vendredi 15 janvier 2021
  • VO PEUGEOT NOMBLOT MACON JAN2021 - 1.jpg
  • MACON HABITAT LOCAUX COMMERCIAUX 20NOV2020.jpg
  • ARMEE TERRE CIRFA MACON DEC2020 - 1.jpg

stage-sourcier-prissé12.jpg

Trouver de l'eau à l'aide de « baguettes » ? C'est possible ! Du moins si l'on croit Alain Camps, géobiologue à Prissé qui donne régulièrement des stages de sourcier.

Dans l'Antiquité, la baguette était utilisée comme moyen de divination pour interroger les dieux, puis, à paritr du Moyen Age, les hommes vont s'en servir pour des questions bien plus pratiques, par exemple pour trouver des sources d'eau. Technique hasardeuse ou moyen efficace pour déceler la présence d'eau dans le sol ? Ce samedi matin à Prissé, une poignée de curieux a voulu faire le test en se familiarisant avec l'art du sourcier.

 

Etre sourcier est à la portée de tout le monde

 

Et, effectivement, les participants ont bien trouvé une source grâce à l'aide des baguettes ! Seraient-ce donc des baguettes magiques ? Pas du tout. Pour Alain Camps, la pratique du sourcier n'a rien de sorcier. « C'est simple, tout le monde peut y arriver. Il faut juste arriver à lâcher prise au niveau mental et être sensible aux énergies autour de nous » explique-t-il. Lui-même affirme ressentir toutes les énergies à l'aide de son corps, une sensibilité qu'il a découvert à l'issue d'un stage de géobiologie, qui étudie l’influence des ondes sur le vivant. Rayonnements ionisants, champs magnétiques, champs électriques ou courants, tous ces ondes peuvent nous influencer selon cette pratique, nous rendre malade ou alors nous servir, comme c'est le cas pour un sourcier.

 

Il ne faut pas un don mais un certain degré de sensibilité

 

Après la partie théorique, les participants on pu tester leurs nouvelles connaissances sur le terrain. Guidés par leurs baguettes, ils devaient trouver l'emplacement d'une veine d'eau, déterminer son sens de circulation, sa profondeur et son débit. Mais comment est-ce possible, allez-vous vous demander ? Et bien, selon Alain Camps, nous ressentons en tant qu'êtres humains les champs électromagnétiques par exemple, qui nous entourent, du moins inconsciemment. Car la difficulté est bien de développer notre sensibilité pour pouvoir nous en rendre compte.

 

Faire le vide dans la tête

 

Les participants se sont donc aventurés sur le terrain munis d'une baguette. « La baguette n'est qu'une extension de votre propre corps », leur rappelle Alain Camps, et très vite, elles commencent à bouger, à indiquer des directions ou à répondre aux questions des sourciers en herbe. Le plus important pour réussir est ce qu'Alain Camps appelle la « convention mentale ». C'est à dire, visualiser ce que l'on recherche et focaliser toute son attention pour permettre aux baguettes de révéler la présence d'une source. « Il faut vous vider la tête pour ne pas influencer les baguettes. Plus le mental mouline, moins c'est évident » rappelle l'expert. 

 

Plus on pratique, plus on est sensible

 

Petit à petit, l'emplacement du cours d'eau se concrétise, délimité à l'aide de piquets. Les participants doivent dorénavant déterminer la profondeur et le débit de la source. « Vous comptez un pas pour un mètre de profondeur, puis un pas pour un m3/h », les instruit le sourcier expérimenté. C'est étonnant à voir, surtout pour les plus sceptiques d'entre nous, mais dès que le bon nombre de pas est atteint, les baguettes font signe. Un sourcier expérimenté peut, selon Alain Camps, déterminer au centimètre près l'emplacement d'une veine d'eau y compris son débit et sa profondeur.

 

Certains des participants disent vouloir renouer avec leur sensibilité et la nature qui les entoure - une tendance en poulpe. Alain Camps constate que de plus en plus de personnes sont curieux d'apprendre à se servir des baguettes : « Ce sont des personnes qui viennent de tous horizons ». Les participants de ce matin n'étaient pas à la recherche d'une expérience paranormale, bien au contraire, souvent les participants comptent se servir de cette technique pour des fins tout à fait pratiques : de la fibre optique jusqu'aux canalisations, le champ d'application des baguettes est infinie.

 

Plus d'informations sur les stages d'Alain Camps sur http://www.geobiologie-reiki-magnetisme-71.fr 

Delphine Noelke

 

stage-sourcier-prissé10.jpg

stage-sourcier-prissé8.jpg

Pour trouver de l'eau, les participants doivent apprendre à lâcher prise

stage-sourcier-prissé7.jpg

La source est peu à peu localisée à l'aide de balises

stage-sourcier-prissé6.jpg

stage-sourcier-prissé5.jpg

stage-sourcier-prissé4.jpg

Le géobiologue Alain Camps guide les sourciers en herbe dans leur quête 

stage-sourcier-prissé3.jpg

Le progrès est partout : les baguettes, anciennement en noisetier, sont désormais en carbone

stage-sourcier-prissé2.jpg

La baguette se met à vibrer dans les mains du participant

stage-sourcier-prissé11.jpg

stage-sourcier-prissé14.jpg

stage-sourcier-prissé13.jpg

stage-sourcier-prissé9.jpg

La baguette de sourcier n'a finalement rien d'une baguette magique ...

