition) en fin de conseil que le sujet a été mis sur la table. Catherine Carle-Viguier a expliqué sa décision. Sa réponse en intégralité.

MACON : 150 personnes à la manifestation pour l'hôpital

manifestation santé Mâcon.jpg
Actualisé - La manifestation a vu la participation de Jacques Asdrubal, médecin-chef des urgences.

SAÔNE-ET-LOIRE - Covid : Un foyer de contamination détecté à Chauffailles

C'est à la suite d'une réunion de famille que des membres ont été testés positifs.

CONSEIL MUNICIPAL DE MÂCON : Plus de 59 millions d'investissements au budget primitif 2020

MACON VUE AERIENNE.jpg
Jean-Patrick Courtois s'est dit heureux de trouver un excédent « pour continuer à investir sans emprunter ». Les élus de gauche ont voté contre le budget.

MÂCON : « Le vélo est mon geste barrière » avec Mâcon Vélo en Ville

MACON MVV geste barriere.JPG
L'association organise une nouvelle action de sensibilisation routière à destination des cyclistes et des automobilistes mâconnais le samedi 4 juillet après-midi

MÂCON : Repas convivial de fin d'année à la MJC des Blanchettes

RepasBlanchet.jpg
La MJC a clos le dernier cours de l'atelier poterie-mosaïque contemporaine par un repas partagé.

SAÔNE-ET-LOIRE : Bénédicte Kiehl-Redon, nouvelle commissaire divisionnaire, directrice départementale de la Sécurité publique

BENEDICTE KHIEL REDON2 - 1.jpg
Elle annonce la création d'un centre d'information et de commandement à vocation départemental dans les locaux du commissariat de Mâcon. Rencontre.

CONSEIL MUNICIPAL DE MÂCON : Jean-Patrick Courtois annonce une enveloppe de 500 000€ pour la relance économique

Le premier conseil municipal de la nouvelle mandature est réuni ce soir. Au cours de son propos liminaire, en ouverture, le maire a évoqué l’effet coronavirus sur la collectivité et annoncer l’adhésion de la collectivité au Comité National d’Actions Sociales. Retrouvez l’intégralité de son discours.

MUNICIPALES 2020 - 2ème tour : La participation s'effondre en Saône-et-Loire par rapport à 2014

Actualisé à 17h. Elle est à peine plus élevée qu'au 1er tour.

MÂCON : Deux jeunes lui foncent dessus en scooter et reviennent lui casser la figure. Il s'en remet au procureur…

AGRESSION MACON - 2.jpg
Le récit de cette agression a été fait à partir du témoignage de la victime, qui a pris contact avec macon-infos.

SAÔNE-ET-LOIRE - État d'urgence sanitaire : « Les patrons de discothèques à l'agonie »...

L'UMIH 71, organisation patronale du secteur, alerte préfet et parlementaires dans un courrier adressé au préfet ce vendredi.

SAÔNE-ET-LOIRE : Le département expérimente l’accueil familial salarié

département accueil familial Saône et Loire (3).JPG
Le président du conseil départemental André Accary et la vice-présidente pour les affaires sociales, Claude Cannet ont annoncé ce jeudi la mise en place d’un dispositif expérimental pour relancer l’accueil familial des personnes âgées et handicapées.