 

MÂCON - Lycée Lamartine : La crise sanitaire donne des idées écolo aux lycéens

gourde arbre lycée Lamartine Mâcon (64).JPG
Le Conseil de vie lycéenne de l'établissement s'est lancé le défi de vendre 200 gourdes recyclables aux lycéens pour financer la plantation d’arbres.

MÂCON - Lycée Lamartine : Un chèque de 1 500 € pour la petite Romy

don Romy lycée Lamartine.jpg
Les élèves du lycée ont remis ce jeudi le résultat de leur collecte à l’association qui œuvre pour la petite Romy, de Replonges, âgée de 5 ans et atteinte par une maladie neuro-atypique.

MÂCON - Covid-19 : Un centre de vaccination ouvert au centre omnisport à compter du 18 janvier

1ERS VACCINS COVID HOPITAL MACON - 2.jpg
10 centres de vaccinations seront ouvert en Saône-et-Loire. Actualisé : La préfecture lance un appel à volontaires pour les médecins et infirmiers qui souhaiteraient renforcer ces centres de vaccination.

MÂCON - Covid-19 : Confinement, couvre-feu, vaccination... Ils ont dit...

EnqueTCovid2021.jpg
macon-infos est allé à la rencontre des Mâconnaises et des Mâconnais en ce début d'année afin de recueillir leurs sentiments sur ce sujet d'actualité ô combien brûlant.

COVID-19 - Marie, infirmière : « Armons-nous donc de la richesse du “composer ensemble” ! »

mouth-guard-4929133_1920.jpg
Marie est infirmière libérale à Mâcon. Elle exerce depuis 17 ans. Malgré un quotidien bien occupé et souvent mouvementé, dédié au service à la personne et aux soins, elle a accepté de prendre de longues minutes pour livrer à macon-infos quelques réflexions. Entretien.

SAÔNE-ET-LOIRE : Une armée de bons samaritains pour aider les pompiers et sauver des vies

bon samaritain convention SDIS 71.jpg
Le Service départemental d’incendie et de secours et le Fonds pour le développement du Bon Samaritain ont signé une convention ce lundi. Son objectif ? Intégrer un réseau de bénévoles formés aux gestes de premiers secours, les bons samaritains, dans le système actuel de gestion des urgences.

MÂCON : La Maison de bois scannée, pour la découvrir prochainement avec les doigts

maquette tactile maison de bois Mâcon .jpg
La façade de l’emblématique bâtiment datant du XVème siècle a été scannée et numérisée en 3D afin de réaliser une maquette tactile en bronze pour les personnes aveugles et malvoyantes.

La CGT 71 interpelle préfet et parlementaires : « Oui, les revendications des retraités pour leur pouvoir d’achat sont amplement justifiées »

L’Union Syndicale des Retraités CGT de Saône et Loire s'est fendue d'une lettre ouverte envoyée au Préfet, député.e.s, sénateurs et sénatrices pour les interpeller sur une situation qui n'irait qu'en s'aggravant selon le syndicat. Pouvoir d'achat, 5ème branche, forfait patients urgences, taxe sur les mutuelles, covid-19, PLFSS, tout y est abordé.

FERMETURE DES RESTAURANTS ET DES BARS - Patrick Revoyre (UMIH 71) : « Arrêtons de faire de l’eau tiède ! »

REVOYRE.jpg
Jeudi soir, le Premier ministre a annoncé que les bars et les restaurants resteraient fermés au moins jusqu’à mi-février. Une décision qui n’a surpris personne, pas même les premiers intéressés. Rencontre avec Patrick Revoyre, président de l’UMIH71.

CHARNAY : Des contrôles menés conjointement par les policiers municipaux et nationaux

CHARNAY controles police 10.jpeg
Ce samedi en début d’après-midi, pendant une heure, policiers municipaux et nationaux ont veillé ensemble au respect des règles de conduite et de circulation à l’entrée de la Grande rue de la Coupée.

SAÔNE-ET-LOIRE : Le niveau 1 du plan grand froid activé

Compte tenu de l’annonce par météo France de la baisse significative des températures dans les prochains jours dans le département, Julien Charles, préfet de Saône-et-Loire, a décidé d’activer le niveau 1 « période de temps froid entre -5°C et -10°C » du plan Grand Froid.

COVID-19 : Neuf centres de vaccinations vont ouvrir en Saône-et-Loire d'ici le 18 janvier

À lire aussi, les indicateurs du covid en Saône-et-Loire

MÂCON - Covid 19 : Coup d'envoi des premières vaccinations à l'EHPAD de l'Hôtel Dieu !

HDVaccinationMacon2021.jpg
Les premières injections du vaccin Pfizer se sont déroulées à l'Hôtel Dieu en début d'après-midi.